ANNONCE
L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE

Former de petits programmeurs

Pour plusieurs, l’informatique à l’école se résume à l’utilisation d’outils technologiques dans différentes matières, que ce soit un traitement de texte, l’Internet, un tableau blanc interactif ou une tablette. Mais en Estonie, le gouvernement compte mettre le codage au programme… dès six ans! Ainsi, les élèves seraient tous en mesure de programmer un logiciel simple.

Publié le :

Classé dans :

Attention! Ce contenu a été mis à jour il y a plus de 3 ans. Il pourrait contenir des liens qui ne fonctionnent plus. Vous aimeriez que notre équipe le révise? N'hésitez pas à nous écrire!

Array

Pour plusieurs, l’informatique à l’école se résume à l’utilisation d’outils technologiques dans différentes matières, que ce soit un traitement de texte, l’Internet, un tableau blanc interactif ou une tablette. Mais en Estonie, le gouvernement compte mettre le codage au programme… dès six ans! Ainsi, les élèves seraient tous en mesure de programmer un logiciel simple.

De son côté, la France a inclus l’apprentissage d’un langage informatique à l’horaire des jeunes du lycée en septembre. Deux heures par semaine seront consacrées à l’exploration « des notions scientifiques fondamentales au travers de la représentation de l’information numérique, des algorithmes, des langages et architectures informatiques », rapporte l’Express.

Au Québec, on retrouve ici et là des initiatives visant à initier les élèves à la programmation. La traduction par le RÉCIT du logiciel libre de programmation ludique Scratch (développé par le MIT) a notamment contribué à l’éclosion de plusieurs projets dans les écoles de la province. On peut d’ailleurs voir quelques réalisations des enfants ici.

D’autres initiatives? L’école secondaire régionale Heritage, de la Commission scolaire Riverside, offre de son côté un programme informatique-étude. « Il couvre, entre autres, la réseautique, la conception et la programmation d’applications du Web 2.0, la programmation 3D pour les industries du jeu vidéo et du cinéma, ainsi que la programmation d’iApps », explique-t-on.

Quant au Collège Français, une école secondaire privée de Longueuil, il a mis en place une concentration où une quarantaine d’ados de première secondaire feront de la programmation de jeux vidéo.

Par ailleurs, certains enseignants passent par la robotique pour initier les jeunes. L’an dernier, le Festival de robotique a permis de découvrir de nombreux robots conçus et programmés par les élèves.

À propos de l'auteur

Nathalie Côté
Nathalie Côté
Nathalie est journaliste. Ses thèmes de prédilection sont la famille, l’éducation, la santé, la consommation, l’environnement et les phénomènes sociaux. Elle collabore notamment au journal La Presse.

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Vos commentaires

Pour commenter un article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn.

Reproduction de textes

Toute demande de reproduction des articles de l'École branchée doit être adressée à l'organisme de gestion des droits Copibec.

Faites briller vos projets d'école et pratiques gagnantes!

L'École branchée fait circuler l'information dans le milieu scolaire afin d'alimenter la veille professionnelle et valoriser les initiatives émanant du terrain. Allez-y, proposez-nous un texte! >

À lire aussi

Explorer un territoire touristique : Faire apprendre et évaluer autrement avec Minecraft

À la Polyvalente de Charlesbourg, du Centre de services scolaire des Premières-Seigneuries (CSSPS), tous les élèves de 2ᵉ secondaire réalisent un projet dans la plateforme Minecraft afin d’explorer le chapitre de la gestion du territoire touristique en univers social. Nous avons discuté avec les enseignants concernés pour en savoir plus sur le projet.

La robotique au service du développement des compétences transversales

Presque toutes les compétences transversales peuvent être rattachées à la robotique. C’est le constat qu’a fait Frédéric Jean, enseignant d’anglais intensif en 6e année au Centre de services scolaire des Bois-Francs. Depuis, il explore les multiples facettes de la robotique pour créer un environnement de classe à la fois plus dynamique et empathique.

Quand le jeu vidéo devient une aventure pédagogique : Des élèves créent un jeu pour apprendre le français

Découvrez le projet Le retour du hibou maléfique, une aventure immersive et créative qui réinvente l'apprentissage du français, langue seconde pour des élèves de 1ʳᵉ secondaire du La Tuque High School. L'enseignant David Corbin partage la démarche de création d'un jeu vidéo et quelques conseils à considérer avant de se lancer dans un tel projet.