Cartes mentales : avantages et usages fréquents

En plus de rehausser les capacités cérébrales, dont la mémoire, la carte mentale facilite une variété de tâches scolaires. Cet outil polyvalent peut ainsi jouer un rôle notable dans la réussite des élèves.
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

L’infographie (éducative!) rendue facile

Quand une image vaut mille mots… sans mille maux! Guide pratique de la création et de l'utilisation de l'infographie pédagogique.

(Dossier infographie) L’infographie au service de l’élève

Voici maintenant quelques usages de l'infographie au service de l'élève!

(Dossier infographie) L’infographie au service de l’enseignant

Voici quelques usages de l'infographie au service de l'enseignant.

(Dossier infographie) Fabriquer une infographie : comment faire?

Entrons maintenant dans la partie pratique. Pour réaliser une infographie, vous pouvez utiliser des logiciels dont vous disposez déjà, mais vous aimerez peut-être aussi découvrir certaines applications en ligne gratuites qui se spécialisent en infographie facile.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Projet de gazoduc Coastal GasLink : opposition, tension et manifestation

Depuis le 6 février dernier, la réserve mohawk de Tyendinaga, en Ontario, est le théâtre de manifestations empêchant la circulation ferroviaire, et ce, dans le but de soutenir les chefs héréditaires Wet'suwet'en qui s'opposent au gazoduc Coastal GasLink en Colombie-Britannique. Regards sur une situation délicate qui est le reflet des relations complexes qui perdurent entre les Autochtones et le gouvernement canadien.

Les tenants et aboutissants du coronavirus COVID-19

En décembre dernier, un nouveau coronavirus nommé COVID-19 a été détecté dans la ville de Wuhan en Chine après qu’une éclosion de pneumonie atypique ait été identifiée. Les premières personnes malades ont développé leurs symptômes à la suite d'une exposition à un marché de fruits de mer et d'animaux vivants situé dans la ville. Regards sur les tenants et aboutissants de la COVID-19

La chute du mur de Berlin, 30 ans plus tard

Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, l'Allemagne fut le centre d'attention du monde entier. En effet, c'est cette nuit-là que le mur de 3 mètres de haut et de 155 km de long qui divisait la ville de Berlin depuis 28 ans a été détruit. Regard sur un produit de la guerre froide et un symbole du partage du monde en deux blocs.

Julie Payette : 20 ans plus tard

Il y a un peu plus de 20 ans, le 27 mai 1999, l'astronaute, ingénieure, pilote d’avion à réaction et musicienne Julie Payette décollait à bord de la navette Discovery en direction de la Station spatiale internationale (SSI). Elle devenait, à ce moment, la première Canadienne à prendre part à une telle mission dans l'espace.

En plus de rehausser les capacités cérébrales, dont la mémoire, la carte mentale facilite une variété de tâches scolaires. Cet outil polyvalent peut ainsi jouer un rôle notable dans la réussite des élèves.

Mieux mémoriser et utiliser le cerveau à plein rendement

En général, l’être humain n’utilise pas le plein potentiel de son cerveau. Souvent, un seul hémisphère est sollicité à la fois. Or, l’hémisphère gauche et le droit se complètent, tel que l’illustre cet article comprenant une image synthèse des plus évocatrices. Si le premier réagit mieux aux concepts et à la raison, le second apparaît plus intuitif et artistique. C’est d’ailleurs à ce plan que la carte mentale se distingue des autres méthodes d’apprentissage. En effet, par sa présentation à la fois visuelle (couleurs, images, schémas), logique (liens, organisation des concepts) et linguistique (mots-clés), la carte mentale sollicite l’ensemble du cerveau.

En fait, on peut comparer la carte mentale à la pratique de la natation plutôt qu’à celle de la marche : tous les muscles se mettent en branle, plutôt que ceux des jambes en priorité. Mis en forme par une stimulation plus complète, le cerveau répond par une compréhension accrue des concepts, mais aussi une mémorisation efficace du contenu, que ce soit en guise de rapidité ou d’étendue des connaissances retenues. D’ailleurs, les simples faits de situer les concepts dans l’espace (ici, sur une feuille ou un écran orienté paysage) et d’effectuer des associations constituent des astuces de mémorisation à la portée de tous.

