Le cheval, outil de rééducation en orthopédagogie

La motivation : un facteur clé de la rééducation d’un enfant aux prises avec un trouble ou une difficulté d’apprentissage. Voici une façon fort originale et efficace de la stimuler : la zoothérapie, plus particulièrement avec le cheval.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Ajouter aux favoris (0)

La motivation : un facteur clé de la rééducation d’un enfant aux prises avec un trouble ou une difficulté d’apprentissage. Voici une façon fort originale et efficace de la stimuler : la zoothérapie, plus particulièrement avec le cheval.  

Lysanne Rioux est orthopédagogue et enseignante en adaptation scolaire à Québec. Elle a décidé de combiner ses deux passions, les chevaux et l’orthopédagogie, pour offrir une nouvelle forme d’intervention auprès des enfants et des adolescents aux prises avec des troubles ou des difficultés d’apprentissage. « L’orthopédagogie avec le cheval, c’est une méthode efficace qui permet à l’orthopédagogue de faire la rééducation en même temps que l’enfant s’amuse », explique-t-elle.

D’abord, l’orthopédagogue évalue les besoins et établit des objectifs avec les parents et l’enfant. Cette première rencontre se fait à l’écurie et permet d’en faire la visite. Ensuite, selon le plan établi, l’enfant vivra un certain nombre de séances en compagnie des chevaux, selon son cas.

Il y a trois volets principaux : le cours théorique sur le cheval, qui permet de mieux connaître l’animal, ses habitudes, les soins à lui apporter et les consignes de sécurité. Grâce à cela, l’orthopédagogue tisse un premier lien avec l’enfant et diagnostique ses troubles plus finement.

Le deuxième volet est le contact avec le cheval, l’apprentissage du pansage, du sellage, du bridage, et la première monte. Les buts sont de travailler l’adaptation à l’environnement sur le plan cognitif, social, affectif et psychomoteur. L’enfant travaille alors la coordination, la motricité fine et globale, la conscience du corps et le lien de collaboration avec l’animal.

Enfin, lorsque l’enfant est bien en selle, différents jeux pédagogiques sont organisés avec le cheval, afin d’atteindre les objectifs pédagogiques tout en gardant la motivation.

Le service est présentement offert dans la région de Québec par Mme Rioux, en collaboration avec le Domaine L’Autre Monde. Pour en savoir plus, on peut la contacter à l’adresse lysrioux@hotmail.com.

À noter que des crédits d’impôts sont offerts aux parents qui ont une recommandation médicale pour des services d’orthopédagogie. Certaines assurances en remboursent également une partie.

Parmi les autres orthopédagogues qui ont déjà eu recours au cheval, on compte Mme Lison Chouinard, de la CS de Charlevoix. En connaissez-vous d’autres? Si oui, n’hésitez pas à les recommander en laissant un commentaire plus bas.

 

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :