Plus de 7 000 élèves du primaire codent grâce à estime

L'organisme estime a été mis sur pied en 2018 par des bénévoles issus du milieu de l'éducation afin d'enseigner la programmation aux élèves du primaire, et ainsi répondre à trois enjeux majeurs du 21e siècle.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

MONTRÉAL, le 18 avril 2019 /CNW Telbec/ – L’organisme estime a été mis sur pied en 2018 par des bénévoles issus du milieu de l’éducation afin d’enseigner la programmation aux élèves du primaire, et ainsi répondre à trois enjeux majeurs du 21e siècle.

Estime a développé un programme d’activités d’enseignement de la programmation, intégré aux matières de base, s’échelonnant de la maternelle à la sixième année. L’équipe estime recrute et forme des étudiants universitaires dans les secteurs STIM qui se rendent chaque semaine en classe.

Ainsi, l’organisme estime répond à trois enjeux majeurs du 21e siècle :

  • Les emplois du 21e siècle sont axées sur les STIM (Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques);
  • La recherche prouve que l’éveil aux STIM doit se faire avant l’entrée au secondaire;
  • La programmation informatique est une excellente façon de s’initier aux domaines STIM.

Estime a été développé en partenariat avec Kids Code Jeunesse et la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation. Estime remercie également ses partenaires plus récents : la Commission scolaire Marguerite Bourgeoys, Cadre 21 et Brault et Bouthillier.

« Depuis sa fondation, nous avons connu une croissance fulgurante car nous répondons à un besoin réel afin que la programmation devienne accessible à tous les élèves, dit Christine Jost, fondatrice et directrice générale d’estime. Le programme est déployé dans 19 écoles primaires, principalement issues de la Commission Scolaire Marguerite Bourgeoys, soit plus de 7 000 élèves et 300 enseignants. Notre objectif d’ici 5 ans est de toucher au moins 200 écoles à travers tout le Québec, donc 60 000 élèves et 5 000 enseignants. »

« Estime a permis de rassurer mon équipe, dit Christine Renaud, directrice de l’école Martin Bélanger. Grâce à estime, des enseignants qui avaient peur d’essayer sont maintenant prêts à se lancer. Je recommande estime à mes collègues car cette approche fait tomber la résistance. »

Pour en savoir plus :

SOURCE Groupe STIM

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Communiqué
Les communiqués publiés sur Ecolebranchee.com sont ceux reçus à l'attention de info@ecolebranchee.com et correspondant à la ligne éditoriale. Le site se réserve le droit de ne pas publier tous les communiqués.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct