Développer l’autonomie des élèves avec les appareils numériques

Nous avons rencontré Andréanne Pelletier, enseignante de 5e année au Pavillon du Millénaire (CS Des-Rives-du-Saguenay), qui nous parle du développement de l’autonomie des élèves avec l’utilisation d’un appareil numérique en classe.

Texte par Alexane St-Amant Ringuette

Après une première année d’utilisation des iPads 1:1 en classe, l’équipe-école du Millénaire a constaté que la majorité des élèves se conformaient aisément à ce nouvel outil alors que pour certains, l’atteinte de l’autonomie était plus difficile. Une réflexion collective a permis d’imaginer un système de niveaux d’autonomie qui se déploie aujourd’hui dans toutes les classes.

Un système en mouvance

Avec ce système, tous les élèves débutent au niveau 0, où ils reçoivent uniquement leur tablette pendant les moments de travail et doivent être surveillés en tout temps. Ils peuvent passer au niveau suivant lorsqu’ils acquièrent certains comportements positifs, tout comme ils peuvent revenir à un niveau inférieur lorsqu’ils dérogent à certaines règles de vie ou fondements de la citoyenneté numérique. Les mêmes modalités s’appliquent à tous les enseignants, titulaires et spécialistes, et ce peu importe l’âge des élèves.

De l’autonomie, jusqu’à la maison

Lorsque les élèves démontrent qu’ils savent faire la différence entre un usage personnel et une situation pédagogique, ils ont le droit d’apporter leur tablette à la maison. Les parents sont ainsi en mesure d’assurer un suivi sur la manière dont leurs enfants se comportent avec le numérique. Andréanne souligne que le système de niveaux d’autonomie aide à établir un discours cohérent entre l’école et la maison tout en développant les compétences de la citoyenneté numérique.

On vous invite à écouter cette entrevue afin de découvrir les conseils d’Andréanne pour offrir un accompagnement positif aux élèves autour de l’utilisation des appareils numériques en classe.

Réalisé avec le soutien de Carrefour Éducation
Carrefour éducation



ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : NOS ABONNÉS NE VOIENT PAS CES ANNONCES