Didacti lance une première communauté d’apprentissage publique pour le réseau scolaire québécois

Le 11 avril dernier, l'équipe de Didacti officialisait une mise à jour de sa plate-forme, qui aspire maintenant à constituer la première communauté d'apprentissage publique pour le réseau des écoles primaires et secondaires du Québec. Au départ, quelque 15 000 activités d'apprentissage sont accessibles gratuitement pour tous les enseignants et les élèves du réseau.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

ANNONCE
Ajouter aux favoris (0)

Le 11 avril dernier, l’équipe de Didacti officialisait une mise à jour de sa plate-forme, qui aspire maintenant à constituer la première communauté d’apprentissage publique pour le réseau des écoles primaires et secondaires du Québec. Au départ, quelque 15 000 activités d’apprentissage sont accessibles gratuitement pour tous les enseignants et les élèves du réseau. Ce nombre est d’ailleurs appelé à croître rapidement, pour faire de Didacti, lancé en 2010, un outil de référence pour la création, le partage et l’utilisation de matériel pédagogique en ligne.

Cette annonce s’est faite à l’occasion d’une journée de création de matériel pédagogique réunissant quelque 300 enseignants de partout au Québec, organisée par Didacti. Selon l’organisation, on compterait déjà 32 000 utilisateurs de la plateforme, répartis dans environ 500 écoles différentes.

« Au cours des dix prochaines années, le monde de l’éducation vivra une transition importante avec l’arrivée progressive des appareils électroniques en salle de classe et l’abandon progressif des notes de cours. Didacti propose de vivre cette transition en mettant à profit la compétence, la créativité et le réseautage des enseignants. C’est un outil extrêmement puissant développé par des enseignants et pour des enseignants », déclarait M. David Chartrand, président de Didacti et ancien enseignant de mathématiques, dans le communiqué de presse émis pour l’occasion.

Vraiment gratuit, Didacti? Oui! En fait, l’utilisation autonome de la plateforme l’est, ce sont les services de soutien technique et pédagogique optionnels qui financent son développement. « Didacti sera toujours gratuit pour ceux qui décident de l’utiliser en libre-service, comme c’est le cas pour la majorité de nos utilisateurs », explique M. Chartrand. « Trente-cinq écoles en ont fait l’acquisition l’an dernier et ce nombre devrait tripler cette année, accélérant la production et le partage de contenu sur la plateforme. »

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Audrey Miller
Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité des communications de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :