ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

Le « dossier numérique » de l’école : un chantier à travailler main dans la main

Votre direction, connaissant votre débrouillardise et votre intérêt, vous confie le « dossier numérique » de l’école. Bonne nouvelle? Ça dépend!

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

Votre direction, connaissant votre débrouillardise et votre intérêt pour la chose, vous confie le « dossier numérique » de l’école. Bonne nouvelle? Ça dépend!

Le portrait d’un enseignant aux commandes du dossier numérique de son école, dépeint en 2014 dans le rapport d’étude du CEFRIO sur les usages du numérique dans les écoles québécoises, démontre que ses compétences et son côté proactif ont incité sa direction à lui accorder beaucoup de latitude. Or, cette grande ouverture semble aussi avoir ses limites.

En charge des cours d’initiation à l’informatique et de PPO (projet personnel d’orientation), cet enseignant branché est constamment à l’affut de nouvelles idées à intégrer à son approche pédagogique. Ouvert, il invite d’ailleurs ses élèves à utiliser leurs appareils personnels en classe. Cette pratique développe leur polyvalence dans l’utilisation d’une variété de technologies et évite une fracture entre ceux possédant ou pas un tel appareil.

Pour lui, ça va de soi : le numérique est un facilitateur logistique, un support à l’apprentissage et même un outil lors des évaluations. Servant à former des citoyens du 21e siècle, il est aussi un outil concret pour les recherches, la création et bien plus.

 

Absence de balises : attention!

Au plan individuel, l’absence de politiques formelles encadrant l’intégration des technologies de l’établissement n’était pas un problème pour cet enseignant.

Ce qu’on a constaté, c’est que le manque de balises a plutôt entrainé des difficultés au niveau de l’équipe-école. Sans vision claire et partagée à l’égard du numérique, il est difficile de se concerter. Les enseignants discutent alors de leurs projets dans le corridor. Sans véritables références, la gestion du budget en lien avec les technologies devient par ailleurs laborieuse.

Du coup, l’ouverture de la haute direction permet certainement de belles avancées dans les classes, mais encore faut-il s’assurer d’avoir une vision claire et partagée par l’ensemble pour que la réussite du virage technologique soit au rendez-vous. Bref, c’est une démonstration de l’importance que la direction et les enseignants travaillent ensemble pour obtenir des résultats durables.

À propos de l'auteur

Felipe Antaya
Felipe Antaya
Poursuivant des études en technologie éducative, Felipe Antaya travaille depuis plusieurs années dans le milieu de l’éducation au niveau secondaire et collégial. Titulaire d’une maîtrise en études québécoises et d’un baccalauréat en philosophie, il a aussi œuvré dans le milieu des médias écrits.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Téléphone intelligent à l’école : l’interdiction n’est pas l’unique solution

Luc Bonneville et Diane Riddell, de l'Université d'Ottawa, signe ce texte dans lequel ils s'expriment sur la tendance à vouloir interdire les téléphones intelligents dans les écoles. « Dans la mesure toutefois où le téléphone intelligent est désormais un outil privilégié de socialisation et de mise en commun chez les jeunes, son interdiction devrait faire l’objet d’un débat éclairé et nuancé. La volonté de faire de nos écoles des espaces-temps complètement opaques à tout autre temps social n’est peut-être pas réaliste ni souhaitable. »

Revoyez le premier webinaire de la série Leaders à l’ère du numérique : Un sport d’équipe!

Alimenter votre Vision Innovante et Pédagogique : telle était l’intention du webinaire du 23 avril dernier, premier de la série « Leaders à l’ère du numérique : Un sport d’équipe », une collaboration École branchée et escouadeÉDU. Revoyez les pistes de réflexion et exemples proposés par les animateurs aux participants afin qu’ils puissent mieux atteindre leurs objectifs professionnels et organisationnels.

Le bien-être, une responsabilité partagée

Découvrez les actions nécessaires pour améliorer le bien-être au travail, y compris des initiatives individuelles, collaboratives et systémiques, pour créer un environnement de travail sain et positif.