ANNONCE

19e édition de « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! »

L’événement annuel « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! » poursuit sa mission : faire découvrir aux jeunes filles les carrières scientifiques.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

Marquer comme favori (0)
ANNONCE

À l’aube de ses 20 ans, l’événement annuel « Les filles et les sciences, un duo électrisant ! » poursuit avec détermination sa mission : faire découvrir aux jeunes Québécoises de 2e et 3e secondaire les carrières scientifiques et technologiques qui les attendent.

À travers des activités créatives, des démonstrations, des ateliers et surtout, du « magasinage » de carrières, les jeunes filles sont amenées à découvrir une multitude de formations universitaires, professionnelles et techniques et à prendre conscience des débouchés pratiques et de la portée sociale des carrières scientifiques. Les participantes ont également l’opportunité de discuter avec des femmes engagées dans un domaine lié aux sciences.

Présentée par la Fondation ALCOA et Hydro-Québec en collaboration avec Polytechnique Montréal et l’École de technologie supérieure, la 19e édition de cette journée bien particulière comporte aussi deux volets conçus expressément pour les intervenants du milieu scolaire et les parents.

Une porte-parole allumée

Aux côtés de la marraine d’honneur de l’évènement, la météorologue Ève Christian, c’est la jeune biochimiste et journaliste scientifique Marianne Desautels-Marissal qui jouera le rôle de porte-parole.

Mme Desautels-Marissal, que l’on peut voir et entendre entre autres sur les ondes de Radio-Canada et de Télé-Québec, endosse son nouveau rôle avec passion et enthousiasme, elle qui a justement opté pour des études en sciences après avoir participé à l’une des journées « Les filles et les sciences, un duo électrisant! ».

Marianne a accepté de se joindre à l’événement car elle trouve l’initiative inspirante, et lui doit d’ailleurs beaucoup : « J’étais au secondaire et je me souviens encore des petits papiers colorés qu’on nous avait distribués, se souvient-elle. Il y était écrit : « Sois une fille électrisante! ». On s’adressait à moi et on m’invitait à considérer une carrière originale et excitante en sciences ou en technologie. Ce message tout simple m’a tellement séduite que j’ai opté pour des études en sciences ! »

Après un baccalauréat en biochimie et sept ans en laboratoire en biologie moléculaire, Marianne a fait le choix de la communication scientifique et a remporté la bourse Fernand-Seguin en 2014. À l’automne 2016, elle a publié l’ouvrage de vulgarisation Mille milliards d’amies – Comprendre et nourrir son microbiome. Marianne est aussi bénévole et membre du conseil d’administration de l’organisme à but non-lucratif Les Scientifines, qui offre de l’aide aux devoirs et des activités scientifiques aux jeunes filles du sud-ouest de Montréal.

Un événement (malheureusement) toujours actuel

Parce que la représentation féminine dans l’univers des sciences et des technologies est encore trop faible, la journée « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » est toujours aussi nécessaire qu’à l’époque où notre jeune porte-parole participait au Duo.

« Tant qu’il n’y aura pas une masse critique de modèles féminins qui réussissent dans ces secteurs, le Duo sera nécessaire. La persévérance, c’est aussi une des grandes qualités qui font que les filles sont excellentes dans les sciences, affirme Mme Nathalie Beaudry, l’instigatrice de l’événement ».

La promotion des sciences et des technologies auprès des filles a un effet positif pour elles et pour la société. Travailler à augmenter la représentation des femmes dans ces domaines est un investissement qui, lentement mais sûrement, nous mènera vers un meilleur équilibre social.

Quatre villes, deux dates, une mission

Cette année, l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » aura lieu à deux moments différents dans les quatre villes habituelles :

  • Le samedi 24 février 2018, à Québec et Rimouski
  • Et le samedi 17 mars 2018, à Montréal et Sherbrooke

Vous pouvez suivre les nouvelles au sujet l’événement sur Facebook : Montréal, Rimouski, Québec, Sherbrooke.

Il est également possible de découvrir la programmation pour chacune des villes sur le site Web de l’événement : Montréal, Québec, Rimouski, Sherbrooke.

Découvrez la journée « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » avec cette vidéo réalisée en 2015 par l’équipe de Montréal.

 

SOURCE Communiqué

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

École branchée
École branchée
L'École branchée, organisme à but non lucratif, est votre partenaire de développement professionnel en lien avec la compétence numérique en éducation. Nous croyons que l'éducation doit pouvoir bénéficier des avancées pédagogiques et technologiques actuelles pour mieux répondre aux besoins de plus en plus diversifiés des apprenants et favoriser leur réussite, aujourd'hui et pour toute leur vie. Nous y oeuvrons à travers nos services d'information professionnelle, de formation continue et de création d'outils pédagogiques.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :