Comment aider les élèves à développer des stratégies d’apprentissage

Publié le :

C’est un fait, plus les jeunes avancent dans leur parcours scolaire, plus la complexité des notions et la charge de travail augmentent. Au moment d’un examen, ils peuvent être désemparés devant la quantité de matière à réviser. Voici comment une enseignante a décidé d’accompagner ses élèves dans le développement de stratégies d'apprentissage.
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

C’est un fait, plus les jeunes avancent dans leur parcours scolaire, plus la complexité des notions et la charge de travail augmentent. Au moment d’étudier en vue d’un examen, ils peuvent se retrouver désemparés devant la quantité de matière à réviser. Développer des stratégies d’études, ça s’apprend! Une enseignante a décidé d’accompagner ses élèves dans cette démarche.

Annick Martel est enseignante de sciences en troisième année du secondaire à l’École secondaire l’Horizon, à Lévis. Cette année est déterminante pour les élèves qui entament le 2e cycle. En sciences particulièrement, la charge de travail atteint un niveau élevé et, surtout, nouveau pour bien des élèves.

« Les élèves ont généralement l’habitude de lire leurs notes plusieurs fois pour se préparer à un examen. Rendu à cette étape du parcours scolaire, ça ne fonctionne plus. Ils doivent développer d’autres trucs pour réviser. Savoir étudier, ce n’est pas inné, il faut leur montrer ces trucs ».

Depuis quelques années, Mme Martel accompagne de façon plus systématique ses élèves pour leur présenter différentes stratégies d’études (cartes éclairs, aide-mémoire à portes, association de mots-images, cartes mentales, etc.). Elle a vu la différence dans leurs résultats. Cela l’a encouragé à persévérer dans cette voie et même à structurer un atelier officiel qu’elle a offert pour la première fois cette année à ses élèves. 

Cet atelier tombait d’ailleurs à point avec le contexte d’enseignement hybride. « Élèves et enseignants, nous avons perdu nos repères avec la diminution des contacts. Avant, les élèves en difficulté, je pouvais les suivre de plus près. Maintenant, je les perds un peu de vue, mais je ne veux pas les laisser tomber. Je me dis qu’en leur donnant des trucs pour étudier, ils seront mieux outillés pour réussir.»

Au final, elle espère que les jeunes pourront expérimenter différentes stratégies d’étude et trouver celles qui leur conviennent le mieux. Aussi, ces acquis les suivront ensuite pendant tout leur parcours scolaire, que l’enseignement se fasse en ligne ou à l’école.

Les inspirations de Mme Martel 

Carrefour éducation vous suggère ausso le webinaire donné par Steve Masson au PRECA.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différentes publications, avant de poursuivre sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui rédactrice en chef adjointe et chargée de projets spéciaux à l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!