ANNONCE

Un EdCamp pour construire des pratiques pédagogiques

Le 28 octobre dernier a lieu la 5e édition de l’événement EdCamp Le Sommet, organisé par le Centre de services scolaire des Premières-Seigneuries (CSSDPS). Cette édition était attendue et les 250 places disponibles se sont envolées rapidement. Retour sur l'événement avec des membres du comité d'organisation.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)

Le 28 octobre dernier a lieu la 5e édition de l’événement EdCamp Le Sommet, organisé par le Centre de services scolaire des Premières-Seigneuries (CSSDPS). Cette édition était attendue et les 250 places disponibles se sont envolées rapidement. Retour sur l’événement avec des membres du comité d’organisation.

« Dès l’annonce de la tenue de l’événement à la fin de l’année scolaire 2021-2022, nous avions senti l’engouement des enseignants à participer. La dernière édition avait eu lieu en octobre 2019 juste avant la pandémie; les gens avaient hâte de se retrouver pour échanger sur leurs pratiques pédagogiques. Il faut dire que le numérique est plus présent que jamais dans nos écoles », indique Jessy Rodrigue, personne–ressource pour le RÉCIT local au CSSDPS.

Par définition, un EdCamp est un rassemblement où les participants ne connaissent pas à l’avance les sujets qui seront abordés ni les discussions ou ateliers auxquels ils participeront. La programmation se construit la journée même, selon les propositions qui sont faites par les participants. Bien sûr, certains arrivent plus préparés que d’autres avec des idées de thématiques qu’ils souhaitent présenter à leurs collègues. 

« Le caractère informel du concept EdCamp fait en sorte que certains enseignants qui n’ont jamais animé d’atelier auparavant osent se lancer dans une animation. Pour certains, il s’agit de leurs premiers pas dans une présentation publique de leurs pratiques pédagogiques et les échanges sont d’autant plus riches », dit Jessy Rodrigue.

Programmation variée

« Dès le début de la journée, les participants ont été avisés : ils seraient submergés de nouveaux outils! L’important pour eux était donc de retenir qu’ils devaient partir d’une intention pédagogique avant tout. On leur a donc demandé de cibler un projet d’apprentissage, ce qu’ils voulaient que leurs élèves apprennent. En se fixant un objectif d’apprentissage, ils ont ainsi eu plus de facilité à faire leur choix d’ateliers », poursuit Jessy. 

Atelier (donné par Mélanie Bernier, Charles Gagnon et Sarah Côté, CSSPS)

En tout, ce sont 4 blocs de 8 ateliers qui ont été présentés au cours de la journée. Bien sûr, les thématiques ont principalement tourné autour des pratiques en lien avec l’utilisation du numérique en classe. Usages du Chromebook, intégration de la programmation et de la robotique, découverte de Minecraft, enregistrement de balado figurent parmi les sujets qui ont été discutés entre les participants. L’écriture à l’ère du numérique, la collaboration avec les outils infonuagiques et l’utilisation de tablettes avec les petits du préscolaire ont aussi été au programme. La liste des ateliers est d’ailleurs toujours disponible pour ceux qui voudraient la consulter. 

« L’événement était ouvert à tous les enseignants des régions 03-12, mais il faut dire que la majorité des participants provenait de notre centre de services scolaire. Les sujets discutés ont donc été fortement influencés par les réalités que nous vivons au sein de notre CSS. Par exemple, l’intégration du Chromebook 1 pour 1 change les pratiques en ce moment et les enseignants voulaient s’échanger de bonnes pratiques. »

Notons que les participants provenaient du préscolaire, du primaire, du secondaire, de la formation professionnelle et de la formation générale aux adultes. Certains provenaient aussi des écoles privées. Des enseignants, conseillers pédagogiques et direction étaient rassemblés. Mario Asselin, député de Vanier-Les-Rivières et adjoint parlementaire de la ministre de l’Enseignement supérieur, a également assisté à une partie des échanges.

Escouade Tac-TIC en action

Tout au long de la journée, des jeunes de l’Escouade Tac-TIC de l’école secondaire Le Sommet, où se tenait le EdCamp, étaient présents sur place afin d’offrir du soutien technique aux animateurs des différents ateliers. Au quotidien, ces jeunes forment un groupe d’élèves experts en technologie qui donnent un coup de main aux enseignants.

L’Escouade Tac-Tic (il y a tous les jeunes sur la photo du Photobooth, duquel ils s’occupaient durant la journée; il manque une jeune fille sur la seconde)

Des jeunes du groupe se sont même portés volontaires pour animer un atelier en fin de journée. « C’était une journée pédagogique pour eux. Ils auraient pu être en congé à la maison, mais ils se sont engagés et ont été proactifs pendant toute la journée. Ils se sont sentis très utiles. L’expérience a été vraiment valorisante pour eux », conclut Geneviève St-Arnaud-Gaboury, également membre du comité d’organisation.

Les organisateurs annoncent déjà une édition 2023 pour l’événement EdCamp Le Sommet. Les détails seront annoncés en temps et lieu sur le site Web ou via les réseaux sociaux. Restez à l’affût!

Un résumé de la journée en vidéo :

Les membres du comité d’organisation : 

  • L’équipe des professionnels à la pédagogie du numérique (PPN) (RÉCIT locaux au CSSPS) : Jessy Rodrigue, Geneviève St-Arnaud-Gaboury, Étienne Filteau, Peggy Rail, Sylvie Perron, Annie Côté, Geneviève Duguay, Mark Miller
  • Julie Langlois, leader technopédagogique à l’école Le Sommet
  • Stéphanie Lemieux, directrice adjointe de l’école Le Sommet 
  • Mélanie Jolin et Fred Lavoie, coordonnateurs au Service de la transformation numérique et des ressources informationnelles (STNRI) du CSSPS

Les membres de l’Escouade Tac-TIC : 

  • Mickaël Daigle
  • Marie-Ève Coulombe
  • Charles Grenier
  • Esteban Rodriguez
  • Gédéon Clavet
  • Dimitri Lavoie 
  • Lauriane Ouellet
Accueil des participants

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différentes publications, avant de poursuivre sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe et chargée de projets spéciaux à l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :