Enseigner l’ECR (ou toute autre matière) à distance en 4 phases

Le Service national du RÉCIT, domaine du développement de la personne, a mis sur pied un microsite pour aider à mieux se préparer à l'enseignement à distance. Le secret? Peu importe la matière enseignée, il s'agit de se préparer d'avance!

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

ANNONCE
Ajouter aux favoris (0)

L’équipe du Service national du RÉCIT, domaine du développement de la personne, a conçu un site Web pour les enseignants du cours d’Éthique et culture religieuse pour les aider à adapter leur enseignement en classe vers l’enseignement à distance. Ils l’ont récemment présenté dans un webinaire, et plusieurs seront d’avis que ces conseils peuvent certainement s’appliquer à toutes les matières enseignées. Voici un résumé détaillé.

Les trois responsables du Service national du RÉCIT, domaine du développement de la personne, Annie Turbide, Alexandre Chenette et Marjorie Paradis, sont unanimes : « Oui, c’est possible d’enseigner le cours d’ECR à distance! ». Selon eux, le contexte actuel offre une panoplie de possibilités pour dialoguer, réfléchir sur des questions éthiques et partager des points de vue. 

Avec l’année scolaire qui risque d’être ponctuée de moments en classe et d’autres à distance dans bien des écoles, les trois responsables donnent un conseil général aux enseignants : « Pensez vos activités et situations d’apprentissage comme si elles allaient toutes être vécues à distance. Ce qui est efficace à distance peut très bien se vivre en classe, mais l’inverse n’est pas toujours vrai. »

En effet, peu importe la matière enseignée, ils mentionnent que le secret est dans la préparation pour éviter d’être pris au dépourvu en cas de changement du contexte d’enseignement. 

Le site Web, qu’ils ont mis sur pied au printemps, bonifié et adapté depuis, se veut très pratico-pratique. Il est divisé en quatre sections et comporte une importante sélection de ressources pédagogiques.

Les 4 sections :

  • Avant de basculer : c’est le moment de planifier, de mettre en place votre classe virtuelle, d’apprivoiser quelques outils, préparer des activités variées, élaborer un code d’éthique pour la classe virtuelle et discutez-en avec les élèves. De plus, n’hésitez pas à engager les élèves dans la démarche.
  • 24 heures chrono : Rassurer les élèves et prendre une chose à la fois. « Une bonne préparation vous permettra de vivre ce moment en douceur. Ce n’est plus le temps de construire des situations d’apprentissage », dit M. Chenette.
  • Le jour D : En début de période, il importe de prendre le temps de jaser avec les élèves et de revoir le code d’éthique avec eux. Ensuite, on peut enchaîner avec la partie formelle par une amorce qui piquera leur curiosité. M. Chenette propose à ce sujet les astuces du gars des vues, à voir. 
  • Un erre d’aller : À travers le brouhaha de la transition, il faut garder en tête votre intention pédagogique. Puis, lorsqu’on est plus à l’aise, on peut essayer de nouvelles choses.

Au-delà de ces quatre phases proposées par le RÉCIT, la section Ressources pourrait bien devenir votre meilleur allié dans les prochaines semaines. Elle regorge de suggestions et de documents qui pourront être utilisés facilement dans les deux situations.

La rediffusion du webinaire est disponible directement sur la page d’accueil du microsite et d’autres formations sont prévues prochainement.

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différentes publications, avant de poursuivre sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe et chargée de projets spéciaux à l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :