Classé dans :

L’École hôtelière de Laval

Depuis deux ans, l’École hôtelière de Laval apprend à devenir une école communautaire entrepreneuriale consciente (ECEC). L’équipe-enseignante est de ce fait appelée à mettre en place une pédagogie axée davantage sur le développement de la personne, pour faire en sorte que chaque élève devienne un entrepreneur de soi, équipé pour se construire en toute conscience.
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Prendre exemple sur les enfants pour vivre une année mémorable

Témoignage d'un enseignant du CSS de Montréal sur la rentrée actuelle : « Je suis de retour à l’école et je vois le bonheur dans les yeux des élèves. L’école renaît de ses cendres, ils sont heureux de la retrouver. » Et vous, qu'est-ce qui se vit de beau dans votre milieu?

L’essentielle mise à jour de la Loi sur l’instruction publique pour une place cohérente du numérique

Saviez-vous que, l’article 7 de la Loi sur l'instruction publique du Québec permet de facturer aux parents uniquement des documents dans lesquels l’élève écrit, dessine et découpe? Dans cette lettre ouverte, l'Association Edteq demande la « mise au siècle » de la loi afin qu'elle permette d'inclure aussi l'achat et l'abonnement à des applications et logiciels.

Les 12 travaux du pédagogue au temps de la pandémie

Nous sommes tombés récemment sur ce texte au titre particulièrement accrocheur pour tout enseignant amateur de l'univers d'Astérix, « Les 12 travaux du pédagogue à la rentrée », par Alexandre Audet. Il a accepté de le partager avec vous, chers lecteurs, afin de vous aider à établir vos repères professionnels en cette rentrée spéciale.

Le sport scolaire et les activités artistiques en milieu scolaire en péril

Dans cette lettre ouverte, David Bowles, président de la Fédération des établissements d’enseignement privé, demande aux ministres Charest et Roberge de permettre aux activités culturelles et sportives scolaires d’aller de l’avant, dans le respect des règles sanitaires imposées par la direction de la santé publique. « Non seulement les risques d’éclosion y seront moindres, mais la motivation et la persévérance scolaire de nos enfants sont en jeu dans un contexte déjà fragilisé par la pandémie. »

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

J’ai une idée! S’entreprendre et s’engager à l’école et à la maison

Le 12 mai dernier, IDÉE éducation entrepreneuriale présentait « J’ai une idée ! S’entreprendre et s’engager à l’école et à la maison », une initiative qui permet aux parents, aux éducatrices en service de garde et aux enseignants de réaliser un projet d’éducation novateur permettant aux jeunes d’expérimenter différents types d’entrepreneuriat.

Éduquer à l’esprit d’entreprendre : s’engager dans des projets signifiants pour sa communauté

Un dossier conjoint de Carrefour éducation et L’École branchée Auteurs : Simon Bonenfant, agent de projets...

Éduquer à l’entrepreneuriat responsable : Un chantier à la hauteur des défis de notre siècle

En 2017, l’Université Laval introduisait l’entrepreneuriat responsable dans sa Planification stratégique, mentionnant que les projets avec des retombées sociales ou environnementales positives seraient désormais promus et favorisés. Quelles leçons peuvent être tirées de cette expérience pour l’éducation entrepreneuriale tout au long du continuum scolaire? C’est l’objet de ce court article.

Différents, mais pas indifférents…

Dans le but de sensibiliser la population et de favoriser l'inclusion des élèves ayant une déficience intellectuelle moyenne (DIM), la classe de madame Joséphine Machalani, de la polyvalente Lavigne, s’implique dans divers projets entrepreneuriaux.

Par Annie Roberge, conseillère pédagogique 
et Martin Vallée, directeur adjoint 
École hôtelière de Laval 

L’École hôtelière de Laval (ÉHL) est sans contredit un centre de formation professionnelle à hauteur humaine. Par sa taille raisonnable et sa communauté, tissée serrée, l’ÉHL offre aux jeunes et aux adultes en apprentissage qui la fréquentent un environnement unique et attentionné, à la fois en termes de développement professionnel de même qu’au niveau de ce que vit l’élève en dehors de l’école. 

