Petite leçon de coopétition

Les idées voyagent et elles sont contagieuses. Lorsqu’elles se retrouvent dans l’esprit d’un professionnel de l’éducation allumé qui œuvre dans le contexte d’une école ouverte sur le monde, de belles opportunités peuvent surgir.
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

#Jesuisprof

« Quand la profession enseignante devient dangereuse parce qu'elle fait naître des êtres libres, capables de changer le monde pour le mieux, car dotés de la capacité de penser, plus que jamais, #JeSuisProf. » Une réflexion de notre collaborateur Marc-André Girard.

Les leçons de l’été 2020 à retenir pour l’éducation

[Dans l'oeil du directeur] Des plages de la Gaspésie à l'explosion de Beyrouth, en passant par les théories du complot lorsqu'on parle de COVID-19, les événements récents qui traduisent, pour la plupart, une mutation de notre société. Et si on en tirait des leçons pour faire muter à son tour l’éducation?

L’effet Dunning-Kruger en éducation

|Dans l'oeil du directeur| En éducation, l’effet Dunning-Kruger, soit l’opinion qu’une personne a de sa propre connaissance d’un domaine en particulier par rapport à son niveau réel de compétence, peut essentiellement être envisagé de quatre façons différentes. Notre collaborateur, Marc-André Girard, les expose dans son plus récent billet.

Semer des graines de leadership

[Dans l'oeil du directeur] Lorsqu’il est question de leadership à l’école, on fait le plus souvent référence à la direction. Oui, on s’attend d’une direction d’école qu’elle soit un leader dans son milieu. Or, doit-elle être le seul leader à bord? Et si le leadership, ce n’était pas tout à fait cela? Une réflexion de Marc-André Girard.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Arts, maths et fabrication numérique : Escher s’invite au Collège Beaubois

Retour sur un projet pédagogique multidisciplinaire au secondaire, inspiré du graveur Escher et facilité par l’usage de diverses technologies numériques!
00:06:22

Michel Choquette présente La Fabrique : pour donner du sens aux apprentissages

Rendez-vous vidéo de l’École branchée avec Michel Choquette, enseignant d'économie, qui explique comment l'atelier de fabrication numérique s’est intégré à la vie pédagogique de son établissement.

La Fabrique Beaubois : un virage pédagogique pour répondre à l’appel de la nouvelle génération

Le Collège Beaubois de Pierrefonds a entrepris un virage pédagogique majeur en développant et en implantant un atelier de fabrication numérique, la Fabrique Beaubois.

Les portes de la Fabrique grandes ouvertes pour nos élèves du primaire

Aujourd’hui, les élèves de notre secteur primaire ont vu leur horizon s’élargir devant eux comme dans la fameuse scène de Mommy, le film de Xavier Dolan. Et pourquoi donc? Ils ont appris que les portes de la Fabrique Beaubois leur seraient grande ouvertes dès septembre prochain.

Les idées voyagent et elles sont contagieuses. Lorsqu’elles se retrouvent dans l’esprit d’un professionnel de l’éducation allumé qui œuvre dans le contexte d’une école ouverte sur le monde, de belles opportunités peuvent surgir.

C’est un peu ce qui a été vécu au Collège Beaubois, où cinq écoles se sont rencontrées pour faire le point sur l’implantation d’un atelier de fabrication numérique en milieu scolaire. Certaines de ces écoles sont avancées dans ce projet alors que d’autres sont curieuses et en explorent les possibilités. C’est donc dans cette atmosphère de saine coopétition que des représentants de l’Académie Lafontaine, de l’Externat Sacré-Cœur, du Collège Saint-Paul-de-Varennes, du Collège Nouvelles-Frontières et du Collège Beaubois se sont rencontrés, en présence des représentants de CADRE 21 et de la FÉEP, pour échanger des idées, des expériences et autres informations en lien avec l’implantation d’un tel atelier dans leur établissement.

 

L’importance des communautés d’apprentissage professionnelles

Bien évidemment, il y eût quelques démonstrations d’appareils technologiques ici et là, mais elles n’étaient qu’un prétexte pour mettre les approches pédagogiques ou les visions éducatives en avant-plan : intégration du mouvement maker à la pédagogie, pédagogie active, activités parascolaires, valorisation de l’approche STEAM, etc. Également, face à ce virage pédagogique majeur, il a été question de la formation des enseignants pour faire face à cette nouvelle réalité. Comment la formation continue et le développement professionnel peuvent-ils non seulement améliorer les pratiques pédagogiques, mais surtout, faire émerger des pratiques probantes?

La réponse à ces questions n’est pas encore claire. Cependant, une bonne partie de la réponse se trouve dans l’exercice que nous venons de vivre : créer des communautés d’apprentissages professionnelles pour nous permettre de penser en réseau et apprendre des expériences des autres. Comment puis-je prendre telle idée et l’adapter à mon milieu? Quelle leçon puis-je tirer d’un succès ou d’un échec d’une autre école semblable à la mienne? Comment puis-je éviter certains pièges dans lesquels mes collègues se sont pris ou comment puis-je les empêcher de faire les mêmes erreurs?

Le leadership qui se dégage de telles rencontres est ressourçant et vivifiant. Il donne un réel rythme aux idées qui se succèdent, mais surtout, il donne un momentum aux actions qui en découlent. Les effets dans le milieu sont dynamisants et cela favorise l’émergence d’autres leaderships venant du milieu pour, éventuellement, créer d’autres communautés d’apprentissage professionnelles.

 

La pratique réflexive

Ce type de communauté est extrêmement formateur. Lorsque nous sommes tous séparés, dans nos milieux, avalés par l’urgence du quotidien, nous ne prenons pas le temps d’apprendre de nos gestes et d’en tirer des conclusions formatrices. Cependant, en prenant le temps de s’arrêter et en prenant soin de nous déculpabiliser en ce sens, nous réfléchissons aux gestes que nous posons et nous en apprenons davantage sur nos propres pratiques. La rencontre des cinq établissements d’enseignants aura permis de faire ceci : s’arrêter, réfléchir, échanger, partager pour ainsi revenir dans nos écoles et transformer nos apprentissages en idées nouvelles et dynamisantes.

Cela est rendu possible grâce à une attitude de collaboration entre les établissements, laquelle va bien au-delà des aspects habituels de compétition. C’est en ce sens qu’on peut parler d’une réelle et saine coopétition. D’ailleurs, quand les écoles se mettent à l’heure des compétences du 21e siècle, n’est-ce pas un bel exemple pour les élèves et leurs enseignants d’adopter la même posture?

Il est donc particulièrement fabuleux qu’un atelier de fabrication numérique soit un tel objet de curiosité pour servir de prétexte à la création spontanée d’une communauté d’apprentissages numériques. Voilà un des chemins sur lequel le réseautage peut nous mener inopinément!

 

Cet article fait partie du dossier « La mise en place d’un atelier de fabrication numérique (makerspace) », dont voici la liste des articles en ordre antéchronologique.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Marc-André Girard
Marc-André Girard
Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003) et d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013). Il est actuellement doctorant en administration scolaire. Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership pédagogique. Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation. Il occupe un poste de direction à la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédagonumériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement. Il a participé à des expéditions pédagogiques en France, en Finlande, en Suède, au Danemark et au Maroc. En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et, en 2019, il a publié une trilogie portant sur l'école du 21e siècle chez le même éditeur. Il collabore fréquemment à L’École branchée sur les questions relatives à l’éducation. Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et des directions d'école ainsi que l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!