L’école en pleine mutation innovante

L’École branchée a participé le 13 février dernier à un midi-conférence du Desjardins Lab à Montréal sur le thème « L’école québécoise en pleine mutation innovante ». Retour sur une conférence qui démontre, malgré ce que craignaient certains, que l’école est en action.

Publié le :

LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

L’École branchée a participé le 13 février dernier à un midi-conférence du Desjardins Lab à Montréal sur le thème « L’école québécoise en pleine mutation innovante ». Retour sur une conférence qui démontre, malgré ce que craignaient certains, que l’école est en action.

Marc-André Girard, directeur des services pédagogiques du Collège Durocher-St-Lambert, a ouvert le bal en rappelant le contexte qui en a été à l’origine. En effet, le Desjardins Lab organise régulièrement des midi-conférences à Lévis et à Montréal auxquels les employés de Desjardins et le grand public sont invités. L’an dernier, un intervenant y avait affirmé que toute la société savait innover, sauf l’éducation. Il a donc voulu démontrer que ce n’est pas partout aussi terrible qu’on peut le percevoir de l’extérieur en proposant d’explorer le thème de « L’école québécoise en pleine mutation innovante ». Voilà qui a été fait le 13 février 2020.

Les panélistes : Marc-André Girard, Marie-Élaine Boisclair, François Lake, Christian Leblanc, Audrey Miller

Marc-André Girard a rapidement mis la table de la conférence en déclarant d’entrée de jeu que oui, l’éducation s’actualise et travaille à réduire la « fracture » entre l’école d’hier et la société d’aujourd’hui. Cette affirmation a d’ailleurs été renforcée par tous les panélistes.

D’abord, François Lake, enseignant de 5e année à l’école primaire l’Arpège à Sainte-Julie (CS des Patriotes), a présenté des exemples de projets vécus dans sa classe et dans son école publique; programmation de la maternelle jusqu’à la 6e année, laboratoire créatif, imprimante 3D et activités de développement de la conscience environnementale font partie des ressources mises en place pour préparer les élèves à leur futur.

Marie-Élaine Boisclair, enseignante en classe Novatic en 4e année à l’Académie Ste-Thérèse, a poursuivi en énumérant les bénéfices amenés par l’utilisation de la robotique avec ses élèves : collaboration, résolution de problèmes, persévérance, flexibilité, communauté d’apprentissage pour ne citer que ceux-ci. Marie-Élaine mentionne qu’elle travaille à créer un environnement où apprendre devient un plaisir, afin que ce sentiment perdure au-delà du primaire, en plus de créer de « bons citoyens du 21e siècle ».

Christian Leblanc, directeur adjoint des services pédagogiques du Collège Durocher-St-Lambert, a ensuite expliqué ensuite comment son établissement est parvenu à renouveler ses pratiques ancrées dans plus de 100 ans d’histoire et donner vie à une vision pédagogique innovante. Dans le but d’outiller les jeunes à devenir les leaders de demain, l’organisation est partie de 3 pôles d’expertise : le développement durable, le numérique au service du citoyen et la créativité entrepreneuriale. L’exercice leur a permis d’établir un objectif clair, soit de former « des jeunes citoyens audacieux, équilibrés et confiants » qui deviendront des agents de changement de la société.

Enfin, Audrey Miller, directrice générale à l’École branchée, a conclu la portion des présentations en dressant un historique de la recherche sur l’utilisation du numérique dans l’éducation et des avantages. Elle confirme qu’autant la recherche que la pratique démontrent qu’une bonne utilisation de la technologie peut contribuer au développement de valeurs humaines telles que l’empathie, la collaboration et la créativité. Audrey a également listé les initiatives du gouvernement qui ont mené à l’instauration de l’actuel Plan d’action numérique en éducation.

On vous invite à visionner l’enregistrement de l’activité. On y trouve notamment les intéressants échanges entre les conférenciers et le public qui ont suivi les présentations.


Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Maryline Barrette Dubé
Diplômée d’un baccalauréat en communication publique, « marketer » depuis plus de 15 ans, Maryline oeuvre au rayonnement des activités de l’École branchée et à faire connaître le mandat de l’organisation depuis 2018. C'est une maman dévouée, épicurienne assumée et amateure de IPA qui, dans ses temps libres, aime bloguer.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct