ANNONCE

Qu’est-ce qui fait obstacle au changement en éducation? À vous la parole!

L’Association canadienne d’éducation (ACE) tient actuellement une série de consultations auprès des enseignants du pays pour tenter de cerner « Qu'est-ce qui fait obstacle au changement en éducation? ». Le 20 août prochain, c'est à Montréal que ça se passe!

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

L’Association canadienne d’éducation (ACE) tient actuellement une série de consultations auprès des enseignants du pays pour tenter de cerner « Qu’est-ce qui fait obstacle au changement en éducation? » Le 20 août prochain, c’est à Montréal que ça se passe!

L’ACE invite les enseignants à « faire le plein d’inspiration et favoriser une mentalité de changement dans nos écoles ». L’Association a mis au point ces rencontres-recherche afin de, tel qu’indiqué sur le site, « reconnaître que les enseignants et les dirigeants en éducation travaillent sans relâche pour rehausser l’engagement dans l’apprentissage et dans l’enseignement dans le contexte du 21e siècle, mais sont encore confrontés par des obstacles systémiques qui ne soutiennent pas pleinement leurs efforts ».

Le 20 août prochain, c’est à Montréal que ça se passe. Tous les enseignants, élèves, directeurs, chercheurs, parents et représentants d’organismes intéressés peuvent s’inscrire aux rencontres-recherche sans frais. Le nombre de places est limité, il faut donc faire vite. Ron Canuel, président-directeur général de l’ACE, sera le facilitateur de cette journée qui se déroulera en français.

Les données et points de vue recueillis serviront de base à la rédaction d’un guide de discussion « pour revitaliser les échanges sur les obstacles aux changements en éducation, dans les salons du personnel et dans les salles de classe des écoles, d’un océan à l’autre ».

Au programme :

Étape 1 – Déterminer nos aspirations les plus élevées en matière d’éducation publique

Étape 2 – Déterminer quels sont les obstacles au changement

Étape 3 – Pratiques prometteuses : des récits où l’on a vu plus loin

Étape 4 – Aller au-delà des obstacles

Étape 5 – Vous inspirer à retourner au travail avec une nouvelle attitude concernant la façon de transformer l’éducation publique

Pour les détails, voyez le bas de cette page.

 

Réflexions tirées de l’atelier de l’ACE à Calgary

En octobre 2013, plus de 300 participants – faisant partie de l’éventail complet de la communauté des intervenants en éducation au Canada – ont convergé vers Calgary pour mettre en commun leurs réflexions à propos des obstacles au changement en éducation. Un rapport présentant en détails ces commentaires inestimables peut être obtenu en ligne.

 

À propos de l'auteur

Audrey Miller
Audrey Millerhttps://ecolebranchee.com
Directrice générale de l'École branchée, Audrey détient une formation universitaire de 2e cycle en technologies éducatives et un baccalauréat en communication publique. Membre de l'Ordre de l'Excellence en éducation du Québec, elle s'intéresse particulièrement au développement professionnel des enseignants, à l'information à l'ère du numérique et à l'éducation aux médias, tout en s'activant à créer des ponts entre les acteurs de l'écosystème éducatif depuis 1999. Elle s'implique cette année notamment dans l'Association Edteq et en tant que membre du comité d'orientation stratégique de l'ACELF.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Les outils numériques expérimentés durant la pandémie sont là pour rester

Le passage à l’enseignement à distance aura été l’occasion pour les enseignants, chargés de cours et professeurs de tous les ordres primaire, secondaire, collégial et universitaire) d’expérimenter de nouveaux outils numériques. À l’heure où les élèves et les étudiants sont de retour en classe, des acteurs du milieu de l’éducation posent un regard sur les usages pour que certains acquis demeurent.

Le Conseil supérieur de l’éducation invite à une nouvelle normalité

Le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) a récemment publié un de ses rapports les plus complets et les plus intéressants. Sans détour, l’objectif du CSE avec cette publication est d’éviter un retour à une « normalité » et ainsi profiter de la prise de conscience collective pour améliorer pour de bon le système d’éducation. Voici notre résumé.

Redéfinir le laboratoire de sciences pour offrir des contextes d’apprentissage authentique

Dominic Tremblay, consultant en éducation qui a enseigné pendant plus de dix ans dans une école francophone de la région de Toronto, invite les enseignants à revoir leur définition de ce qu’est un « laboratoire scientifique ». « On peut faire des sciences partout », dit-il.