Des robots pouvant être utilisés à l’école avec lien avec des autoformations

Publié le :

Cliquez pour voir le sommaire complet.

Vous êtes abonné(e) au magazine en format numérique?

Ajouter aux favoris (0)

(en ordre alphabétique, selon la liste du Centre d’acquisitions gouvernementales du Québec)

Merci à l’équipe du Service national du RÉCIT, domaine de la mathématique, de la science et technologie (Sonya Fiset, Pierre Lachance, Marc-André Mercier).

Pour plus d’information sur la robotique à l’école, référez-vous à l’article Dans l’univers des robots paru dans le magazine École branchée, printemps 2022.


Arduino : Autoformation

Les ensembles Arduino contiennent des pièces pour construire divers robots et systèmes (domotique, sondes, gestion d’une serre, etc.). Ils sont principalement offerts aux élèves plus avancés en programmation puisqu’ils nécessitent des branchements avec de très petites pièces sans soudure.

Programmation : ArduBlockly, Blockly@rduino, BitBloq, TinkerCad, mBlock, Arduino IDE


Bee-Bot et Blue-Bot : Autoformation

Robot en forme ludique d’abeille permettant de programmer des séquences de déplacement. Facile à utiliser avec un tapis transparent et des images personnalisées. Les robots : Botley, Souris Code and Go, Rugged et Artie 3000 ont sensiblement les mêmes fonctions.

Programmation : boutons sur le robot ou application Blue-Bot ou simulateur en ligne


Cubelets 

Petits cubes magnétiques offrant la possibilité de programmer différentes actions. Chaque cube, selon sa couleur, a une fonction qui permettra au robot de programmer des « Actions », des « Capteurs » ou des « Réflexions ».

Programmation : cubes ou application


Dash (& Dot) : Autoformation

Dash est un robot qui peut être programmé pour se déplacer, faire pivoter sa tête, allumer des lumières. Il dispose de capteurs de distance. Dot peut être jumelé à Dash pour des usages complémentaires.

Programmation : application WonderWorkshop, tablette ou appareil infonuagique seulement


Edison : Autoformation

Le robot Edison est l’un des moins chers de la liste. Il possède plusieurs capteurs et des tenons pour user de créativité avec les blocs LEGO. 

Programmation : EdBlocks, EdScratch, EdPy 


EV3 ou SPIKE Prime LEGO : Autoformation EV3, SPIKE Prime

EV3, et son remplaçant SPIKE Prime, est un ensemble de composants s’arrimant à des blocs LEGO. Il contient plusieurs types de capteurs ainsi qu’une brique intelligente.

Programmation : application Classroom LEGO, logiciel EV3 ou SPIKE Prime, MakeCode EV3 avec simulateur, Scratch


Makey Makey : Autoformation

Une carte Makey Makey, c’est un microcontrôleur programmable pour contrôler différents objets du quotidien comme si c’était une tablette tactile. Utilisant des fils avec des pinces crocodiles et les principes d’électricité, la carte branchée en USB facilite l’exploration, grâce à l’approche MATIS, du monde qui nous entoure. 

Programmation : Scratch


Matatalab 

Robot ludique, relié à une tour de contrôle, permettant de programmer des séquences de déplacement. Des tuiles sont disponibles pour des extensions de dessin et de musique. 

Programmation : jeu de tuiles à placer sur un tableau de programmation, application 


mBlock : mBot, Ranger, Codey Rocky, Ultimate : Autoformation

Les robots ou ensembles mBlock offrent certaines options de montage, des moteurs et des capteurs, tout en gardant la même application de programmation.

Programmation : mBlock, Arduino IDE, Scratch


Micro:bit, Micro:bit V2 : Autoformation

Une carte Micro:bit, c’est un microcontrôleur programmable. Elle permet aussi d’explorer les concepts de l’électricité. Si des moteurs sont ajoutés, elle pourra servir au déplacement d’un robot. Quelques capteurs sont intégrés dont une boussole, un accéléromètre, un capteur de température et de luminosité, et dans la version 2, un haut-parleur et un capteur tactile.

Programmation : Scratch, MakeCode avec simulateur


Ozobot : Autoformation

Ozobot Evo est un petit robot d’environ 2,5 cm qui peut être programmé pour se déplacer et suivre des lignes. Une série de codes préprogrammés peuvent être ajoutés au trajet. La programmation avec des blocs est aussi possible pour les élèves plus vieux.

Programmation : crayons avec codes, applications Ozobot, OzoBlockly


Raspberry Pi 

Les ensembles Raspberry Pi contiennent des pièces pour construire divers robots et systèmes. Mais comme cette carte est un nano-ordinateur sur lequel on peut installer un système d’exploitation, elle offre des possibilités informatiques qui conviennent bien aux élèves avancés en programmation, dont ceux inscrits dans des programmes spécialisés.

Programmation : Scratch, Python, Arduino IDE


Root : Autoformation

Ce nouveau robot est très polyvalent grâce à ses trois niveaux de programmation. Il possède des capteurs, et il est possible de l’utiliser à la verticale sur un tableau aimanté pour faire des démonstrations. 

Programmation : iRobot avec simulateur


Sphero : mini, SPRK+, Bolt, RVR Row, Ollie : Autoformation

Les produits de la gamme Sphero peuvent être programmés pour effectuer des déplacements en roulant au sol, réagir à des obstacles ou à des collisions. Ils sont munis de capteurs. Les modèles SPRK+ et Bolt sont scellés, ce qui permet de les déposer dans un liquide. 

Programmation : application Sphero

Thymio : Autoformation

Le robot Thymio est aussi un produit polyvalent destiné à une clientèle très variée. Il est possible d’y ajouter des blocs LEGO grâce à des tenons sur sa surface. Plusieurs capteurs y sont intégrés. 

Programmation : Blockly4Thymio et Thymio Suite


WeDo ou SPIKE Essentiel LEGO : Autoformation WeDo et SPIKE Essentiel

WeDo, comme son remplaçant, est un ensemble de plusieurs pièces qui se prête bien à la robotique pédagogique avec l’approche MATIS. En plus de la brique, il y a un ou deux moteurs, quelques capteurs et des plans de construction. Des leçons sont disponibles.

Programmation : application LEGO WeDo et SPIKE

À propos du magazine École branchée

Le magazine professionnel de l'enseignement à l'ère du numérique!

Le magazine École branchée s'adresse aux enseignants, conseillers pédagogiques et directions d'établissements. Il paraît 3 fois par an, en format imprimé et numérique, en plus d'offrir des contenus exclusifs en ligne. On peut s'y abonner personnellement ou choisir une avantageuse licence école ou institutionnelle.

Autres articles dans ce numéro