Publication du rapport « La génération Z du Québec et sa vision du milieu du travail »

Montréal, le 15 octobre 2019. – Academos dévoile aujourd’hui les résultats d’un vaste sondage portant sur les craintes et les attentes de la génération Z face au monde du travail. Intitulé « La génération Z du Québec et sa vision du milieu du travail », le rapport publié par l’organisme présente huit grands constats sur la prochaine génération de travailleurs, commentés par sept experts de la jeunesse, de l’orientation scolaire et professionnelle, de l’entrepreneuriat et du marché du travail.

Alors que de nombreuses organisations tentent toujours de s’adapter à l’arrivée des millénariaux parmi leurs employés, les jeunes de la génération Z, nés après 1993, s’apprêtent en effet à prendre d’assaut le marché du travail. Au Canada, cette génération ayant grandi avec le numérique est composée de 7,3 millions de personnes. Et d’ici 2020, elle représentera 20 % de la main-d’œuvre mondiale.

Le rapport lancé aujourd’hui, qui se base sur les résultats d’un sondage auquel ont répondu 1268 jeunes Québécois âgés de 14 à 26 ans, permet d’en apprendre davantage sur les valeurs professionnelles des Z, leurs attentes envers leurs futurs employeurs, leurs inquiétudes face au marché du travail ainsi que les secteurs d’activité qui les intéressent et ceux qu’ils semblent vouloir délaisser. Des données régionales sont également présentées en annexe du rapport.

Huit grands constats sur la génération Z

  • Les Z s’intéressent davantage aux professions traditionnelles qu’aux professions émergentes;
  • Les Z sont attirés par l’entrepreneuriat;
  • Pour les Z, réussir sa vie professionnelle est synonyme d’équilibre et de passion;
  • Les Z priorisent le plaisir et le bien-être avant le prestige et l’argent;
  • Les Z sont motivés par les défis et l’apprentissage;
  • Les Z veulent que l’entreprise qui les emploie soit écoresponsable, favorise la diversité et contribue positivement à la société;
  • Les Z sont enthousiastes mais inquiets face au marché du travail;
  • Les Z se sentent mal préparés pour leur entrée sur le marché du travail.

Quelques statistiques clés

  • Près des trois quarts des répondants (74 %) qualifient la profession qu’ils rêvent d’exercer de « traditionnelle » plutôt qu’« émergente »;
  • 37 % des répondants aimeraient un jour posséder leur propre entreprise;
  • 93 % des répondants désirent travailler pour une entreprise qui offre une grande flexibilité à ses employés;
  • La caractéristique la plus recherchée chez un patron par les jeunes est que ce dernier leur permette d’avoir une bonne conciliation travail-vie personnelle;
  • Lorsqu’on leur demande de décrire l’entreprise pour laquelle ils aimeraient travailler, 82 % des répondants disent accorder de l’importance à la diversité en milieu de travail, 90 % à l’impact social de l’entreprise et 84 % à son respect des principes du développement durable;
  • Le sentiment qu’évoque le plus souvent le marché du travail chez les jeunes répondants est l’« excitation » (25 %), suivi par le « stress » (22 %) et l’« inquiétude » (14 %);
  • Pas moins de 98 % des répondants éprouvent des inquiétudes face au marché du travail, dont la plus courante est de ne pas trouver un métier qu’ils aiment (58 %);
  • 52 % des répondants estiment que l’école les prépare ou les a mal préparés au marché du travail.

Un rapport pour mieux répondre aux besoins des jeunes

« Avec ce rapport, nous souhaitons permettre aux employeurs de mieux connaître la
prochaine génération de professionnels afin qu’ils puissent mettre en place des stratégies pour répondre à ses besoins et la mobiliser », a mentionné Catherine Légaré, présidentefondatrice d’Academos.

« Nous espérons également que cette publication aidera les acteurs du monde de l’éducation et de l’orientation à mieux soutenir les jeunes dans l’établissement et la concrétisation de leur projet professionnel », a-t-elle ajouté.

Le rapport est téléchargeable gratuitement au academos.qc.ca/genZ. Les organisations qui aimeraient recevoir une conférence sur la génération Z sont invitées à contacter Academos au info@academos.qc.ca.

À propos d’Academos

Fondé en 1999, Academos est un organisme à but non lucratif qui connecte les jeunes de 14 à 30 ans avec la réalité du monde du travail grâce à une application de mentorat virtuel qui leur permet de dialoguer gratuitement avec près de 3 000 professionnels passionnés par leur métier.

Academos est soutenu financièrement par le Secrétariat à la jeunesse du gouvernement du Québec pour favoriser la persévérance scolaire et faciliter le choix de carrière. L’organisme basé à Montréal est également épaulé par plusieurs partenaires financiers, dont Aéro Montréal, Alcoa, ArcelorMittal, belairdirect, le Collège LaSalle, Desjardins, l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal, Finance Montréal, Intact Assurance, Investissement Québec, les Pros de l’Assurance, Ubisoft et VIA Rail Canada.


Recevez chaque semaine l’actualité pédagogique que nous préparons pour vous dans notre Hebdo gratuit :