Les enseignantes et enseignants sont solidement engagés dans leur mission d’enseignement et d’intégration au marché du travail de leurs élèves. La réussite de ces derniers, de même que la diminution du taux de décrochage en cours de programmes sont des préoccupations constantes de l’ensemble de l’équipe-école. Qui plus est, le leadership de l’équipe de direction, en continuité avec les forces développées tout au long de l’histoire de l’école, s’exprime par l’implantation graduelle d’innovations pédagogiques, désormais d’ordre entrepreneuriale consciente, en lien avec les nouvelles technologies de l’information. 

En effet, depuis deux ans, l’ÉHL apprend à devenir une école communautaire entrepreneuriale consciente (ECEC). L’équipe-enseignante est de ce fait appelée à mettre en place une pédagogie axée davantage sur le développement de la personne, pour faire en sorte que chaque élève devienne un entrepreneur de soi, équipé pour se construire en toute conscience. Dès lors, les enseignants élaborent et proposent aux apprenants des activités pédagogiques à saveur entrepreneuriale consciente au moyen desquelles se développent  diverses compétences, attitudes, forces et qualités entrepreneuriales conscientes (profil de sortie du jeune). Celles-ci permettront aux élèves, éventuellement, de mettre eux-mêmes sur pied des projets entrepreneuriaux où ils seront initiateursréalisateurs et gestionnaires et qui, nous l’apercevons déjà, auront un impact dans la communauté. 

La philosophie de l’ECEC est en harmonie avec la vision des changements que l’ÉHL souhaite et doit opérer pour outiller adéquatement les élèves afin de faciliter leur intégration au marché du travail du XXIe siècle et, surtout, réussir leur vie. Ils ont besoin d’un cadre de référence, d’enseignants modèles qui les questionnent et les poussent à s’entreprendre chacun à leur manière, chacun faisant un pas de plus pour se faire confiance, risquer, essayer, recommencer parfois… et réussir. C’est l’expérience acquise lié au chemin parcouru qui importe, évidemment, bien plus qu’un résultat strictement scolaire.  Nous sommes persuadés de la pertinence d’apprendre plus globalement. La conscience de soi, de son potentiel et de l’impact, de par ses actions, sur son environnement de vie à une grande importance.

Un levier important de l’ECEC est la mise sur pied d’une microchambre de commerce, une gouvernance (comité) formée d’élèves entreprenants. Le défi à relever pour assurer la pérennité de cette entité au Centre vient du fait que les formations dans les différents programmes se donnent dans l’intervalle d’une année, avec des entrées de nouveaux jeunes et adultes à la fin août et en mars. De nouvelles personnes viennent ainsi s’ajouter au comité en cours de route, pour remplacer les finissants qui quittent, afin de poursuivre le travail entrepreneurial. Cela génère de l’enthousiasme et de l’engagement. La transition s’est bien déroulée cette année, ce qui augure bien pour la suite des choses. 

La microchambre, baptisée le CPRENT (Cuisine, Pâtisserie, Restauration ENTreprenantes ou ENTrepreneuriales) a pour mandat : 

  • D’amener les élèves à s’engager davantage dans la vie de l’école; 
  • D’organiser des événements dans l’école et dans différents milieux avec nos partenaires;
  • De transmettre des opinions et des avis aux autres élèves et à l’ensemble du personnel, et la direction incluse;  
  • De soutenir le développement de notre école communautaire entrepreneuriale consciente et dont nous sommes très fiers.

Cette pédagogie entrepreneuriale consciente a été introduite, lentement mais sûrement, dans le cadre  de moments de réflexion et d’échanges lors de rencontres entre les membres de l’équipe  de gouvernance, formé d’enseignants issus des cinq programmes de formation offerts aux élèves. Cette Équipe voit maintenant à développer de la même manière l’esprit d’entreprendre auprès de leurs collègues. Et le plus beau, c’est que tous désirent essayer de relever cet enrichissant défi ! 

Photos prises lors du salon de l’emploi, organisé par la microchambre de commerce, le 2 avril 2019 

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Publiez votre texte!

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion et Témoignages! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Collaboration spéciale
Collaboration spéciale
L'École branchée diffuse des textes provenant d'acteurs de la communauté éducative. Vous pouvez contribuer vous aussi! Profitez-en pour transmettre vos idées, parler d'un projet pédagogique vécu en classe, etc. Trouvez les détails dans le menu À propos / Soumettre un article.