La réalité virtuelle en pédagogie : on refait le point (pédagogique)

Réalité virtuelle, réalité augmentée : des termes qui passent progressivement de la représentation de gadget, à celle d’outil pédagogique. Où en est-on à l’heure actuelle concernant cette technologie?
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Des idées pour rendre ses élèves actifs en enseignement à distance

Alors qu’on pensait retrouver un semblant de calme avec ce début d’année dans nos classes, certains ont dû appliquer l’enseignement à distance plus vite que prévu, de nombreuses classes se sont également retrouvées dans un enseignement à la fois en présentiel et à distance. Voici quelques pistes pour favoriser la mise en action des élèves.

Un échange pédagogique Québec–Belgique en univers social au secondaire… à distance!

Les enseignants d’univers social au secondaire Laurent Di Pasquale (Belgique) et Mathieu Mercier (Québec) se préparent à vivre un projet de collaboration transatlantique avec leurs élèves autour du documentaire Netflix sur les effets de réseaux sociaux, « Derrière nos écrans de fumée ». Voici de quoi il s’agit et comment ils se préparent!

Google Expéditions pour surpasser les limites imposées par la pandémie

On vous présente aujourd'hui différentes idées pour tirer profit de l'application Google Expéditions afin de faire oublier, du moins momentanément, les contraintes de sorties scolaires liées à la situation sanitaire. Et en profiter pour aller encore plus loin que prévu!

3 idées pour faire du renforcement positif et mieux transmettre les émotions en enseignement à distance

En classe, on s’attend à ce qu'un enseignant utilise le renforcement positif, donnant graduellement des conseils pour faire progresser ses élèves et faisant des retours sur leur travail. Seulement voilà, avec la distance, les choses se compliquent. Voici trois pistes tirées d'expériences personnelles pour améliorer ce point décisif. Un texte de notre collaborateur Laurent Di Pasquale.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Google Expéditions pour surpasser les limites imposées par la pandémie

On vous présente aujourd'hui différentes idées pour tirer profit de l'application Google Expéditions afin de faire oublier, du moins momentanément, les contraintes de sorties scolaires liées à la situation sanitaire. Et en profiter pour aller encore plus loin que prévu!

Saison des ouragans : au coeur de la tempête

Chaque année, de nombreux ouragans (ou cyclones) se forment sur notre planète entre le 1er juin et le 30 novembre. Voici des idées d'activités à réaliser en classe pour mieux comprendre ce phénomène météorologique et ses conséquences.

La réalité virtuelle en soutien aux dyspraxiques

Immersion totale pour s’entraîner sans craindre les erreurs : voilà que la réalité virtuelle veut venir en aide aux personnes présentant une dyspraxie. L’expérience Ludinautes peut d’ailleurs être testée dès maintenant à l’aide d’un casque Oculus Go.

La chute du mur de Berlin, 30 ans plus tard

Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, l'Allemagne fut le centre d'attention du monde entier. En effet, c'est cette nuit-là que le mur de 3 mètres de haut et de 155 km de long qui divisait la ville de Berlin depuis 28 ans a été détruit. Regard sur un produit de la guerre froide et un symbole du partage du monde en deux blocs.

Réalité virtuelle, réalité augmentée : des termes qui passent progressivement de la représentation de gadget, à celle d’outil pédagogique. Où en est-on à l’heure actuelle concernant cette technologie?

1) De quoi parle-t-on?

Afin de clarifier la lecture des plus novices, précisons tout d’abord les technologies :

  • Réalité virtuelle (RV, ou VR en anglais) : immersion dans un environnement 3D à l’aide d’un casque de réalité virtuelle.
  • Réalité augmentée (RA, ou AR en anglais) : superposition d’un contenu numérique sur notre environnement réel, à l’aide d’un support mobile (tablette / téléphone intelligent).

Notons également qu’il existe une troisième catégorie, la réalité dite « mixte », où le participant porte un casque qui superpose des informations numériques sur son environnement réel. 

2) Le matériel disponible pour la RV

Concernant les casques, ceux qui s’adapteront le mieux à la réalité d’un enseignant dans sa classe, seront ceux « autonomes » (ne nécessitant pas d’ordinateur pour fonctionner).

