Corée du Sud : bientôt des écoles sans papiers

Finis les manuels et les cahiers! Le sac à dos des 7,7 millions d’élèves sud-coréens sera bientôt plus léger puisque le ministère de l’Éducation du pays a annoncé cet été le passage aux tablettes informatiques!

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction anglaise automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Finis les manuels et les cahiers! Le sac à dos des 7,7 millions d’élèves sud-coréens sera bientôt plus léger puisque le ministère de l’Éducation du pays a annoncé cet été le passage aux tablettes informatiques!

À cela s’ajoute la mise en place de réseaux sans fil dans les écoles et de systèmes informatiques en nuage. Le coût de cet ambitieux projet s’élève à environ 2 milliards de dollars. Le passage au numérique devrait être complété d’ici 2015. L’objectif du programme Smart Education est notamment « de permettre aux étudiants de créer leurs propres modèles d’étude », rapporte Aujourd’hui la Corée.

La Corée du Sud est déjà un pays très branché, rappelle Ina global, avec 81,1 % de la population qui a accès à Internet. Il mentionne également qu’un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) révèle que « les jeunes sud-coréens se distinguent par leurs capacités de lecture sur support numérique, c’est-à-dire leur faculté à estimer la crédibilité et la pertinence de ce qui est lu et leur autonomie et efficacité dans la navigation ». Il semblerait également que l’écart des résultats entre les garçons et les filles soit beaucoup moins important avec le numérique. Euronews a interrogé quelques jeunes qui en font déjà l’expérience. Ils jugent que d’étudier avec un ordinateur est plus facile, plus intéressant et plus amusant! Le ministère de l’Éducation sud-coréen souhaite également mettre à la disposition des élèves des cours en ligne pour permettre à ceux qui ont dû s’absenter de faire du rattrapage.

La décision ne fait toutefois pas l’unanimité chez les enseignants. Certains s’inquiètent quant à leur formation ainsi qu’au coût réel de ses mesures en tenant compte du développement de contenu adapté.

De plus, le directeur du Centre coréen de prévention de la dépendance à Internet a déclaré à Ina global que cette politique aggrave de manière alarmante le phénomène de cyberdépendance. Ce problème toucherait 8 % de la population sud-coréenne, soit environ deux millions de personnes dont la moitié est âgée de 9 à 19 ans.

Sources :

Aujourd’hui la Corée

Ina global

The Chosunilbo

Euronews

Vos commentaires sur l'article

Pour commenter cet article et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Nathalie Côté
Nathalie est journaliste. Ses thèmes de prédilection sont la famille, l’éducation, la santé, la consommation, l’environnement et les phénomènes sociaux. Elle collabore notamment au journal La Presse.

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!