ANNONCE

Jour 3 de l’Expédition Québec – Finlande : Petit aperçu du système scolaire finlandais

Vous vous êtes déjà questionné sur les similarités et les différences qui peuvent exister entre les systèmes scolaires finlandais et québécois ? Trouvez les réponses à vos questions dans ce petit aperçu du système scolaire finlandais !

Publié le :

LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)

Notre collaborateur Marc-André Girard effectue une expédition pédagogique en Finlande et la documente ici!

Débutons avec un fait intéressant : les enfants de la Finlande commencent l’école un an après ceux du Québec.

En effet, ce qu’ils appellent « päiväkoti » correspond à la prématernelle 4 ans pour nous, même si les petits Finlandais en ont 5.

Nos élèves entrent en maternelle à 5 ans, alors que leurs compagnons finlandais, eux, à 6 ans dans le programme équivalent : « esikoulu ». Dès lors, les premiers comptent sur 23,5 heures de services pédagogiques hebdomadairement, alors que les seconds, eux, comptent sur 19h pour la même période. Selon ce que j’ai pu comprendre, rien ne presse : ils auront toute leur vie pour travailler. Ce serait pourquoi, de façon caricaturale, l’école commence une année plus tardivement que nos enfants. De plus, au Québec, contrairement à la Finlande, la maternelle n’est pas obligatoire. 

Nos élèves amorcent donc leur parcours scolaire à 6 ans, contre 7 pour les Finlandais. Les premiers comptent sur 25 h de services pédagogiques par semaine et les seconds, eux, augmentent lentement la charge au fur et à mesure qu’ils évoluent dans leur parcours primaire : 

  • 1re et 2e années : 20 heures;
  • 3e année : 22 heures;
  • 4e année : 24 heures;
  • 5e et 6e années : 26 heures.

La suite de leur parcours scolaire au secondaire se divise en deux étapes. La première portion correspond à ce que nous pourrions qualifier de « début du secondaire » (Lower secondary ») pour la 7e, la 8e et 9e année. Les élèves y suivent des cours pour l’équivalent de 30 heures par semaine, alors que leurs compagnons québécois, eux, suivent minimalement 25 heures de cours par semaine. 

La deuxième portion inclut les 10e, 11e et 12e années. L’élève choisit alors un des deux parcours suivants : 

Il peut poursuivre la fin de ses études secondaires (« upper secondary »). Ce parcours le mènera directement à l’université et il présente un très faible taux de décrochage scolaire : 3 % (2019). 

Il peut aussi choisir un parcours vocationnel dans des écoles techniques. Ces dernières permettent aux jeunes d’explorer des métiers ne nécessitant pas de formation universitaire, dans l’un des huit volets proposés, dont ceux issus de la technologie, des travaux manuels et de l’éducation. On dit souvent qu’il n’y a pas de cul-de-sac en éducation finlandaise. En effet, ce parcours peut aussi mener dans certains programmes universitaires. Il présente toutefois un taux de décrochage scolaire de 9,4 % (2019). 

La fréquentation scolaire est nouvellement obligatoire jusqu’à 18 ans, comparativement à 17 ans auparavant ou à 16 ans au Québec. De plus, surtout dans le parcours « upper », des élèves choisissent de faire leurs trois années en quatre ans pour terminer leur parcours à 19 ans de façon moins intensive. 

Enfin, pour les plus curieux, l’année scolaire finlandaise dure 190 jours et elle s’échelonne de la mi-août au début juin. Ce sont 10 jours de plus qu’au Québec. 

Pour suivre l’expédition :

Page Facebook : http://t.ly/kkgE
Twitter : https://twitter.com/magirard
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCxHRXb4TqoPP_lyO0GNEh7g
TikTok : https://vm.tiktok.com/ZM8pPbFAk/

Il vous est aussi possible de contribuer au financement de l’Expédition (jusqu’au 22 décembre) : https://gofund.me/4cafa552

(NDLR : L’École branchée est heureuse d’être partenaire média de cette expédition! Notez que nous ne sommes toutefois pas associés à la campagne de financement.)

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Marc-André Girard
Marc-André Girard
Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003) et d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013). Il est actuellement doctorant en administration scolaire. Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership pédagogique. Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation. Il occupe un poste de direction dans une école primaire publique et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédagonumériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement. Il a participé à des expéditions pédagogiques en France, en Finlande, en Suède, au Danemark et au Maroc. En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et, en 2019, il a publié une trilogie portant sur l'école du 21e siècle chez le même éditeur. Il collabore fréquemment à L’École branchée sur les questions relatives à l’éducation. Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et des directions d'école ainsi que l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :