Margarida Romero : Devenir des créateurs numériques, non plus de simples consommateurs

Dans ce Rendez-vous pédagogique de l’École branchée, Margarida Romero explique pourquoi les élèves du 21e siècle doivent utiliser la technologie pour créer plutôt que de se contenter de l’utiliser comme consommateur.

Des ressources pour la Semaine de l’éducation aux médias

Jusqu'au 31 octobre, la Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information (#SemEduMedias) souligne l’importance de développer des compétences et un sens critique aiguisé pour mieux comprendre l’information à laquelle nous sommes continuellement exposés. Voici de belles idées pédagogiques sur le sujet pour souligner la semaine!

Des classes branchées en Saskatchewan pour améliorer l’offre de cours à options

En Saskatchewan, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) a opté pour des classes branchées afin d'offrir plus de choix aux élèves des petites écoles secondaires francophones dispersées sur l’ensemble de son territoire.

L’École en réseau présente ses activités de l’année

L'École en réseau a tenu récemment son annuelle Session de transfert, entièrement en ligne cette année. Ce fut notamment l'occasion de présenter les activités disponibles pour les classes qui souhaitent travailler en réseau avec d'autres classes de partout au Québec en cette année particulière. Il est d'ailleurs toujours possible de s'inscrire!

Comment se transpose «l’effet enseignant» dans un contexte numérique

Christine Hamel, professeure à l’Université Laval, a présenté une conférence intitulée « L’effet enseignant dans un contexte d’usage du numérique en classe et à distance » dans le cadre de la plus récente session de transfert de l'École en réseau. En voici les grandes lignes.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Le MEES publie un guide à l’attention des enseignants pour démystifier l’usage pédagogique de la programmation informatique

En juillet 2020, le Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) a publié un guide explicatif destiné aux enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire, intitulé « L’usage pédagogique de la programmation informatique ». L'avez-vous vu?
00:10:55

La conception universelle de l’apprentissage : avantages et défis

* En cette journée tragique pour l'Académie Sainte-Anne, petite soeur du Collège Sainte-Anne, qui a subi un important incendie la nuit dernière, nous sommes de tout coeur avec le personnel! * Nous avons rencontré Cathy Brazeau, directrice du développement pédagogique du Collège Sainte-Anne, afin de parler de conception universelle de l’apprentissage (CUA), une approche inclusive de planification de cours qui tient compte, en amont, des besoins de tous les apprenants.

Des univers variés pour s’initier à la programmation en s’amusant

Depuis le 17 mars, chaque jour de semaine, un groupe d'enfants et d'adolescents, « Les codeurs testeurs », partagent leurs coups de coeur en programmation.
00:08:24

Combiner apprentissages académiques et culinaires, c’est possible!

Marie-Claude Bernard, technicienne en nutrition et gestion alimentaire au Pavillon du Millénaire (CS des Rives-du-Saguenay), nous présente les ateliers et les projets visant à éduquer les jeunes à de saines habitudes de vie.

Dans ce Rendez-vous pédagogique de l’École branchée, Margarida Romero explique pourquoi les élèves du 21e siècle doivent utiliser la technologie pour créer plutôt que de se contenter d’en être des consommateurs.

Les « Rendez-vous pédagogiques de l’École branchée » sont des entretiens en baladodiffusion avec des acteurs du milieu scolaire d’ici et d’ailleurs. Dans cet épisode, notre collaborateur (et idéateur du concept) Marc-André Girard s’entretient avec Mme Margarida Romero, professeure en technologie éducative à l’Université Laval.

D’entrée de jeu, Mme Romero se dit heureuse d’avoir découvert, à son arrivée au Québec, que le programme de formation de l’école québécoise intégrait déjà des compétences du 21e siècle, comme le développement de la pensée créative. Par contre, elle a constaté que la compétence TIC n’allait pas assez loin en se limitant à des actions comme savoir chercher des informations sur le Web et avoir de bons critères de recherche.

Utiliser les outils pour devenir des créateurs numériques

Selon elle, apprendre l’informatique et développer un rapport au savoir technologique doit aller beaucoup plus loin que le simple fait de se positionner comme un consommateur numérique.

Elle soutient que les élèves ne doivent pas qu’utiliser des outils technologiques déjà existants. Ils doivent avoir la possibilité d’utiliser ces outils dans le but de devenir des créateurs numériques. « Face à un problème, ils doivent être amenés à penser et à trouver des réponses qui feront appel au code, à la fabrication de robots et à la fabrication numérique en général », dit-elle.

Cette pensée créative, les élèves peuvent d’abord l’acquérir en dehors de l’univers technologique. Analyser, modéliser, structurer de l’information, l’organiser, se donner des techniques pour mettre en place des solutions, voilà autant que compétences qu’ils peuvent développer de façon ludique avant de se lancer dans la création numérique proprement dite.

À ce sujet, elle donne l’exemple d’une classe de maternelle qui a débuté un projet par la création d’un conte, avant de se voir poser comme défi de coder le conte avec différents outils de programmation. D’autres élèves ont pu expérimenter le code par le biais d’un projet de création d’une maquette de ville.

« Il s’agit de poser des défis aux élèves pour lesquels ils ne connaissent pas la solution à l’avance. Et en fait, on arrive à leur démontrer qu’il y a plusieurs solutions possibles en fonction des outils utilisés », indique Mme Romero.

À quoi ça sert, enseigner la robotique et la programmation?

À la grande question À quoi ça sert d’enseigner la robotique et la programmation?, elle répond que « l’école est trop orientée sur la littératie et la numératie. On a perdu la notion de fabrication. La robotique permet de revenir à la source et d’apprendre en construisant ».

En terminant, aux enseignants qui seraient tentés d’expérimenter la programmation avec leurs élèves, mais qui ne sentent pas à l’aise, elle conseille fortement de s’allier un collègue qui s’y connaît déjà. Le nombre d’enseignants qui font coder leurs élèves est grandissant et il ne devrait pas être trop difficile de trouver un mentor.

Écoutez la balado au complet pour en apprendre davantage sur le modèle pédagogique de Margarida Romero.

Marc-André Girard s’entretient avec Margarida Romero.

Psst!

La baladodiffusion peut être téléchargée comme on télécharge un morceau de musique, puis écoutée dans la voiture, par exemple, en se rendant au travail le matin ou au retour à la maison!

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez nos nouvelles chaque semaine

Recevez chaque mardi l'École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre veille professionnelle en éducation!



À propos de l'auteur

Martine Rioux
Martine Rioux
Après des études en communication publique, Martine a été journaliste pour différents journaux et magazines, assurant notamment le rôle de rédactrice en chef à l'École branchée dans les années 2000. Elle a poursuivi sa carrière comme conseillère en communications interactives chez La Capitale, groupe financier, puis chez Québec numérique, organisme dont elle a pris la direction générale avant de faire le saut comme conseillère politique au cabinet du ministre délégué à la transformation numérique gouvernementale. Elle est aujourd'hui de retour dans l'équipe de l'École branchée. Son rêve : que chacun ait accès à la technologie et puisse l'utiliser comme outil d’apprentissage et d’ouverture sur le monde.