Les élèves de l’école Gentilly reçoivent la ministre St-Pierre

Communiqué - Instaurer un parlement scolaire à l’école, c’est bien. Tenir l’activité en présence de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre, c’est encore mieux! Voilà l’expérience marquante vécue par les élèves de l’école primaire Gentilly (Dorval), un événement concrétisé grâce à une simple demande adressée à l’Assemblée nationale.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Communiqué – Instaurer un parlement scolaire à l’école, c’est bien. Tenir l’activité en présence de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre, c’est encore mieux! Voilà l’expérience marquante vécue par les élèves de l’école primaire Gentilly (Dorval), un événement concrétisé grâce à une simple demande adressée à l’Assemblée nationale.

Dans le cadre d’une activité recréant le parlement québécois à l’école, les deux élèves siégeant au ministère des Arts et de la Culture, Juliette Cusson et Julianne Madden, s’interrogeaient sur la fonction de ministre. Aidées d’une enseignante, Sophie Robitaille, les deux élèves-ministres ont écrit à leur « homologue » de Québec, l’invitant à visiter leur établissement. « À notre heureuse surprise, Mme St-Pierre a accepté, se réjouit Mme Robitaille. Pour nos élèves, c’est une excellente façon de se familiariser avec le travail des politiciens. »

Du parlement à la bibliothèque

Pour la venue de la ministre, la bibliothèque de l’école a pris des airs d’Assemblée nationale, alors que les 10 élèves-ministres représentant des classes du deuxième et troisième cycle, y ont présenté leurs « travaux parlementaires » devant Mme St-Pierre. La première ministre, Gabrielle Lair, a résumé ainsi sa fonction : « Je guide tous les ministères et je donne des idées. » De leur côté, Allyson Michaud et Stéphanie Des Marais ont exposé leurs projets, à titre de ministres de la Santé et de la Sécurité. « Nous croyons à l’importance d’une bonne alimentation et aux bienfaits de l’exercice physique », ont-elles fait valoir, avant de questionner Mme St-Pierre sur ses habitudes sportives. La ministre s’est prêtée au jeu, expliquant qu’en dépit de ses journées très chargées, elle se réservait du temps pour bouger tous les jours. Les jeunes avaient évidemment une foule de questions à formuler, notamment sur la manière de transformer une idée en projet de loi, sur les rouages du parlement québécois et sur le travail de ministre au quotidien. Christine St-Pierre s’est dite charmée de l’invitation : « Vous êtes curieux, j’espère que vous allez continuer de vous intéresser à la vie politique. » Participaient aussi à l’événement : Shai-Lyne Cooney et Allyssa Réniva (Sports et Loisirs); Élizabeth Marcoux-Bouchard et Gabriel Grenier-Araujo (Jeunesse) et Michel Lecavalier (Environnement).

Située à Dorval, l’école primaire Gentilly compte 606 élèves, du préscolaire au 3e cycle. Son projet éducatif s’articule autour de trois grandes orientations : une organisation pédagogique variée et de qualité, un encadrement permettant de développer et de maintenir le goût d’apprendre, de même que la communication école-famille.

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Publicité par Google


À propos de l'auteur

École branchée
L'École branchée, organisme à but non lucratif, est votre partenaire de développement professionnel en lien avec la compétence numérique en éducation. Nous croyons que l'éducation doit pouvoir bénéficier des avancées pédagogiques et technologiques actuelles pour mieux répondre aux besoins de plus en plus diversifiés des apprenants et favoriser leur réussite, aujourd'hui et pour toute leur vie. Nous y oeuvrons à travers nos services d'information professionnelle, de formation continue et de création d'outils pédagogiques.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!