La passion des TIC, du Québec au Mexique (septième partie)

(Septième partie) L’Infobourg vous raconte, au fil des mois, l’aventure extraordinaire de deux retraités de l’enseignement qui offrent généreusement leur temps pour partager leurs connaissances TIC avec l’école 15 de Mayo, au Mexique, dans le cadre d’un projet OLPC.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

(Septième partie) L’Infobourg vous raconte, au fil des mois, l’aventure extraordinaire de deux retraités de l’enseignement qui offrent généreusement leur temps pour partager leurs connaissances TIC avec l’école 15 de Mayo, au Mexique, dans le cadre d’un projet OLPC.

À l’occasion de leurs vacances annuelles au Mexique, Louise Le Bourdais et Guy Bergeron, retraités de l’éducation et partenaires dans la vie comme dans leurs passions, ont en tête de faire vivre un projet TIC aux jeunes de l’école de Lo De Marcos grâce à la Fondation OLPC. Voici le septième article de la série!

Lire la première partie…
Lire la deuxième partie…
Lire la troisième partie…
Lire la quatrième partie…
Lire la cinquième partie…
Lire la sixième partie…

Le 12 janvier, Guy a l’idée de lancer une demande à ses anciens collègues du Québec. En effet, il souhaite récupérer des clés USB pour faciliter la sauvegarde des travaux des enseignants qu’il forme avec Louise, et prochainement de leurs élèves.

Un premier appel est fait à Jacques Proulx, de la CS des Chênes à Drummondville. Ce dernier se sert de ses contacts, et M. Serge Paquette de la compagnie Le 9e Bit y répond. Guy lui demande donc officiellement une dizaine de clés de 2 Go d’espace. Finalement, la compagnie, qui est emballée par le projet, leur fait parvenir non pas 10, mais 25 clés USB. « Elles vous serviront pour de futurs projets, » leur dit-on généreusement.

D’autres gens contactés par Guy répondent positivement : Denis Gallant a fait appel à ses collègues de la CS de la Seigneurie-des-Mille-Îles et il réussit à rassembler une quinzaine de clés récupérées. De son côté, Jean Sylvestre fait circuler l’info à la CS de St-Hyacinthe. Sa soeur Maryse Sylvestre, qui enseigne aux adultes, mène une collecte qui s’est aussi avérée très fructueuse! Une vingtaine de clés ont donc fait le voyage vers le village de Lo de Marcos dans les valises de Marc Boutet, l’associé de Guy dans la compagnie De Marque (éditeur de l’Infobourg), qui est allé leur rendre visite à la mi-février. Les autres clés seront gardées précieusement pour l’an prochain. « L’utilisation des XO à l’école sera alors encore plus grande, ce qui demandera encore plus de clés pour conserver les travaux des élèves, » explique Guy Bergeron.

C’est le 13 janvier qu’a eu lieu la cinquième formation, deuxième de l’an 2011. Ils ont montré aux participants comment jouer en réseau avec le jeu de mémorisation. Ils ont bien apprécié. À la fin de cette formation, ils leur ont proposé de retourner naviguer sur Internet. Encore une fois, tous ont été impressionnés par les contenus retrouvés en ligne. De plus en plus, ils réalisent à quel point cet outil servira aux élèves pour faire des recherches. Lors de la prochaine formation, ils apprendront comment modifier les contenus du jeu de mémorisation.

Pendant cette formation, Louise a noté des modifications qu’elle souhaite apporter aux fiches. « Nous croyons de plus en plus qu’elles pourront servir à toute la communauté Sugar. Il est important pour nous de réaliser des fiches micrograduées en découpant bien les différents concepts. Il est ainsi plus facile de faire des apprentissages individualisés. »

Rendus à ce point, Louise et Guy constatent que les bouchées sont grosses pour ces enseignants qui entreprennent l’utilisation d’un ordinateur. « L’apprentissage des concepts de base pour tout ordinateur n’est pas évident. » Malgré tout, ils sont extrêmement heureux de la progression.

À suivre la semaine prochaine!

Voici une photo de la cour intérieure de l’école. Les élèves sont dans leur local de classe.

Voici une autre partie de l’école. À droite, c’est le bureau du directeur et à l’extrême gauche, c’est la cantine des élèves.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Éditrice du magazine École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), elle s'intéresse particulièrement l'actualité liée au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias. Elle s'active à créer des ponts dans l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. En 2021, elle est reçue à l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct