Webinaire du RÉCIT : enseigner le passé avec des outils de demain

Le service national du RÉCIT de l’univers social a rendu possible un webinaire animé par Thierry Karsenti, professeur à l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation. Compte-rendu de ce moment de partage.
Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :
English EN French FR

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) vont se glisser! 😉

Can we reverse the biodiversity decline before 2050?

The observations are troubling and unmistakable: two thirds of the wild fauna has disappeared in less than 50 years. This shocking declaration of the World Wildlife Fund (WWF) is sounding the alarm, identifying the primary cause of this decline as human activity. It is approximately 4 000 vertebrate species, spread across 21 000 animals across the world that have disappeared following the destruction of their natural habitat, mainly for agriculture.

À quoi ressemblera la ville du futur?

Qu'aura l'air le monde dans 30 ans? Dans 40 ans? La crise sanitaire que nous vivons depuis mars 2020 a accéléré certains changements qui tendent vers la vision que nous pouvons avoir de la ville du futur. À travers un parcours d'apprentissage autonome, les élèves porteront un regard sur diverses façons d'entrevoir l'avenir des villes et sur les actions durables à poser.

Inverser le déclin de la biodiversité d’ici 2050?

La constatation est troublante et sans équivoque : les deux-tiers de la faune sauvage ont disparu en moins de 50 ans. Cette déclaration choc du Fonds mondial pour la nature (WWF) envoie un signal d'alarme qui met principalement en cause l'activité humaine. Partout dans le monde, des scientifiques surveillent les signes avant-coureurs d’une sixième extinction qui serait la plus dévastatrice depuis celle des dinosaures. À moins d'un changement drastique dans le modèle de consommation de l'Homme, la nature poursuivra son profond déclin. Regards sur les rôles que les humains peuvent jouer dans la préservation de la biodiversité.

Feux en Californie : un désastre sans précédent

Voilà déjà plusieurs années que la sécheresse sévit sur la Californie, mais en 2020, la situation est d'une ampleur jamais vue. Cet État de l'Ouest américain accumule présentement plus d'une vingtaine d'incendies et le feu a consumé cette année plus de 10 000 kilomètres carrés, un record depuis que ces données sont compilées. Zoom sur l'impact des grands feux sur la population californienne et sur les causes/conséquences de la déforestation.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

L’après COVID-19… Redémarrer ou réinventer?

Comment pouvons-nous profiter de l’expérience du printemps 2020 comme levier vers l’amélioration de la pédagogie dans nos écoles? Consolider et réfléchir à ce qui nous avons appris pour en tirer des leçons, c’est déjà se préparer pour la prochaine rentrée. L’équipe du RÉCIT de l’enseignement privé vous propose quatre grandes recommandations, tirées de ses accompagnements pendant la crise de la COVID-19, qui vous permettront de perfectionner les pratiques pédagogiques de votre école.

Un « Midi-CoP » sur la création d’un livre numérique avec Book Creator

Le 22 janvier à midi aura lieu un échange virtuel autour de l'application Book Creator pour les enseignants. En collaboration avec l'École en réseau, c'est gratuit sur inscription!
00:04:24

Le RÉCIT : une expertise diversifiée au service des enseignants

Lors du 37e colloque de l’AQUOPS, nous avons rencontré Stéphane Lavoie qui nous parle de l’expertise diversifiée de l’équipe de conseillers pédagogiques du RÉCIT et de leur contribution au colloque annuel de l’AQUOPS.

Le Rendez-vous RÉCIT : les applications de création avec la tablette tactile

Lynda O’Connell et Isabelle Therrien ont présenté l’atelier Les applications de création avec la tablette tactile (iPad). S’adressant davantage aux enseignants du préscolaire et du premier cycle du primaire, cet atelier a permis de découvrir des applications pour favoriser la création chez les élèves.

Le mercredi 12 décembre 2018, le service national du RÉCIT de l’univers social a rendu possible un webinaire animé par Thierry Karsenti, professeur à l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation. La présentation de M. Karsenti portait sur l’enseignement de l’histoire à l’aide des outils numériques et comptait sur 20 recommandations guidant les enseignants dans leur démarche pédagogique. Compte-rendu de ce moment de partage.

La motivation, porte d’entrée vers la réussite

D’entrée de jeu, M. Karsenti évoque le défi auquel doit faire face la majorité des enseignants d’histoire, mais aussi de l’ensemble des autres disciplines : la motivation des élèves ou plutôt leur démotivation relativement aux façons d’apprendre qui leur sont proposées.

Ce phénomène n’est pas étranger à la peur de l’innovation qui existe chez l’adulte depuis toujours. À cet effet, M. Karsenti souligne que la recherche d’un équilibre entre l’utilisation d’outils numériques et l’enseignement plus traditionnel est de mise. La motivation des élèves passent, entre autres, par l’intégration de ces outils numériques dans leur processus d’apprentissage, alors M. Karsenti prône l’ouverture critique de tous les enseignants envers les technologies en mettant l’accent, avant tout, sur l’intention pédagogique.

Redéfinir la tâche

D’ailleurs, les stratégies proposées par Thierry Karsenti priorisent, à tout coup, un usage réfléchi et pédagogique du numérique en misant sur la redéfinition que peuvent opérer les technologies face à une tâche. M. Karsenti donne, à ce sujet, l’exemple du jeu vidéo Assassin’s Creed qui permet à l’apprenant de vivre l’histoire, d’en être le héros. La ludification de concepts historiques transforme donc la façon d’apprendre en impliquant plusieurs compétences de l’élève (pensée critique, collaboration, résolution de problèmes, etc.) et en lui permettant d’être partie prenante de ses apprentissages.

« Que préfèreraient vos élèves? », demande M. Karsenti.

« Subir l’histoire ou vivre l’histoire? »

Poser la question, c’est déjà y répondre…

L’enseignant avant tout

Thierry Karsenti n’insistera jamais assez sur le fait que ce n’est pas le numérique seul qui peut engager les élèves, mais bien les usages réfléchis que l’on en fait. Il importe également d’amener les apprenants à réfléchir, à leur tour, à l’utilisation des technologies et à tirer profit, en tant qu’adulte, de toutes les connaissances que ceux-ci ont déjà sur le sujet.

Je vous invite donc à prendre connaissance des 20 recommandations de M. Karsenti et d’y trouver votre équilibre. Celui qui vous rendra confortable et qui vous donnera du plaisir à enseigner.

L’enregistrement intégral du webinaire sera disponible sous peu sur le site Web du RÉCIT univers social.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Maxime Laflamme
Maxime Laflamme
Maxime Laflamme est conseiller pédagogique et chargé de projets à l’École branchée. Il est également rédacteur en chef des guides pédagogiques SCOOP!. Il possède un baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement au primaire de l’Université de Sherbrooke et poursuit un diplôme de 2e cycle en gestion scolaire à l’Université Laval. Il transmet sa passion pour le numérique éducatif et les pratiques innovantes dans le cadre de CréaCamps, de conférences et d'ateliers dans toute la francophonie.

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Vous avez quelques minutes pour nous aider?

Voici le sondage à nos lecteurs que nous menons présentement!