En somme, la carte mentale, c’est de la métacognition à son meilleur! L’élève apprend à apprendre : il construit et structure ses connaissances à sa manière, avec ses propres schèmes de pensées et ses mots-clés, et ce, dans une foule d’occasions scolaires.

 

La carte mentale, un outil idéal pour explorer, planifier, résumer et réviser

Utile à toutes les sauces, la carte mentale mérite qu’on s’y attarde. Souvent, le premier contact se fait en grand groupe, afin que tous puissent visualiser l’évolution de la carte sur un tableau standard ou sur un TNI / TBI.  Graduellement, les élèves l’utiliseront à des fins personnelles pour explorer, planifier, résumer et réviser.

Pour introduire ce type d’outil en classe, on peut commencer par une activité d’exploration. Plus accessible puisque toutes les réponses sont possibles, ce type d’exercice permet aux jeunes de s’approprier la carte mentale sans vivre un stress inutile relié au contenu. Ainsi, on peut organiser une tempête d’idées sur un sujet qui fera l’objet d’un travail de recherche, explorer les thèmes possibles d’une fête ou d’une exposition scolaire, activer les connaissances antérieures de votre classe sur une notion qu’on s’apprête à aborder, etc. Ici, l’expression de soi et la créativité sont au rendez-vous!

On profite ensuite des atouts de la carte mentale pour travailler la planification. Outre l’organisation d’un projet (fête, événement, projet de recherche ou autre travail d’envergure), la carte facilite aussi la résolution de problème. Par ailleurs, c’est l’outil par excellence pour construire un plan de texte dynamique, que ce soit pour un article informatif, un récit ou un texte d’argumentation. Les élèves peuvent également planifier les tâches de la semaine à l’aide d’une carte. Devoirs, leçons, étude, travaux à remettre : tout cela pourra apparaître sur une même feuille et fournir une vue d’ensemble des plus pertinentes pour bien gérer le temps et les tâches et ne rien oublier.

La carte mentale est aussi un outil formidable pour résumer et réviser. Comme l’explique cette vidéo, la prise de notes, la mémorisation et la révision de celles-ci deviennent beaucoup plus rapides, appropriées et optimales avec cette technique. Puisqu’il n’y a que des mots clés à noter, l’élève devient plus actif dans son écoute, que la cible de l’attention soit l’enseignant ou un document multimédia. Même chose quand il s’agit de prendre des notes pendant la lecture. De façon bénéfique, l’apprenant dispose de plus de temps pour se concentrer sur ce qui se passe, plutôt que de tenter de tout prendre en note à la vitesse de l’éclair – et ne pas être en mesure de se relire ensuite. Par ailleurs, comme le choix des mots-clés revient à l’élève, l’apprentissage s’annonce d’autant plus significatif.

Cet outil de révision sert de support pour étudier, mais aussi pour présenter un oral. Par exemple, en plaçant les points importants de son discours sur sa feuille, l’élève n’a qu’à jeter un regarde furtif sur les différents coins de son aide-mémoire, et le voilà à l’aise d’en parler sans risquer les fameux trous de mémoire.

Ainsi donc, la carte mentale offre une panoplie d’avantages et un immense potentiel pédagogique, comme le confirme cet article de Pierre Cohen-Bracie, conseiller pédagogique au Collège Montmorency et cette page du site MindMapping.com. Curieux de découvrir quelques exemples concrets de cartes mentales? Voyez la seconde partie de ce dossier.

 

Sommaire du dossier

Introduction
Cartes mentales : avantages et usages fréquents
Les cartes mentales en classe : des exemples
Cartes mentales : contenu et structure
Cartes mentales : du papier à l’écran
À vos marques… Prêts?  « Cartez »!

 

 

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Avatar
Anik Lessard Routhier
Anik est rédactrice à son compte et chargée de cours au Collège Lionel-Groulx et au Cégep Marie-Victorin.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Vous avez quelques minutes pour nous aider?

Voici le sondage à nos lecteurs que nous menons présentement!