ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

Le C-FIER : Centre de formation interactive et environnementale responsable

Une équipe d’intervenants inspirés, des enseignants prenant la posture d’apprenant, une communauté engagée, voilà les trois ingrédients qu’il fallait pour que la vie scolaire se poursuive à St-Elzéar, dans la région du Témiscouata. Voici la petite histoire du C-FIER!

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

Par Annie Pelletier et Julie-Soleil Leclerc Tremblay, conseillères pédagogiques  
Centre de service du Fleuve-et-des-lacs (CSFL)

Une équipe d’intervenants inspirés, des enseignants prenant la posture d’apprenant, une communauté engagée, voilà les trois ingrédients qu’il fallait pour que la vie scolaire se poursuive à St-Elzéar, dans la région du Témiscouata. 

Au printemps 2019, avec 11 élèves, la petite école des Parchemins était vouée à la fermeture. Soutenue par l’équipe des services éducatifs du CSFL, la communauté a alors fait le choix de se mobiliser et de s’engager pour sauver l’école de son village. La communauté prend donc l’affaire en main et met le pied dans le monde de l’éducation. Elle veut participer au développement de sa relève.  

À la suite de consultations, de rénovations, de corvées d’aménagement et d’investissements de la part de la communauté et de la Commission scolaire, le C-FIER de St-Elzéar prend forme à l’automne 2019. Les élèves y sont encouragés à se mobiliser en tant qu’apprenants et innovants. Les enseignantes s’approprient les principes d’une pédagogie entrepreneuriale consciente et osent des approches différentes. Elles font aussi leur nid dans une école aménagée différemment, permettant le décloisonnement et la flexibilité. Du temps précieux leur est aussi réservé à chaque cycle pour se concerter et planifier ensemble, avec l’aide de la direction et de conseillères pédagogiques. L’équipe décide aussi de profiter de l’expertise d’Idée éducation entrepreneuriale et reçoit un accompagnement bi-mensuel. 

Les enfants se sont immédiatement forgés leur place dans cette école nouvelle. Certains ont vécu un choc face au changement, d’autres s’y sont retrouvés comme des poissons dans l’eau. À l’aube du printemps 2020, avec 18 élèves, il est intéressant de voir les progrès réalisés par chacun.e, que ce soit leur compréhension de cette pédagogie particulière, leur engagement ou encore leurs idées imaginées pour des projets innovants d’entrepreneuriat conscient que portent, avec cœur, les enfants de tous les âges de notre école . La priorité établie  pour les trois prochainsmois est de planifier l’aménagement de la forêt derrière l’école : une idée totalement entrepreneuriale consciente, puisqu’elle nait d’un besoin de la communauté et suppose la collaboration avec différents intervenants comme le groupement forestier, la mairie, le centre de formation professionnelle en foresterie et d’autres partenaires qui demandent à participer. 

En fait, ce que nous voulons pour le C-FIER de St-Elzéar, c’est l’expression de tout ce qui rend l’apprentissage stimulant et signifiant. Projets authentiques, liens avec la communauté, sorties et apprentissages en nature, nouvelles technologies comme levier pour l’apprentissage, tout est réuni pour répondre à la curiosité naturelle des enfants et pour réaffirmer l’importance de l’école du village comme pilier de sa communauté.  

Le temps est notre meilleur allié à la mise en œuvre de ce projet. Essayer, se tromper, partager et collaborer sont les clés dans ce processus de changement qui, déjà, emballe et mobilise les parties prenantes de notre école et d’autres de sa communauté.  

À propos de l'auteur

Collaboration spéciale
Collaboration spéciale
L'École branchée diffuse des textes provenant d'acteurs de la communauté éducative. Vous pouvez contribuer vous aussi! Profitez-en pour transmettre vos idées, parler d'un projet pédagogique vécu en classe, etc. Trouvez les détails dans le menu À propos / Soumettre un article.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Valorisation de l’éducation au Québec – Ordre de l’excellence en éducation du Québec : les noms des 19 nouveaux membres sont dévoilés

Communiqué - C'est lors de la cérémonie officielle qui s'est tenue à l'Assemblée nationale que le ministre de l'Éducation, M. Bernard Drainville, et la ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Pascale Déry, ont décoré les nouveaux membres de la cinquième promotion de l'Ordre de l'excellence en éducation. Ainsi, 19 nouvelles personnalités ont été reconnues pour leur contribution aux réseaux de l'éducation et de l'enseignement supérieur et se sont joint aux membres de l'Ordre.

Les #Édubrèves – édition du 28 mai 2024

En complément de nos articles d'actualité complets qui paraissent pendant la semaine, voici les #Édubrèves, de courtes nouvelles qui pourraient vous intéresser. Dans cette édition : Gala des Grands prix distinction en technologie éducative, des pratiques en orthopédagogie pour soutenir les élèves bi/plurilingues en apprentissage du français langue seconde, la nouvelle plateforme d’éducation aux médias et à l’information InfoHunter, les recommandations de la Commission Écrans en France, un outil pour les enseignants en formation professionnelle auprès des Premières Nations et Inuit, un appel à propositions pour les prochains ateliers de perfectionnement du REFAD, et bien plus!

Des ateliers philosophiques pour développer sa pensée critique à l’ère du numérique

L’animation d’ateliers philosophiques avec des élèves peut-elle devenir un outil de développement de la pensée critique? C’est ce que Mariane Ducharme, conseillère pédagogique en intégration des technologies (RÉCIT) au Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM), a voulu vérifier au cours des derniers mois. Le projet pilote s’avère concluant.