Les badges numériques : ça vient d’où, ça fait quoi?

0

Par Geoffroi Garon-Épaule

Le mouvement des badges numériques est né en 2011. Sous l’impulsion de la fondation Mozilla, on voulait pouvoir reconnaitre l’apprentissage non formel en ligne. Le standard OpenBadges a aussi été créé afin de rendre les badges numériques significatifs, sécuritaires et transportables d’une plateforme à une autre.

Depuis 2018, c’est l’organisme IMS Global qui gère le standard international. Les badges numériques sont maintenant répandus dans une multitude de contextes d’apprentissage (académique, de travail, social). Pour voir des exemples d’ici et d’ailleurs, visitez www.badgenumerique.com

Au Québec, Pygmalion numérique se spécialise en implantation de systèmes de badges numériques depuis 2015. Cette entreprise en technologie éducative, membre de l’Association Edteq, a réalisé son premier projet d’envergure avec l’organisme CADRE21. Ce dernier offre des formations pour développer les compétences des enseignants du Québec et de la francophonie canadienne et internationale. L’équipe a également travaillé sur des projets avec l’Université du Québec, le Cégep de Lanaudière et la Fédération des Cégeps. Le déploiement du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur du Québec exploite d’ailleurs le concept des badges numériques.

Pour en savoir plus, lisez La petite histoire des badges numériques au Québec.

Badge Factor : l’engin derrière les badges numériques

Dès le début de l’aventure des badges numériques en 2015, Pygmalion a investi dans le développement de Badge Factor, un plug-in libre pour WordPress. Il offre aux organisations un environnement complet pour créer et octroyer des certifications numériques. Ce peut être pour témoigner de formations, de compétences ou de réalisations. En effet, des fonctionnalités simples permettent la création et l’administration des badges numériques (via un tableau de bord) ainsi que le stockage et le partage des badges (portfolio) par les apprenants.

Depuis 2017, des projets à l’international (France, États-Unis) ont permis à Pygmalion de poursuivre le développement des stratégies pédagogiques des badges numérique. Ils ont aussi permis l’ajout de nouvelles fonctionnalités dans la plateforme Badge Factor. Le développement de la version 2.0 est en cours et devrait être offert en 2019.

Pygmalion soutient la démarche du Collège Beaubois

Ainsi, le projet du Collège Beaubois est une occasion d’utiliser les badges numériques pour augmenter la motivation et permettre une reconnaissance de l’implication des jeunes dans leur parcours scolaire, du primaire au secondaire. Le design pédagogique des types de badges, la protection des données personnelles des étudiants et la gestion des badges par l’équipe-école sont des éléments-clés de ce projet.

Commentaires

Vous avez aimé lire cet article?

Recevez gratuitement l'Hebdo de l'École branchée en ligne!