ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

Des jeux vidéo qui font bouger les filles

Jeu vidéo a longtemps rimé avec sédentarité. Or, la venue de nouvelles consoles où le joueur doit bouger changerait la donne et pousserait plusieurs adolescents à s’activer davantage. C’est du moins la conclusion d’une étude menée auprès de 1209 jeunes par des chercheurs de l’Université de Montréal.

Publié le :

Classé dans :
ANNONCE

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

Jeu vidéo a longtemps rimé avec sédentarité. Or, la venue de nouvelles consoles où le joueur doit bouger changerait la donne et pousserait plusieurs adolescents à s’activer davantage. C’est du moins la conclusion d’une étude menée auprès de 1209 jeunes par des chercheurs de l’Université de Montréal.

Si les garçons sont plus adeptes de jeux vidéo que les filles, celles-ci sont plus nombreuses à s’adonner à ceux dits « physiques ». « Il s’agit principalement de jeunes filles qui se soucient de leur poids, indique l’auteure de l’étude, Jennifer O’Loughlin, dans un communiqué. Elles réalisent en moyenne deux séances de 50 minutes de jeu par semaine. » Selon la chercheuse, les filles seraient plus à l’aise de faire de l’exercice à la maison qu’à l’école, où elles auraient l’impression qu’on les juge.

L’étude a identifié les jeux physiques les plus populaires comme étant Wii Sports (68 %), Dance Dance Revolution (40 %), Wii Fit Yoga (34 %) et Boxing (15 %).

Pour l’auteure, ce temps passé devant l’écran constitue une bonne nouvelle. « Étant donné que moins de 15 % des enfants et des adolescents s’adonnent régulièrement à des activités physiques, nous sommes heureux de constater que le jeu vidéo peut contribuer à l’atteinte des niveaux recommandés », indique-t-elle. En effet, l’Agence canadienne de santé publique recommande aux jeunes de pratiquer 60 minutes d’activité physique intense ou modérée chaque jour.

Par contre, une récente étude américaine menée auprès d’enfants de 9 à 12 ans a démontré que ceux qui jouaient à des jeux vidéo « physiques » ne dépensaient pas réellement plus d’énergie dans une journée que les autres. En fait, ils la dépenseraient simplement différemment.

À propos de l'auteur

Nathalie Côté
Nathalie Côté
Nathalie est journaliste. Ses thèmes de prédilection sont la famille, l’éducation, la santé, la consommation, l’environnement et les phénomènes sociaux. Elle collabore notamment au journal La Presse.

Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'infolettre Hebdo mardi #Actu et vendredi #DevProf pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Faites briller vos projets pédagogiques et pratiques gagnantes!

Chaque histoire positive a le potentiel d'inspirer d'autres acteurs de l'éducation à innover pour améliorer la réussite éducative! L'École branchée vous offre ses pages pour faire circuler l'information dans le milieu scolaire, alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

À lire aussi

Écran partagé : démystifier l’univers du jeu vidéo

Fondé par le jeune entrepreneur de Montréal, Marc Shakour, le site Écran partagé est un guide de jeux vidéo en ligne bilingue qui a pour mission d’aider les parents (et les éducateurs) à mieux comprendre cet univers tout en guidant la pratique de leurs enfants et des jeunes de leur entourage.

L’introduction d’un système de récompenses qui porte fruit

Jean-François Sénéchal est chargé d’enseignement à l’Université Laval. Il est aussi père d’ados et joueur occasionnel de jeux vidéo. Il présente un système de trophées, badges et récompenses inspiré de l’univers des jeux vidéo. Nous vous en présentons les grandes lignes.

8 leçons tirées des jeux vidéo pour augmenter la motivation et l’engagement

Comment se fait-il qu’un même élève puisse être motivé à persévérer lorsqu’il échoue dans un jeu vidéo alors qu’un revers en classe le pousse à abandonner? Qu’est-ce que les progrès de la dernière décennie dans le domaine vidéoludique peuvent nous apprendre comme pédagogue? Notre collaborateur présente 8 astuces pour ludifier votre enseignement.