Une sortie au Fab Lab, et l’atteinte du point de non-retour!

Au retour des fêtes, nous sommes sortis en famille. Communautique, qui gère le premier Fab Lab implanté au Canada, nous avait invités à venir voir ses installations. Pour l’occasion, nous avons nolisé un autobus scolaire et nous sommes dirigés au centre-ville de Montréal, dans les locaux de l’École de technologie supérieure (ETS), où loge Communautique.
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Les leçons de l’été 2020 à retenir pour l’éducation

[Dans l'oeil du directeur] Des plages de la Gaspésie à l'explosion de Beyrouth, en passant par les théories du complot lorsqu'on parle de COVID-19, les événements récents qui traduisent, pour la plupart, une mutation de notre société. Et si on en tirait des leçons pour faire muter à son tour l’éducation?

L’effet Dunning-Kruger en éducation

|Dans l'oeil du directeur| En éducation, l’effet Dunning-Kruger, soit l’opinion qu’une personne a de sa propre connaissance d’un domaine en particulier par rapport à son niveau réel de compétence, peut essentiellement être envisagé de quatre façons différentes. Notre collaborateur, Marc-André Girard, les expose dans son plus récent billet.

Semer des graines de leadership

[Dans l'oeil du directeur] Lorsqu’il est question de leadership à l’école, on fait le plus souvent référence à la direction. Oui, on s’attend d’une direction d’école qu’elle soit un leader dans son milieu. Or, doit-elle être le seul leader à bord? Et si le leadership, ce n’était pas tout à fait cela? Une réflexion de Marc-André Girard.

À l’aube d’une année incertaine : ouverture, solutions locales et autres tâches connexes

[Dans l'oeil du directeur] Marc-André Girard, directeur d'une école primaire publique dans les Laurentides, parle des défis de l'année qui débute. Il invite les directions à faire preuve de plus d'ouverture que jamais! « L'ouverture de la direction a un important potentiel de mobilisation. En effet, en moment de crise, donner du pouvoir à toutes les parties prenantes est une démonstration que la direction a bel et bien confiance en son équipe, et ce, même lorsque la marge de manœuvre est mince. »

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Arts, maths et fabrication numérique : Escher s’invite au Collège Beaubois

Retour sur un projet pédagogique multidisciplinaire au secondaire, inspiré du graveur Escher et facilité par l’usage de diverses technologies numériques!
00:06:22

Michel Choquette présente La Fabrique : pour donner du sens aux apprentissages

Rendez-vous vidéo de l’École branchée avec Michel Choquette, enseignant d'économie, qui explique comment l'atelier de fabrication numérique s’est intégré à la vie pédagogique de son établissement.

La Fabrique Beaubois : un virage pédagogique pour répondre à l’appel de la nouvelle génération

Le Collège Beaubois de Pierrefonds a entrepris un virage pédagogique majeur en développant et en implantant un atelier de fabrication numérique, la Fabrique Beaubois.

Petite leçon de coopétition

Les idées voyagent et elles sont contagieuses. Lorsqu’elles se retrouvent dans l’esprit d’un professionnel de l’éducation allumé qui œuvre dans le contexte d’une école ouverte sur le monde, de belles opportunités peuvent surgir.

Au retour des fêtes, nous sommes sortis en famille. Communautique, qui gère le premier Fab Lab implanté au Canada, nous avait invités à venir voir ses installations. Pour l’occasion, nous avons nolisé un autobus scolaire et nous sommes dirigés au centre-ville de Montréal, dans les locaux de l’École de technologie supérieure (ETS), où loge Communautique.

Notre délégation était formée du comité de planification et d’élaboration de notre atelier de fabrication numérique, flanqué de huit élèves, du contremaître du Collège Beaubois et du directeur des services administratifs. Ces derniers étaient sur place pour évaluer les besoins financiers liés à la préparation de notre futur local en y notant les particularités.

C’était le but non avoué de cette rencontre entre les experts de Communautique et les néophytes que nous sommes : prendre en note les particularités liées à nos besoins et voir le fonctionnement d’un tel atelier. Nous en tirons quatre grands constats :

 

1- Les imprimantes 3D sont lentes!

Nous avons des classes de 36 élèves. Nous prévoyions installer trois imprimantes 3D pour satisfaire les besoins de nos élèves. À la vitesse qu’une imprimante opère, ce sera nettement insuffisant. L’impression additive nécessite un bon moment avant d’obtenir le produit fini. Et on parle d’au moins deux heures d’impression pour un tout petit objet imprimé ! Il est impossible d’avoir tout cela prêt à la fin du cours ! Au prix auquel se vendent ces imprimantes et compte tenu de l’espace limité dont nous disposons, il est utopique d’acheter 36 appareils. Il faudra donc bien planifier les activités et maximiser le temps d’impression à l’extérieur des heures d’école.

 

2- Une découpeuse laser s’avère incontournable…

Monique Chartrand, la directrice générale de Communautique nous l’avait présentée comme étant la coqueluche du Fab Lab. Elle avait bien raison ! La découpeuse laser est un appareil révolutionnaire et spectaculaire. Dotée d’une précision incroyable, elle taille ou grave différents matériaux très rapidement. C’est un bel ajout à un atelier de fabrication numérique, mais à plus de 20 000$, cela impliquera des sacrifices. Nous y reviendrons dans un éventuel article.

 

3- Il y a d’importants besoins en électricité

Tous ces outils fonctionnent évidemment à l’électricité. Nous devrons planifier placer plusieurs prises indépendantes à des endroits stratégiques. Certains appareils fonctionnent aussi sur un circuit de 220 volts. C’est à prévoir dans l’aménagement du local également.

 

4- Les élèves ont adoré!

L’équipe de Communautique ne nous a pas simplement fait visiter leurs installations. Ils ont fait travailler les élèves qui sont passés de la phase de conception à la phase de production rapidement pour construire des lampes de chevet. La découpeuse laser a été utilisée mise à contribution tout comme les simples tournevis. Les neurones ont travaillé, et les mains aussi. La collaboration était au rendez-vous.

 

Cette visite nous aura permis de confirmer que nous avons fait le bon choix en nous investissant dans cette démarche de création d’un atelier de fabrication numérique. Non seulement les élèves ont-ils apprécié leur visite, mais nous avons également pu voir les différentes machines en action, dans un cadre pédagogique. Nous avons assisté à l’étincelle qui jaillit lorsque les pédagogues mettent à profit les bons outils pour favoriser l’apprentissage. Nous avons assurément franchi le point de non-retour!

 

Quelques souvenirs en photos!

Cet article fait partie du dossier « La mise en place d’un atelier de fabrication numérique (makerspace) », dont voici la liste des articles en ordre antéchronologique.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Marc-André Girard
Marc-André Girard
Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003) et d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013). Il est actuellement doctorant en administration scolaire. Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership pédagogique. Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation. Il occupe un poste de direction à la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédagonumériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement. Il a participé à des expéditions pédagogiques en France, en Finlande, en Suède, au Danemark et au Maroc. En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et, en 2019, il a publié une trilogie portant sur l'école du 21e siècle chez le même éditeur. Il collabore fréquemment à L’École branchée sur les questions relatives à l’éducation. Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et des directions d'école ainsi que l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Vous avez quelques minutes pour nous aider?

Voici le sondage à nos lecteurs que nous menons présentement!