#Merciprof! Remercions ces enseignants qui ont fait une différence

La campagne Merciprof!, qui débute officiellement aujourd’hui, offre une occasion de remercier cette personne qui a fait une différence dans votre vie tout en participant activement à la Semaine des enseignantes et des enseignants. 

Certain(e)s enseignant(e)s ont probablement joué un rôle particulièrement important dans le développement de la personne que vous êtes devenue. Nous aussi! Ils et elles nous ont ouverts à de nouvelles passions, nous ont écoutés et compris, ont vu le meilleur en nous et nous ont convaincus de notre potentiel. 

Les enseignant(e)s ont un impact majeur sur l’épanouissement des jeunes et l’avenir de la société. Le leur disons-nous suffisamment? 

Merciprof!, une campagne de sensibilisation organisée par des pédagogues et des citoyens engagés, vise justement à favoriser une culture de reconnaissance à grande échelle envers les enseignants du Québec. La campagne est officiellement lancée dans les médias sociaux (Instagram et Facebook) depuis le 3 février 2020. Élèves, parents, administrateurs et le grand public sont invités à remercier plus souvent, et de différentes façons, les enseignant(e)s pour leur travail. 

Remercier un enseignant(e), c’est bon pour tout le monde

La campagne Merciprof! s’articule autour de résultats de recherches qui démontrent une corrélation entre la qualité des conditions de travail et l’engagement des enseignant(e)s, dont « la reconnaissance publique et la valorisation sociale » fait partie. Les enjeux et défis de la profession sont d’ailleurs bien documentés : fort taux d’abandon des jeunes enseignants, manque de ressources dans les écoles, adaptation rapide à des conditions changeantes et autres. Dire merci ne règle pas tout, mais nous sommes convaincus que la mobilisation et les actions positives sont de bons moyens de reconnaître et valoriser les enseignants, et d’inspirer des changements à plus large échelle.

Mais ce n’est pas seulement l’enseignant(e) qui en bénéficie. En effet, les jeunes (et même les moins jeunes!) qui reconnaissent l’importance de remercier un professeur font preuve de gratitude. Ils développent leur empathie, composante incontournable de l’apprentissage socio-émotionnel, du bien-être de l’individu et de son épanouissement cognitif.

Ainsi, remercier un(e) enseignant(e), c’est bon pour tout le monde!

Comment s’impliquer et porter le message?

Très simplement, on peut suivre la page Facebook et le compte Instagram de Merciprof! et en partager le contenu. La campagne comprend des vidéos, des témoignages, des mèmes* amusants et des mots de remerciements réels qui véhiculent un double message : 

  • remercier un enseignant est facile; 
  • valoriser un enseignant en le remerciant peut faire toute la différence.

Qui est derrière la campagne Merciprof! ? 

La campagne Merciprof! est principalement orchestrée par des pédagogues et des citoyens engagés :

  • Avery Rueb, professeur depuis 20 ans, actuellement au cégep Vanier
  • Alexandra Coutlée, enseignante depuis 15 ans, conseillère pédagogique et fondatrice d’Espaceprof
  • Marc-Antoine Tanguay, directeur de la stratégie chez Alloprof depuis 18 ans
  • Jack Lafortune, créateur de JEDLab et mari d’une enseignante au primaire

Cette campagne est rendue possible grâce au soutien de l’Association Edteq, dont l’École branchée fait partie depuis sa fondation.

* Un mème est un élément culturel (mot, image, vidéo, phénomène) qui est propagé de façon virale sur le Web et les médias sociaux, et qui fait l’objet de divers détournements et réinterprétations, souvent humoristiques.


Recevez gratuitement chaque semaine l'École branchée Hebdo pour ne rien manquer de l’actualité pédagogique!