Réduisant le coût, plus simple d’utilisation et mobiles, ils s’adapteront parfaitement à différentes configurations pédagogiques. Pour ce point, Oculus a ma préférence :

  • Oculus Go : malheureusement en fin de vie (annonce donnée récemment par Oculus), ce casque possède le meilleur rapport qualité / prix / applications disponibles. Toutefois, il ne représente plus le bon pari sur l’avenir avec la dernière annonce de la maison mère.
  • Oculus Quest : le grand frère du Go. Disposant des dernières fonctionnalités (handtracking / mobilité dans un espace réduit), les contenus pédagogiques manquent encore cependant pour une utilisation optimale. Nul doute que la dernière annonce changera la donne dans les prochains mois (on l’espère en tout cas).

Dernière option pour réduire au maximum les coûts : l’utilisation d’une Cardboard (petite boite en carton dotée de deux lentilles, dans laquelle s’insère un téléphone intelligent (smartphone)).

        

3) La réalité virtuelle oui, mais pour faire quoi?

Avant de se lancer, l’enseignant(e) devra bien veiller à prendre en compte certains paramètres. La première étape sera d’identifier son intention pédagogique pour l’utilisation de la RV (immersive oui, mais pour faire quoi?).

Une image contenant texte, garé

Description générée automatiquement
Source : présentation LudoviaBE19, Laurent Di Pasquale

Plus l’enseignant(e) voudra rendre actifs ses élèves, plus il lui faudra augmenter la complexité d’utilisation de l’outil. Dans certains cas, l’observation simple suffira à récolter des informations, alors que dans d’autres, l’interaction avec l’environnement 3D sera nécessaire afin de manipuler et créer.

4) De l’observation à la création

Sachez que la seule limite de la réalité virtuelle sera votre imagination. Tous les cours peuvent en bénéficier, le tout sera de savoir si le contenu trouvé répond bien à un besoin pédagogique en apportant une plus-value, ou si cela correspond à une simple envie d’utiliser l’outil (qui serait à éviter).

Voici deux de mes activités en exemple :  

a) Observation simple sans interaction : utilisez YouTube VR

Utilisez une vidéo immersive puisée dans la collection VR de YouTube afin d’aborder un concept propre à votre cours. Immergez-y les élèves afin de leur faire récolter les informations voulues. L’immersion différenciera la matière, et apportera un regard différent à vos explications. Mieux : pourquoi ne pas faire chercher aux élèves un contenu pertinent par rapport à votre sujet?

Un exemple de projet en géographie :

b) Créez un monde en réalité virtuelle ou augmentée avec CoSpaces Edu 

Réalisez un musée virtuel qui résumera une séquence de cours avec vos élèves, ou faites-leur écrire une histoire qui sera racontée à travers un espace virtuellement construit (le tout visitable avec un casque de VR évidement). Si vous avez déjà joué aux Sims, ce ne sera pas plus compliqué.

Vous ne connaissez pas l’application CoSpaces Edu? Voici un exemple de projet réalisé :

Et si l’envie vous en prend, un tutoriel sur l’application : https://youtu.be/ByEp0X-TFuE

5) Conclusion

La réalité virtuelle et augmentée sont deux belles possibilités pédagogiques pour les enseignants, à condition que ceux-ci les utilisent pour créer une réelle plus-value pour les élèves, via la motivation et l’immersion qu’elles génèrent. Évitez donc les utilisations dites « gadget », et permettez à vos élèves d’être actifs dans des séquences réfléchies et qui auront du sens par rapport à vos objectifs.

Je vous souhaite une bonne découverte et de bonnes vacances!

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Laurent Di Pasquale
Laurent Di Pasquale
Laurent Di Pasquale est professeur de sciences humaines au secondaire en Belgique et formateur en pédagogie appuyée par le numérique. Il décrit sa pédagogie comme étant profondément positiviste, humaine et innovante. Ses quatre premières années dans l’enseignement spécialisé l’ont obligées à faire preuve de créativité et de bienveillance dans ses pratiques, afin de donner envie aux élèves d’apprendre et ce malgré leurs difficultés. Il aide aussi quotidiennement ses collègues à faire évoluer leurs pratiques. C’est cela qui l’a poussé depuis septembre 2018 à ouvrir une page Facebook dédiée à l’Ed.Tech, où il publie des nouveaux outils à utiliser, des conseils quotidiens, et des exemples d’activités innovantes.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!