ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

Le contrat parent-enfant pour une saine utilisation des technologies

Le retour à l’école devient une occasion de revenir à une certaine routine familiale. Dans plusieurs familles, cela est aussi le moment d’établir des règles encadrant le temps d’écran des enfants. Le contrat parent-enfant devient un outil concret pour officialiser celles-ci et permet un dialogue entre parents et enfants autour de ces règles.

Publié le :


En collaboration avec Martine Rioux

Le retour à l’école devient une occasion de revenir à une certaine routine familiale. Dans plusieurs familles, cela est aussi le moment d’établir des règles encadrant le temps d’écran des enfants. Alors que 85 % des parents de jeunes âgées de 6 à 17 ans affirment avoir déjà telles règles, le contrat parent-enfant devient un outil concret pour officialiser celles-ci et permet un dialogue entre parents et enfants autour de ces règles.

En effet, au Québec, les plus récentes données de l’enquête NETendances indiquent que près de 9 parents de jeunes âgés de 6 à 17 ans sur 10 (85 %) mentionnent avoir, à la maison, des règles encadrant le temps que leurs jeunes peuvent passer sur Internet, ou bien à propos des sites qu’ils peuvent visiter. Les règles d’encadrement liées à l’usage de l’Internet sont davantage utilisées par les parents d’enfants de 6 à 12 ans (93 %) que ceux de jeunes âgés de 13 à 17 ans (74 %).

Le contrat parent-enfant : un outil concret 

L’autorégulation de l’utilisation des appareils numériques ne se développe pas sans un accompagnement chez les jeunes. Mais, comment les accompagner en tant que parents? Le contrat parent-enfant devient un outil concret pour encadrer l’utilisation des écrans dans la famille.

Pour que la mise en place d’un tel contrat soit efficace, il nécessite la création d’un dialogue constructif entre les parents et les enfants, et cela, qu’ils aient 5 ou 15 ans. En créant une dynamique relationnelle qui implique un questionnement et l’ouverture aux points de vue de chacun, il est possible définir les règles applicables à sa réalité familiale sans que les jeunes aient l’impression de se les faire imposer tout simplement. Ils participent à la discussion.

D’ailleurs, plutôt que d’encadrer uniquement le temps passé devant les écrans, il est aussi possible d’encadrer les usages (temps d’apprentissage vs temps pour jouer ou socialiser) et d’établir d’autres conditions d’utilisation.

La préparation du contrat devient alors un moment concret qui encourage la communication parent-enfant et permet à chacun de s’exprimer sur l’utilisation des écrans. Parents et enfants peuvent définir ensemble les règles qui conviennent le mieux pour eux. Ainsi, le contrat parents-enfant a le potentiel de favoriser la mise en place de règles de vie positives et agit sur l’autonomie des jeunes vers de saines habitudes de vie, plutôt que d’être perçu comme étant contraignant et limitatif.

Démarche à découvrir et modèle à télécharger

 Les parents peuvent s’initier à cette démarche en lisant l’article Définir ses règles de vie sous forme d’un contrat parent-enfant, publié dans le magazine École branchée sur la famille – Le bien-être, un levier pour l’apprentissage… même à distance

Ce guide pratique pour les parents a été réalisé en partenariat avec la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) et English Parents’ Committee Association (EPCA) et est offert gratuitement en français et en anglais avec le soutien financier du ministère de l’Éducation du Québec.

Pour le télécharger, visitez www.ecolebranchee.com/famille ou ecolebranche.com/family.

Retrouvez aussi un modèle de contrat à personnaliser : bit.ly/contratRDV.

En complément :

Comme enseignant, vous pouvez aussi co-construire un code d’éthique de l’utilisation des technologies dans la classe avec vos élèves. Relisez notre article à ce sujet.

À propos de l'auteur

Stéphanie Dionne
Stéphanie Dionnehttps://ecolebranchee.com/famille
Stéphanie est directrice du développement et animatrice des Rendez-vous pédagogiques à l'École branchée. Avec son dynamisme, sa créativité et son expertise, Stéphanie Dionne incarne un modèle de leadership inspirant et est déterminée à offrir aux acteurs du milieu scolaire les outils nécessaires pour mieux préparer les jeunes à réussir dans un monde en perpétuelle transformation. En tant que coach professionnelle certifiée en PNL, son approche est résolument axée sur le développement de relations de qualité. Sa contribution remarquable à la célébration de pratiques pédagogiques innovantes a été reconnue en 2023 par l'AQUOPS, qui lui a décerné le prix Chapo dans la catégorie Impact remarquable.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Utiliser l’IA en classe pour recommander des exercices aux élèves : quel intérêt, quels biais ?

L'intelligence artificielle (IA) bouleverse le monde de l'éducation. De la personnalisation des apprentissages à la lutte contre le décrochage, ses promesses sont nombreuses. Mais quels sont ses réels impacts et ses limites? Mélina Verger, de l'Université Sorbonne, se penche sur la question dans ce texte.

Minecraft : Nous vous racontons notre expérience d’apprentissage par le jeu vidéo

Des élèves de cinquième année de l’école primaire de l’Envol, du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN), vous présentent eux-mêmes leur expérience d’apprentissage avec Minecraft. Nous leur avons posé plusieurs questions pour mieux comprendre leur vision de l’apprentissage par le jeu vidéo ainsi que les éléments à mettre en place pour que ce type de projet fonctionne en classe.

Les #Édubrèves – édition du 18 juin 2024

En complément de nos articles d'actualité complets qui paraissent pendant la semaine, voici les #Édubrèves, de courtes nouvelles qui pourraient vous intéresser. Dans cette édition : comment le cerveau réagit aux distractions numériques, un nouveau réseau littéraire sur Constellations, le prochain colloque de l'École en réseau, Les Curieux, édition spéciale Sépaq, comment rendre les pratiques évaluatives plus inclusives, les candidatures pour les MTL Tech Awards, un webinaire au sujet du Guide pratique d'intégration des technologies éducatives, et bien plus!