Garder le lien avec ses élèves : des idées et ressources

La semaine dernière, le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, invitait les enseignants à communiquer avec leurs élèves. Voici quelques idées pour y parvenir!

Ces temps-ci, on constate que le numérique peut avantageusement venir en appui à la pédagogie, mais surtout au maintien du lien que les enseignants avaient développé avec les élèves. En effet, on se rend bien compte qu’on apprend aujourd’hui partout et en tout temps, et que les murs de l’école ne sont pas une frontière!

Bien entendu, certains ont pris le téléphone. Plusieurs ont envoyé des courriels. Mais il existe d’autres moyens à essayer! Prenez le temps de prendre les besoins de vos élèves en considération : certains préféreront le côté asynchrone des capsules enregistrées et visionnables en tout temps, d’autres auront besoin du contact direct avec interaction.

La vidéoconférence

Un must ces temps-ci, utilisé avec grand succès par beaucoup d’enseignants. Pas pour enseigner comme ils le feraient en classe, mais pour entretenir le lien!

Google Hangouts ou Google Meet

Meet est inclus dans la suite Google pour l’éducation. Ces apps permettent de discuter avec 25 personnes pour Hangouts, et 100 pour Meet!

Skype

L’outil de Microsoft permet de rassembler 50 personnes et fonctionne aussi à partir des consoles Xbox 360 et Xbox One avec une caméra Kinect.

Zoom

C’est une étoile montante parmi les enseignants : l’outil en ligne est ultra simple et bien qu’il faille télécharger une application, il ne faut pas créer de compte pour se connecter. Très utile pour rejoindre les élèves simplement! Les appels de groupe (jusqu’à 50 personnes) sont gratuits jusqu’à 40 minutes. zoom.us

FaceTime

Si vous avez une classe iPad, l’application d’Apple peut être une solution à envisager (si les élèves y ont accès). Elle est un peu plus limitative puisqu’elle ne fonctionne qu’avec les produits Apple, mais la qualité est généralement excellente. Elle fonctionne jusqu’à 32 personnes à la fois.

Les plateformes et applications

SeeSaw

Un incontournable pour plusieurs, la plateforme permet de créer un lien entre la classe et la famille. Partage d’idées, de photos, rétroaction… les façons de l’utiliser sont nombreuses!

Classcraft

Si vous l’utilisiez déjà, pourquoi ne pas continuer à le faire pour motiver vos élèves et garder l’esprit de groupe? Et c’est aussi peut-être le moment que vous attendiez pour découvrir cette application québécoise.

Google Classroom

Ouvrir une classe si votre établissement utiliser les outils Google. Ou continuer d’utiliser la vôtre si vous le faisiez déjà. Plein d’info ici!

Microsoft Teams

Un environnement de classe aux multiples possibilités pour les établissements qui utilisent la suite Microsoft.

Studyo

Garder la bonne habitude de planifier ses travaux et activités, c’est quelque chose à encourager chez les jeunes. Et c’est simple avec Studyo.

Showbie

À voir ici.

Flipgrid

À voir ici.

ClassDojo

À voir ici.

Faire bloguer les élèves

Les groupes de discussion pour la classe

50 personnes peuvent faire partie d’un groupe de discussion privé dans l’application Messenger. On peut passer des appels vidéos ou audio, en plus.

On peut démarrer un groupe Facebook pour sa classe aussi, même si cette plateforme est possiblement moins utilisée par les jeunes.

Et rester connecté avec ses collègues enseignants de partout, c’est possible aussi!

Ne manquez pas le mot-clic #EduProf sur Twitter!!


Recevez gratuitement chaque semaine l'École branchée Hebdo pour ne rien manquer de l’actualité pédagogique!



🤩 Vous avez envie de publier vous aussi à l'École branchée? N'hésitez surtout pas! Découvrez ici comment faire!



ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : Nos abonnés connectés ne voient pas ces annonces!
Audrey Miller
Éditrice de L’École branchée, elle détient une formation universitaire en technologies éducatives et en communication publique. Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), elle couvre particulièrement l'actualité liée au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias. Elle s'implique dans l'écosystème éducatif, notamment dans l'AQUOPS, Edteq et en tant que membre du comité #Francosphère de l'ACELF.