ANNONCE

L’Expédition pédagogique Québec-Finlande : départ le 3 décembre

Une expédition pédagogique est en cours de préparation. Dès le 3 décembre, deux directions d’école partiront en Finlande pour parcourir environ 3000 kilomètres du sud au nord en passant par l’est et par l’ouest. Le but est de visiter une dizaine d’écoles et quelques facultés d’éducation qui forment les futurs enseignants finlandais. Nous sommes heureux de partager leurs chroniques ici avec vous!

Publié le :

LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)
ANNONCE

Une expédition pédagogique est en cours de préparation. Dès le 3 décembre, deux directions d’école partiront en Finlande pour parcourir environ 3000 kilomètres du sud au nord en passant par l’est et par l’ouest. Le but est de visiter une dizaine d’écoles et quelques facultés d’éducation qui forment les futurs enseignants finlandais.

Il sera possible de les suivre notamment ici, via l’École branchée.

Découvrir

En éducation, on reconnaît la Finlande comme un modèle à suivre, mais pourquoi exactement? Que font-ils de si bien qui mérite notre attention et qui suscite notre admiration? Le but est de s’immerger dans la culture scolaire finlandaise et d’aller témoigner des pratiques dignes de mention directement là où elles prennent place. Ces découvertes se tiendront dans des milieux hétéroclites :

  • Dans l’est, à environ une heure de la frontière russe, à Savonlinna, Joensuu et Punkaharju où des écoles primaires, secondaires et vocationelles (arts) seront visitées. L’accent sera aussi mis sur la symbiose des approches pédagogiques avec la nature.
  • Au nord, nous visiterons des écoles à Sodankylä et à Utsjoki, en pleine Laponie, où les cultures finlandaise et saami se côtoient et façonnent la vie scolaire de façon unique. Le nord, c’est aussi Rovaniemi, sise sur le Cercle polaire arctique. Ville connue internationalement comme étant la demeure du VRAI Père-Noël, nous irons également visiter ce qui est certainement l’une des facultés d’éducation la plus septentrionale et aussi, nous visiterons l’école normale affiliée à cette université.
  • Au milieu, il est difficile de passer outre Oulu où l’université est mondialement reconnue pour ses recherches en éducation. Nous en profiterons pour rencontrer la doyenne de la faculté d’éducation de l’université d’Oulu et le directeur de son école normale.
  • Au sud, nous prévoyons deux visites d’école vocationnelles à Äänekoski et à Jyväskylä. La première se spécialise sur le plan des technologies numériques et la seconde, elle, sur le travail manuel.

Entre ces visites d’école ou d’université, d’autres rencontres sont prévues avec des décideurs ou des administrateurs municipaux, car, en Finlande, les écoles sont sous la responsabilité des villes.

Transférer

Mais ça ne s’arrête pas là. La partie la plus importante n’est pas simplement de visiter ou de s’imprégner de la culture scolaire finlandaise. Le but de l’Expédition est de transférer ce qui est témoigné au Québec pour permettre aux professionnels de l’éducation québécoise de s’abreuver à même les pratiques finlandaises. Les aventuriers pédagogiques diffuseront leurs trouvailles quotidiennement et exclusivement sur le site de l’École branchée en plus d’alimenter une page Facebook dédiée à l’Expédition (voir les liens plus bas). De courts clips, des photos et plusieurs réflexions y seront ajoutées quotidiennement.

Inspirer

Déjà que novembre est un mois difficile sur le plan du moral, la situation covidienne n’aide certainement pas celui des troupes. En ces temps difficiles dans nos milieux scolaires, un des buts visés par l’Expédition est d’inspirer les professionnels de l’éducation en leur donnant de l’espoir. De l’espoir issu de plusieurs sphères. Par exemple :

  • Comment les Finlandais, particulièrement les enseignants et les membres de la direction, font-ils pour garder le moral en novembre et décembre quand la luminosité diminue drastiquement?
  • Quelles sorties de crise sanitaire s’offre aux écoles finlandaises?
  • Comment travailler avec des élèves qui ont été confinés et à qui il manque certainement plusieurs acquis académiques?
  • Comment pallier au manque d’habiletés sociales de certains élèves plus affectés par le confinement?
  • Comment s’y prennent-ils pour responsabiliser les rendre les élèves plus autonomes?
  • Comment sont vus les enseignants finlandais et quelles pistes sont à importer au Québec?
  • Etc.

Bref, une dizaine d’écoles, trois facultés d’éducation, plusieurs enseignants, des directions d’école, des chercheurs, des professeurs, des administrateurs et des décideurs… Le tout, dans la perspective de rapporter le tout pour le partager à la communauté scolaire québécoise; c’est ça, l’Expédition pédagogique Québec-Finlande!

Pour suivre l’expédition :

Il est aussi possible de contribuer au financement de l’Expédition (jusqu’au 22 décembre) : https://gofund.me/4cafa552

(NDLR : L’École branchée est heureuse d’être partenaire média de cette expédition! Notez que nous ne sommes toutefois pas associés à la campagne de financement.)

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Marc-André Girard
Marc-André Girard
Marc-André Girard est détenteur d’un baccalauréat en enseignement des sciences humaines (1999), d’une maitrise en didactique de l’histoire (2003) et d’une maitrise en gestion de l’éducation (2013). Il est actuellement doctorant en administration scolaire. Il s’est spécialisé en gestion du changement en milieu scolaire ainsi qu’en leadership pédagogique. Il s’intéresse également aux compétences du 21e siècle à développer en éducation. Il occupe un poste de direction dans une école primaire publique et donne des conférences sur le leadership en éducation, les approches pédagonumériques, le changement en milieu scolaire ainsi que sur la professionnalisation de l’enseignement. Il a participé à des expéditions pédagogiques en France, en Finlande, en Suède, au Danemark et au Maroc. En septembre 2014, il a publié le livre « Le changement en milieu scolaire québécois » aux Éditions Reynald Goulet et, en 2019, il a publié une trilogie portant sur l'école du 21e siècle chez le même éditeur. Il collabore fréquemment à L’École branchée sur les questions relatives à l’éducation. Il est très impliqué dans tout ce qui entoure le développement professionnel des enseignants et des directions d'école ainsi que l’intégration des TIC à l’éducation. En mars 2016, il a reçu un prix CHAPO de l’AQUOPS pour l’ensemble de son implication.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :