Des propositions pour le ministre de l’Éducation du Québec dans un message vidéo

Publié le :

Dans une vidéo qui a obtenu plus de 5000 vues depuis sa parution, le 30 décembre dernier, notre collaborateur Marc-André Girad proposait 6 recommandations au Ministre. Au moment d'écrire ces lignes, certaines d'entre elles ont d'ailleurs été annoncées.
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Marc-André Girard, directeur d’une école primaire publique et auteur de la chronique « Dans l’œil du directeur » à l’École branchée, proposait 6 recommandations à explorer pour la valorisation de l’éducation dans une vidéo qui a obtenu plus de 5000 vues depuis sa parution, le 30 décembre dernier. D’ailleurs, certaines de ces idées énoncées font partie des nouvelles mesures annoncées ce matin, dont l’annulation des épreuves ministérielles.

Les recommandations

1- Déclarer l’éducation comme étant la priorité nationale au Québec. L’éducation est la solution à de nombreux « maux » autour de situations telles que celle que l’on vit en ce moment, estime-t-il. Si le premier ministre François Legault le répète souvent dans ses points de presse, la vision qu’en a M. Girard va toutefois beaucoup plus loin.

2- Aborder les choses de front et dire les vraies choses, notamment en lien avec la pandémie. Les masques sont-ils sécuritaires? La transmission aérienne de la COVID-19 est-elle un problème dans les écoles? Il faut rebâtir le lien de confiance entre le ministère et le réseau sur ces sujets. Quelques informations à ce sujet ont été rendues publiques ce matin.

3- Revoir les stratégies de communication lors des annonces officielles. Elles sont faites à la télé en point de presse, mais à toute la population en même temps. Lorsque les parents se tournent ensuite vers les écoles et les enseignants et exigent des précisions sur-le-champ, ces derniers n’ont pas plus de réponses à leur fournir. 

4- La pénurie d’enseignants, particulièrement en temps de pandémie, est un problème qu’il faut résoudre. On veut les libérer pour qu’ils se forment certes, mais personne n’est là pour les remplacer. Marc-André Girard suggère donc quelques pistes à court terme, dont des formations accélérées pour le personnel à temps partiel déjà présent dans les écoles, la création d’une technique en pédagogie (de niveau collégial) pour appuyer les enseignants dans certaines tâches, le retour des écoles normales (qui fonctionnent en partenariat avec les universités pour la formation des enseignants) et des incitatifs pour favoriser le retour des enseignants ayant décroché ces dernières années. 

5- Annuler les examens ministériels de 2021. Ils sont tout simplement incompatibles avec l’année actuelle, estime-t-il. Faire du rattrapage de l’an dernier, préparer les jeunes aux épreuves de cette année en plus de voir à leur bien-être mental dans le contexte actuel est un stress incroyable pour les enseignants. Marc-André Girard propose plutôt de donner la pleine latitude aux enseignants afin qu’ils exercent leur jugement professionnel.

6- Se pencher immédiatement sur ce qu’on voudra garder dans « l’après-covid ». Il rappelle qu’il y a tout de même de très belles choses qui se produisent, notamment le développement de la solidarité dans les équipes-écoles, la courbe d’apprentissage incroyable des enseignants en ce qui a trait à l’usage du numérique, etc. Il ne faudrait surtout pas tout abandonner dès la fin des mesures sanitaires, estime-t-il. 

La vidéo complète :

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Audrey Miller
Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Éditrice du magazine École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), elle s'intéresse particulièrement l'actualité liée au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias. Elle s'active à créer des ponts dans l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique ces temps-ci notamment dans l'AQUOPS, Edteq et en tant que membre du comité #Francosphère de l'ACELF. Quand elle a du temps libre, elle est passionnée par ses enfants, ses lapins, les chevaux, le bon vin et... la programmation Web!

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!