ANNONCE

Trucs et astuces pour faciliter l’organisation du temps en classe

Dans cet article, notre collaborateur rappelle que le secret de l'organisation des élèves réside dans la gestion du temps. « Les classes efficaces et bien gérées ont une structure organisationnelle. Chacun connaît et comprend les routines et les procédures de la classe. Bien que cela nécessite une planification réfléchie à l'avance, cela a un impact énorme sur l'apprentissage des élèves. »

Publié le :

Classé dans :

Par Dave Tardif, vice-président Éducation chez Oplan

Dans cet article, notre collaborateur rappelle que le secret de l’organisation des élèves réside dans la gestion du temps. « Les classes efficaces et bien gérées ont une structure organisationnelle. Chacun connaît et comprend les routines et les procédures de la classe. Bien que cela nécessite une planification réfléchie à l’avance, cela a un impact énorme sur l’apprentissage des élèves. »

Pour le personnel enseignant d’expérience, l’organisation temporelle dans la classe devient une seconde nature. Mais pour de nombreux enseignants et enseignantes qui débutent, il s’agit d’un des obstacles les plus difficiles à surmonter. 

Souvent, les élèves passent trop de temps sur une tâche et pas assez sur une autre. Ensuite, on attend d’eux qu’ils changent de tâche sans perturbation. Mais, sans conseils, pratique et mise en œuvre appropriés, c’est peine perdue! Ce moment de transition crée des distractions et, parfois, des comportements perturbateurs.

Comment peut-on organiser le temps d’une classe en tenant compte de différents besoins des élèves?

Bonne nouvelle, il n’est pas nécessaire d’avoir des années d’expérience pour y arriver. C’est même plus facile qu’on ne le pense.

Les classes efficaces et bien gérées ont une structure organisationnelle. Chacun connaît et comprend les routines et les procédures. Bien que cela nécessite une planification réfléchie à l’avance, l’impact sur l’apprentissage des élèves est énorme.

Une bonne organisation du temps aide tout le monde dans la classe parce qu’elle : 

  • Conserve un bon niveau d’énergie mentale et émotionnelle;
  • Permet aux élèves de se concentrer sur une tâche en cours;
  • Crée une productivité accrue;
  • Crée un environnement de classe positif.

Et comment met-on cela en place pour avoir un impact positif sur soi et sur ses élèves? Voici quelques trucs!

Pensez à ce que vous voulez que vos élèves accomplissent

Les procédures de classe doivent avoir un sens pour vous comme pour vos élèves. Mettez un minuteur sur les tâches spécifiques que les élèves accomplissent et observez comment ils utilisent leur temps. Si quelque chose vous frustre pendant votre journée d’enseignement, il y a de fortes chances qu’il existe un moyen d’établir une routine pour combattre ce sentiment.

Chaque tâche dans la classe doit alimenter les objectifs à court et à long terme. Des routines bien établies permettent aux élèves de…

  • Gérer les priorités et les attentes;
  • Avoir confiance dans la cohésion de la classe;
  • Créer un environnement d’autosuffisance en classe.

Identifiez les besoins des élèves pour dégager du temps

Réfléchissez à la manière dont vous allez soutenir vos divers apprenants. Comment allez-vous enrichir les élèves qui en ont besoin, et comment allez-vous soutenir les élèves qui ont besoin d’une aide supplémentaire?

Le fractionnement des grands projets en petites parties aide les élèves à se sentir plus performants et plus confiants pour répondre aux attentes. Discutez-en avec vos élèves et réfléchissez à un plan à cet effet. Les élèves se sentent plus investis dans la tâche s’ils ont leur mot à dire dans la planification. Une autre façon d’aider vos élèves à respecter le rythme est de tenir des conversations individuelles. Cela vous permettra de voir comment vos élèves progressent vers l’objectif final tout en leur accordant une attention personnalisée.

Un moyen utile de réaliser des entretiens individuels est de confier aux autres élèves des travaux qu’ils peuvent réaliser de façon individuelle, sans grande aide. Ainsi, vous pouvez réserver du temps pour soutenir celles et ceux qui en ont besoin de manière organisée et efficace.

Préparez un plan pour gérer les transitions, les distractions et les interruptions

On peut combattre les distractions par une approche planifiée. Les interruptions en classe sont inévitables, tout comme les distractions, donc si vous avez un plan en place, vous pourrez facilement réorienter les élèves sans dépenser beaucoup d’énergie.

Les enseignantes et les enseignants passent une grande partie de leur journée à diriger verbalement les élèves, ce qui n’est pas sans conséquences. Dans la mesure du possible, visez à limiter les réorientations verbales au minimum. Cela aidera les autres élèves à rester concentrés sur leur tâche.

Par exemple, circuler régulièrement dans la classe pendant les périodes de travail individuel aide à diminuer les perturbations et rappelle à tous les élèves que vous êtes là.

Prévoir ces inévitables perturbations permet de mieux rester sur la bonne voie.

Prévoyez des temps morts pour les élèves

Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, nous avons tous besoin de pauses pour rétablir notre productivité. Créez un plan pour ces pauses pendant le temps d’enseignement. Utilisez un outil numérique de planification comme celui d’Oplan pour aider les élèves à identifier le type de pauses qu’ils souhaitent faire après certaines activités.

Ce temps de planification des pauses encourage les élèves à comprendre comment s’organiser dans leur propre vie. De plus, c’est une façon de leur montrer que les pauses sont importantes pour la productivité. Cela les aide à voir la relation entre la planification et l’achèvement de la tâche.

Bien organiser son temps est le meilleur moyen d’atténuer les distractions et les facteurs de stress en classe. Il s’agit d’un investissement en temps et en énergie qui en vaut la peine. Lorsque vous organisez un flux de travail, vous faites gagner beaucoup de temps à tout le monde et vous maintenez le rythme de vos objectifs à court et à long terme. Vous êtes également susceptible d’observer une communauté d’apprentissage positive se développer sous vos yeux. Une bonne organisation évite l’épuisement et dote les élèves d’outils pour réussir.

La version originale de cet article a d’abord été publié sur le site Web d’Oplan. Nous le reproduisons ici avec la permission de l’auteur.

À propos de l'auteur

Collaboration spéciale
Collaboration spéciale
L'École branchée diffuse des textes provenant d'acteurs de la communauté éducative. Vous pouvez contribuer vous aussi! Profitez-en pour transmettre vos idées, parler d'un projet pédagogique vécu en classe, etc. Trouvez les détails dans le menu À propos / Soumettre un article.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Six éléments essentiels pour une intégration efficace du numérique en éducation en formation professionnelle

De la gestion des données au développement professionnel continu des enseignants, un conseiller pédagogique au RÉCIT FP propose six éléments indispensables pour une intégration numérique réussie en formation professionnelle.

Les données de recherche en éducation, comment s’y retrouver?

On entend de plus en plus souvent l’expression « données probantes » en éducation. Qu’est-ce que cela signifie? Quels autres types de recherche peuvent être complémentaires? Nos collaborateurs répondent à ces questions dans cet article. Ils présentent aussi l’exemple d’une recherche exploratoire.

Les #Édubrèves – édition du 20 février 2024

Voici vos #Édubrèves. Dans cette édition : soumettez un atelier pour le Congrès IDÉE, c'est le temps de s'inscrire au Défi OSEntreprendre, le Volet 1 de la Mesure 15111 est ouvert, bénévoles recherchées pour le TEDx Ville Marie ED 2025, plusieurs ressources en mathématiques, un projet de recherche sur le feedback, enseigner les saines habitudes de vie à l'aide du numérique, un balado sur la sobriété numérique, et bien plus!