Le Réseau canadien pour les arts et l’apprentissage élargit sa carte numérique à l’échelle du pays

0

Le 14 août 2018, KINGSTON – Le Réseau canadien pour les arts et l’apprentissage s’apprête à  élargir le mandat de son projet de cartographie numérique à l’échelle du pays, grâce à une bourse du programme d’investissement communautaire de l’Autorité canadienne pour les enregistrements internet (ACEI). Lancée il y a deux ans avec le soutien de la Fondation Trillium de l’Ontario, la Carte des arts et de l’apprentissage au Canada répertorie déjà plus de 2000 artistes-éducateurs, organismes voués aux arts et écoles en Ontario. Le soutien financier de l’ACEI permettra au Réseau d’élargir son champ d’action afin d’inclure des collectivités ciblées dans chaque province et territoire du pays.

« Le but ultime du Réseau est de permettre l’épanouissement d’un Canada plus créatif, innovateur et prospère par le biais d’un accès équitable à de la formation de grande qualité dans toutes les disciplines artistiques » affirme Larry O’Farrell, président du Réseau canadien pour les arts et l’apprentissage. « Tout au long de nos recherches liées à l’élaboration de la carte, des professionnels des arts nous ont dit l’importance que revêt cette ressource à leurs yeux, et nous sommes reconnaissants envers l’ACEI pour son soutien, qui nous permettra d’inclure encore plus de collectivités des quatre coins du pays sur la carte. »

La Carte des arts et de l’apprentissage au Canada est un outil qui appuie le travail de particuliers et d’organismes qui enseignent les arts au niveau communautaire et dans les écoles. La carte leur offre une plateforme pour sensibiliser la population à l’existence de possibilités de formation offertes au sein de leurs collectivités, et qui facilite également la prise de contacts au sein du secteur des arts et de l’apprentissage à l’échelle du pays. La carte peut servir de plateforme pour promouvoir des projets à l’échelle locale, pour le partage des meilleures pratiques, pour rapprocher les professionnels de l’éducation artistique cherchant des partenariats, pour accroître l’emploi chez les artistes et plus encore.

Grâce à la bourse, le Réseau sera en mesure d’organiser six Carrefours Éduarts dans des collectivités choisies un peu partout au pays, dans le cadre des recherches liées à l’élaboration de la carte. Chacun de ces Carrefours comprendra une séance de perfectionnement professionnel, une période de réseautage et un groupe de réflexion dans le cadre duquel les participants offrent de la rétroaction et contribuent au développement de la carte. En plus des Carrefours, une campagne de recherche internet ciblée permettra d’ajouter les coordonnées de 5000 nouveaux particuliers et organismes.

« Entre autres choses, le programme d’investissement communautaire de l’ACEI existe pour donner aux Canadiens l’accès à des possibilités d’apprentissage », explique David Fowler, vice-président responsable du marketing et des communications à l’ACEI. « La Carte des arts et de l’apprentissage au Canada constitue un excellent exemple de projet qui bonifie l’internet au Canada. »

Les dates et les lieux des Carrefours Éduarts à l’échelle du pays seront annoncés en septembre, des événements ayant été prévus à Vancouver, Edmonton, Regina, Winnipeg, Montréal et Fredericton. Les professionnels et les organismes du domaine de l’éducation artistique peuvent ajouter leur nom à la carte en remplissant un formulaire en ligne sur le site web du Réseau.

À propos du Réseau canadien pour les arts et l’apprentissage
Le Réseau canadien pour les arts et l’apprentissage imagine un monde où les arts et la créativité font partie intégrante du processus d’apprentissage à l’école et au long de la vie. Le rapprochement des diverses communautés artistiques d’apprentissage du pays favorise des façons de voir l’éducation artistique en donnant accès à tous les Canadiens et Canadiennes à des expériences significatives qui contribuent à des transformations sociales, économiques et culturelles.

À propos du Programme d’investissement communautaire de l’ACEI
L’ACEI bâtit un meilleur Canada en ligne grâce à son programme d’investissement communautaire, en finançant des organismes caritatifs et sans but lucratif, de même que des chercheurs universitaires qui cherchent à améliorer l’internet pour tous les Canadiens. Le programme d’investissement communautaire représente une de ses contributions les plus importantes envers cet objectif, et le programme finance des projets en matière de connaissances informatiques, de services en ligne, de recherche et d’infrastructure. Jusqu’à présent, l’ACEI a versé 5,45 millions de dollars en bourses dans le cadre de son programme d’investissement communautaire.

Commentaires