Appel à contributions – Panorama des pratiques de diffusion de la formation à distance

0
111
REFAD : formation à distance

Le Réseau d’enseignement francophone à distance du Canada (REFAD) veut déterminer comment les institutions d’enseignement structurent leur offre de formation à distance, autant pour les étudiants et élèves en formation initiale que pour les apprenants en formation continue, le cas échéant. On cherche pour ce faire des collaborateurs.

« Le Réseau d’enseignement francophone à distance du Canada (REFAD www.refad.ca) publiera au printemps 2017 un panorama des pratiques de diffusion en FAD (formation à distance). Cette étude dressera un portrait global de la diversité des formules de cours en ligne au Canada francophone. Pour ce faire, nous parlerons aux responsables de la FAD dans trois ordres d’enseignement (secondaire, collégial et universitaire), partout au Canada francophone, afin de déterminer quelles solutions ils ont mis en place pour répondre aux besoins particuliers de leurs divers types de clientèles.

Nous croyons que dans ces démarches de recherche d’une solution unique et optimale adaptée à chaque situation particulière, les acteurs canadiens français de la formation à distance ont créé un écosystème unique susceptible d’éclairer leurs collègues et d’optimiser les pratiques. L’objectif de la présente étude consiste à faire un bilan de cette diversité afin de mettre en commun les pratiques exemplaires autant que les défis et les exemples de cas susceptibles de faire progresser la réflexion et la démarche d’ensemble en FAD au Canada français.

Au moment où la classe inversée jouit d’une popularité renouvelée et que les cours en ligne ouverts et massifs ont pris leur essor dans certaines institutions, nous cherchons à déterminer comment chaque institution structure l’offre de formation à distance, autant pour les étudiants et élèves en formation initiale que pour les apprenants en formation continue, le cas échéant. Au chapitre des pratiques et solutions retenues, quel cheminement a été réalisé en termes de la réflexion, des outils adoptés et des pratiques de diffusion, et quelles améliorations et expériences prochaines sont envisagées? Quel est le rôle de l’enseignant et quelles ressources sont mises à sa disposition, autant en termes d’outils et de solutions autonomes, comme les répertoires de ressources de qualité avérée, que de l’éventuel appui d’experts médiatiques capables de créer des ressources éducatives sur mesure?

Visant à présenter un portrait aussi exact que possible de la diversité des pratiques de FAD, plus précisément en ce qui touche aux cours en ligne dans les diverses institutions du Canada francophone, nous sollicitons la collaboration des gestionnaires responsables de la FAD dans les trois ordres d’enseignement, incluant celle des concepteurs pédagogiques, des enseignants et des experts médiatiques afin qu’ils/elles nous informent de leurs pratiques et constats. Nous souhaitons tout particulièrement prendre connaissance des projets phares, des expériences marquantes, des histoires à succès comme des leçons retenues afin de créer une référence à jour susceptible d’éclairer et d’inspirer les acteurs de l’éducation dans leurs réflexions futures. »

Pour participer

Les personnes intéressées devraient se manifester auprès de notre agent de recherche, M. Robert Grégoire (gregroy@nbnet.nb.ca) avant le 4 novembre 2016 afin de permettre, rapidement, une compilation et une analyse des projets et mises en œuvre des pratiques en FAD dans chaque institution. M. Grégoire entrera en contact et mènera une entrevue approfondie avec chacune des personnes qui se seront manifestées.

Laisser un commentaire