ANNONCE

Billets gratuits pour explorer la francophonie canadienne

L’ACELF annonce l’ouverture du programme Échanges francophones 2020. Les classes ou groupes d’élèves ont jusqu'au 10 octobre pour déposer une candidature afin de vivre un voyage-échange avec une autre communauté francophone canadienne.

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

QUÉBEC, le 22 août 2019 – L’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) annonce l’ouverture de la période de dépôt des candidatures au programme Échanges francophones 2020. Les classes ou groupes d’élèves ont l’occasion de connaître des jeunes d’une autre communauté francophone canadienne lors d’un voyage-échange.

Cette expérience ouvre les jeunes à la diversité de la francophonie au pays et renforce leur sentiment d’appartenance à leur identité francophone. La date limite pour présenter une candidature pour les voyages-échanges est le jeudi 10 octobre 2019.

Le programme offre la possibilité aux jeunes âgés de 11 à 14 ans de s’ouvrir davantage à la francophonie canadienne. Il s’adresse aux élèves de 6e, 7e, 8e et 9e année des communautés francophones et aux élèves de 6e année du primaire et de 1re, 2e et 3e années du secondaire au Québec. L’ACELF paie le transport aller-retour pour des groupes de 10 à 25 élèves.

Toute une expérience

Pour Michelle Legault, enseignante de l’Ontario dont le groupe a été sélectionné en 2019, les retombées de cette expérience sont éloquentes : « Depuis le voyage-échange, les élèves ne sont plus simplement des élèves qui fréquentent une école francophone; ils sont devenus, dans leurs coeurs, des francophones ».

Vous pouvez visionner la vidéo de promotion des voyages-échanges.

Nouvelle formule : projets thématiques en réseau

Les groupes scolaires qui ne désirent pas voyager pourront s’inscrire à une nouvelle formule de projets thématiques en réseau. Ces échanges en ligne avec d’autres écoles de langue française du Canada seront réalisés en collaboration avec l’École en réseau. Tous les détails seront bientôt disponibles sur cette page : acelf.ca/echanges.

Chapeauté par l’ACELF, le programme Échanges francophones reçoit le soutien financier du ministère du Patrimoine canadien et du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

À propos de l’ACELF
Par la réflexion et l’action de son réseau pancanadien, l’Association canadienne d’éducation de langue française exerce son leadership en éducation pour renforcer la vitalité des communautés francophones.

SOURCE : ACELF

À propos de l'auteur

Communiqué
Communiqué
Les communiqués publiés sur Ecolebranchee.com sont ceux reçus à l'attention de info@ecolebranchee.com et correspondant à la ligne éditoriale. Le site se réserve le droit de ne pas publier tous les communiqués.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

L’histoire est dans l’enveloppe : un nouveau balado franco-inspirant

Communiqué – L’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) lance la nouvelle série balado L’histoire est dans l’enveloppe pour faire découvrir des personnalités franco-inspirantes du Canada. Le premier épisode, sur le thème de l’humour, est maintenant disponible.

Des toutous imaginés par des petits et fabriqués par des grands

Des élèves de 5e secondaire de l’école secondaire Les Etchemins ont confectionné des toutous qui avaient été dessinés par des élèves de 1re année de l'école Plein-Soleil. Un projet qui a suscité de la fierté de part et d'autre.

Le Fablab Onaki ouvre un monde de possibilités à de jeunes autochtones

Grâce au FabLab Onaki, mis en place par le Centre d’innovation des Premiers Peuples (CIPP) en 2018, des jeunes Autochtones ayant décroché du système scolaire peuvent s’initier aux technologies et découvrir de nouveaux horizons. Du même coup, ils prennent confiance en eux et en leur potentiel d’apprentissage.