Vers une politique nationale en éducation publique au Québec?

Communiqué (FCSQ) La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) a adopté, lors de son conseil général des 7 et 8 décembre derniers, une plateforme en vue de l'élaboration, par le gouvernement, d'une Politique nationale en éducation publique au Québec. La FCSQ a l'intention de présenter cette plateforme au gouvernement à la reprise des travaux parlementaires cet hiver.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! ;)

QUÉBEC, le 13 déc. 2012 /CNW Telbec/ – La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) a adopté, lors de son conseil général des 7 et 8 décembre derniers, une plateforme en vue de l’élaboration, par le gouvernement, d’une Politique nationale en éducation publique au Québec. La FCSQ a l’intention de présenter cette plateforme au gouvernement à la reprise des travaux parlementaires cet hiver.

« L’affirmation selon laquelle l’éducation est une priorité est presque devenue galvaudée à force d’être répétée sans que des gestes concrets soient posés. Avec une politique nationale en éducation publique, nous passons de la parole aux actes », a déclaré la présidente de la FCSQ, Josée Bouchard.

L’adoption de cette plateforme s’inscrit dans la foulée du Sommet sur l’éducation publique au Québec, qui avait réuni plus de 800 participants issus du réseau scolaire et des milieux municipal, syndical, socio-économique et communautaire le printemps dernier, et qui s’était conclu par l’adoption d’une Déclaration en faveur de l’éducation publique.

Cette déclaration identifie quatre principes qui doivent guider la rédaction de la politique nationale, soit : l’accessibilité à des services éducatifs diversifiés et de qualité; la réussite éducative, une obligation incontournable de notre système public d’éducation; la reconnaissance de l’expertise professionnelle des ressources humaines; et une gouvernance démocratique et partenariale associée à une mission de bien commun, en s’assurant de maintenir et de renforcer le rôle des commissions scolaires. Pour chacun de ces principes, la plateforme identifie les enjeux en cause, les défis qu’ils représentent et les résultats attendus.

La plateforme adoptée par la FCSQ est le résultat de consultations menées auprès de ses membres et de ses partenaires (parents, directions d’établissement, directions générales, cadres, représentants syndicaux) dont le point de vue était essentiel, car pour la Fédération, la Politique nationale en éducation publique au Québec est un projet social de développement qui réfère à une responsabilité et une solidarité collectives.

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Vous aimez ce que vous lisez?

Abonnez-vous et recevez les 3 prochains numéros du magazine École branchée (imprimé ou numérique, français ou anglais) en plus de nos dossiers exclusifs en ligne!

En savoir plus >

À propos de l'auteur

Communiqué
Les communiqués publiés sur Ecolebranchee.com sont ceux reçus à l'attention de info@ecolebranchee.com et correspondant à la ligne éditoriale. Le site se réserve le droit de ne pas publier tous les communiqués.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés!





Ces textes pourraient aussi vous intéresser :