ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

Test réussi pour les ateliers Emballe-moi! au colloque de l’AQUOPS

Le nouveau format d’atelier « Emballe-moi » a permis aux congressistes d’assister à 8 présentations particulièrement dynamiques. Retour.

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

Le nouveau format d’atelier « Emballe-moi » a permis aux congressistes d’assister à 8 présentations particulièrement dynamiques. Retour.

À l’occasion de son 35e colloque, qui a eu lieu du 11 au 13 avril 2017 à Québec, l’AQUOPS a testé un nouveau format d’atelier appelé Emballe-moi!. Sa particularité est qu’à l’intérieur d’un même atelier, quatre animateurs s’emparent de la scène chacun leur tour pour parler d’un sujet différent. Leur présentation doit être composée d’exactement 25 diapos qui peuvent apparaitre un maximum de 25 secondes chacune. Ils disposent donc chacun d’environ 10,5 minutes pour mettre leur sujet en valeur, ce qui représente un intéressant défi de synthèse et un spectacle « emballant » pour les congressistes!

Le format « Emballe-moi! » s’inspire des Ignite Talks (20 diapos de 15 secondes chacune) et Pecha Kucha (20 diapos de 20 secondes chacune).

Cette année, deux ateliers de ce type ont été présentés au colloque de l’AQUOPS par huit animateurs qui ont su relever le défi avec brio. En voici un court résumé.

 

Bloc 1 : 4 tendances pédagonumériques

Le premier bloc a réuni quatre enseignants et conseillers pédagogiques.

1 – Initier les jeunes à la programmation

Conseiller technopédagogique au Collège Letendre, Philippe Demers a ouvert le bal en présentant un tournoi de programmation qui réunit différents collèges privés autour d’une compétition amicale initiée par des intervenants qui ne connaissaient pourtant rien à la programmation au début de l’aventure.

2 – Penser l’évaluation différemment grâce à la classe inversée

Ensuite, Marie-Élaine Jobin, enseignante au Collège Nouvelles Frontières, a partagé sa méthode d’évaluation qu’elle exploite de concert avec une dynamique de classe inversée. Plusieurs participants ont retenu son souci important de la réussite de l’élève selon ses besoins, au-delà des contraintes administratives. On retrouve sa présentation sur le Padlet des ressources partagées par les animateurs du colloque.

3 – Les réseaux sociaux et la créativité

C’est Maxime Pelchat, enseignant d’univers social et gestionnaire de communauté et médias sociaux à l’École secondaire Mont-Saint-Sacrement, qui a enchainé en partageant des idées qui permettent de déployer la créativité des élèves en plongeant avec eux dans un univers qu’ils affectionnent particulièrement, les médias sociaux.

4- Trou noir de la procrastination ou étincelle de l’éducation?

Pour la dernière présentation de ce bloc, c’est Joannie Girard, conseillère technopédagogique pour l’équipe TacTIC du CFORP, qui a vivement incité les enseignants sur place à ne pas négliger le pouvoir de la vidéo, particulièrement de YouTube, dans une foule de contextes pédagogiques.

 

Bloc 2 : 4 ressources pour la classe d’aujourd’hui

Le second bloc a réuni quatre intervenants provenant d’entreprises et d’organismes oeuvrant en éducation.

1 – Classcraft : Le jeu pour une culture de classe

C’est Shawn Young qui a ouvert le bal de ce deuxième bloc Emballe-moi. Confondateur de Classcraft, il a commencé sa carrière comme enseignant de physique et a su miser dans son parcours sur des approches novatrices telles que la classe inversée ainsi que l’apprentissage par projet et basé sur le jeu. Il a présenté le jeu de rôle Classcraft, qui est aujourd’hui utilisé dans plus de 20 000 écoles à travers le monde.

2 – Vision d’avenir : Mozaïk-Portail pour les enseignants

Le présentateur suivant était Marc Lecours, le « propriétaire du produit » Mozaïk-Portail pour les enseignants (autrefois Édu-groupe) à la Société GRICS. Il a présenté la nouvelle mouture du portail le plus utilisé dans les commissions scolaires du Québec, qui a pour but de mettre l’élève au cœur des préoccupations et des interventions des différents acteurs du milieu pour favoriser sa réussite scolaire. On retrouve sa présentation sur le Padlet des ressources partagées par les animateurs du colloque.

3 – Votre école a une licence pour ça!

Par la suite, c’est Geneviève Leblanc, responsable du dossier du droit d’auteur au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), qui relevé le défi. Elle a présenté cinq types de licences qui s’appliquent à divers usages du numérique en classe et a proposé des ressources pour savoir où chercher lorsqu’on se questionne sur l’importante question des droits d’auteur.

4 – La classe du siècle!

C’est Simon Lavallée qui a eu le mot de la fin. Détenteur d’une maitrise en didactique des mathématiques, il est technopédagogue au sein de l’équipe de Netmath. Il a profité du moment pour parler de ce qu’évoque pour lui la classe du siècle, particulièrement en ce qui a trait aux mathématiques. Il a présenté quelques ressources et événements qui tirent profit du numérique pour mettre ces apprentissages en valeur et intéresser les jeunes. On retrouve sa présentation sur le Padlet des ressources partagées par les animateurs du colloque.

 

Nous poursuivrons notre couverture du 35e colloque au cours des prochains jours!

À propos de l'auteur

Audrey Miller
Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Les #Édubrèves – édition du 21 mai 2024

En complément de nos articles d'actualité complets qui paraissent pendant la semaine, voici les #Édubrèves, de courtes nouvelles qui pourraient vous intéresser. Dans cette édition : Des facteurs sociodémographiques pouvant être à l’origine des inégalités numériques, Prévention de la violence sexuelle chez les jeunes, une nouvelle version de l’autoformation du CADRE21 sur la programmation et la robotique, Antidote s’intègre au nouvel Outlook, L'intégration judicieuse des technologies éducatives en classe, et bien plus!

Le Technolab de l’Académie François-Labelle, un laboratoire pour développer la compétence numérique

Depuis 2019, l'Académie François-Labelle, une institution primaire de Repentigny, au Québec, développe son Technolab, un espace dédié à l'expérimentation et à l'innovation visant à mieux préparer les jeunes à relever les défis futurs. Tous les élèves y passent une période de classe à chaque semaine.

La réalité virtuelle pour encourager l’apprentissage des langues

Utiliser un environnement virtuel immersif peut devenir un agent facilitateur pour les élèves qui apprennent une langue seconde. Des enseignants et un conseiller pédagogique du Centre de services scolaire des Hautes-Laurentides expliquent comment ils en ont fait usage avec des apprenants de la formation générale des adultes (FGA).