(Chronique Retour à l’école) Pas de récréation? Vraiment?

mis à jour le :

Le retour en classe des élèves du primaire arrive à grand pas. Alors que les équipes-écoles du secondaire organisent la suite du parcours scolaire de leurs élèves à distance, leurs collègues du primaire organisent quant à eux la réouverture de leur classe. Les mesures de distanciation et de santé publique auront un impact sur les activités scolaires. Alors que certains milieux ont annoncé qu’il n’y aurait pas de récréation, comment permettre aux enfants de bouger et de s’oxygéner que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de son école en fonction de son contexte?

Le retour en classe occupe une place importante dans les actions de planification des équipes-écoles. Elles font preuve d’une grande flexibilité et de créativité pour organiser la réouverture de leur école dans le contexte actuel. Plusieurs ont déjà communiqué aux parents les mesures sanitaires et les changements liés à l’horaire que cela implique. Certains ont annoncé qu’il n’y aurait pas de récréation. Pas de récréation ne signifie pas qu’il est impossible de bouger à l’intérieur ou à l’extérieur de l’école. Les activités physiques et sportives ont des effets salutaires sur les habiletés cognitives, la réussite éducative, la condition physique ainsi que la santé physique et mentale tel que mentionné dans le document d’information du ministère de l’Éducation sur la Mesure 15023. Cette mesure vise à intégrer 60 minutes d’activités physiques quotidienne à l’école.

« Je suis confiant et optimiste face aux possibilités de faire bouger les jeunes dans le contexte actuel. De jours en jours, les choses vont se placer et les enseignants vont s’organiser pour faire bouger leurs élèves, » nous partage M. Carl Ampleman, conseiller pédagogique en éducation physique et à la santé à la Commission scolaire de la Capitale, joint au téléphone.

Il faut dire que les décisions de modification d’organisation scolaire et d’horaires sont influencées par le nombre d’élèves qui retournent à l’école et le nombre d’enseignants et de spécialistes disponibles pour respecter les mesures de santé publique. À cet effet, La CNESST outille le milieu scolaire pour une réouverture des écoles préscolaires et primaires en toute sécurité.

Même un horaire en continu n’empêche pas les jeunes de s’arrêter, de bouger et de s’oxygéner. Selon M. Ampleman, les enseignants ont déjà pris l’habitude de faire bouger les élèves avant la fermerture des classes. Ils vont trouver ce qui fonctionne dans la réalité actuelle sachant que leurs élèves ont besoin de prendre des pauses.

Plusieurs enseignants vont privilégier l’enseignement extérieur, tandis que d’autres vont alterner selon leur contexte les sorties à l’extérieur avec les pauses actives en classe. Le mot d’ordre pour assurer un climat scolaire favorable à l’apprentissage dans les conditions actuelles est de faire preuve de bienveillance. Pour M. Ampleman, c’est essentiel.

Enseigner à l’extérieur

Julie Moffet, coordonnatrice du projet Enseigner dehors, et Catherine Lapointe, enseignante au primaire, ont échangé récemment avec Sophie-Anne Blondin de Radio-Canada sur les bienfaits de l’enseignement à l’extérieur avec la reprise des classes.

Mme Lapointe va poursuivre ses activités pédagogiques en classe extérieure avec ses élèves. Elle souhaite ainsi montrer à ses élèves que la nature n’a pas changé et que c’est rassurant. Selon Mme Moffet, c’est une approche pédagogique qui a l’avantage de diminuer le stress et l’anxiété en offrant des contextes d’apprentissage concrets et expérientiels qui font appel aux 5 sens.

Elles encouragent les enseignants qui le souhaitent à débuter l’expérience en les rassurant face à la capacité des élèves à s’engager dans leurs apprentissages à l’extérieur, contrairement à ce que certains pourraient croire. Les élèves s’engagent et se concentrent facilement dans les tâches qui leur sont confiées. La discipline dont les élèves font preuve en classe extérieure s’installe avec la routine. C’est une pédagogie très structurante pour les enfants. D’ailleurs, la communication autour de l’intention pédagogique avec les élèves leur permet de bien comprendre la mission qu’ils ont à réaliser. Le guide d’introduction de l’enseignement extérieur – un monde de possibilité, réalisé en partenariat avec le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, est un bon point de départ.

Quoi faire au jour 1 du retour en classe? Laisser les jeunes parler de leur expérience de confinement et diminuer la charge de stress rattachée. Ensuite, réaliser un projet d’art en pleine nature, c’est ce qui est prévu pour l’accueil des élèves de Madame Catherine, a-t-elle annoncé au terme de l’entrevue.

Le plus important dans les circonstances, c’est de cultiver le goût d’apprendre chez les enfants dans la bienveillance et viser le bien-être avant tout. Ça ne pourra pas être comme avant! Ça peut quand même être une expérience d’apprentissage mémorable à faire simplement différemment.

Prenez soin de vous, de vos collègues et des jeunes qui comptent sur vous!

Ça va bien aller! 🌈


Idées en vrac

Reste actif!

Ce site est une initiative du Service national du RÉCIT, domaine du développement de la personne (EPS) et il présente beaucoup d’informations sur certaines habitudes de vie qui permettent de garder les jeunes actifs en plus de proposer quelques défis à faire seul et en famille!

Force4.tv

La chaine Force4 présente un série d’exercices faciles à réaliser en classe tout en respectant la distanciation nécessaire avec le retour en classe actuel. Danse, humour et exercice physique tout y est pour que vos élèves du primaire puissent bouger et développer de saines habitudes de vie dans le plaisir!

RSEQ – Jeux et distanciation

Le RSEQ-QCA outille les enseignants et les éducateurs avec des idées de jeux actifs dans le contexte de distantiation. Ces idées sont regroupées en 3 sections; Jeu autonome; Jeu avec matériel limité à manipuler et jeu avec animation.

Bouge en classe

Ce site propose des idées de pauses actives pour faire bouger vos élèves en classe. Ces pauses, d’une durée de 3 à 15 minutes, offrent aux élèves des occasions supplémentaires d’être actifs dans leur journée. Réalisé par Marie-Josée Talbot, enseignante en éducation physique et à la santé de l’École Saint-Antoine

Association de la garde scolaire

L’association des services de garde en milieu scolaire a publié une série d’activités qui sont faciles à animer, nécessitent peu de matériel, conviennent à des groupes multiâges et permettent de garder une certaine distance entre les élèves.

BOKS – programme d’activités physiques

Ce programme d’activité physique est 100 % gratuit pour les écoles et les organisations pour la jeunesse. Le niveau d’anxiété actuel est à son plus fort et un des moyens les plus efficaces pour réduire le stress chez les enfants, mais aussi chez les adultes, est une bonne dose d’endorphine. Bock vous offre le plus de ressources possible.



ANNONCE FOURNIE PAR GOOGLE
NOTE : Nos abonnés connectés ne voient pas ces annonces!