Apple s’attaque aux manuels scolaires

La compagnie américaine Apple souhaite que les manuels scolaires soient remplacés par ses iPad dans le sac à dos des écoliers.

Publié le :

Classé dans :
LIRE CET ARTICLE EN :

Traduction automatisée - des erreurs (parfois hilarantes) peuvent se glisser! 😉

Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

La compagnie américaine Apple souhaite que les manuels scolaires soient remplacés par ses iPad dans le sac à dos des écoliers.

Le géant de l’informatique a lancé la semaine dernière trois outils pour y parvenir : l’éditeur iBooks Author, le lecteur iBooks 2 et la « classe virtuelle » iTunes U qui reprend la section éducative de l’iTunes Stores. Le premier met l’édition de manuels scolaires et de livres numériques à la portée de tous. Les utilisateurs pourront créer un livre en y insérant des images, des vidéos, des éléments interactifs, des objets 3D, des liens, etc. Des livres qui pourront être vendus sur iTunes U et lus grâce à iBooks 2! iTunes U permet aussi aux enseignants de publier des messages, donner des devoirs à leurs élèves et intégrer leurs cours.

Apple a également annoncé un partenariat avec d’importants éditeurs de livres scolaires aux États-Unis afin de proposer des manuels numériques à moins de 15 $ US. Actuellement, on retrouvait 1,5 million d’iPad dans les écoles américaines, selon l’entreprise.

« Le monde de l’édition est en train de changer et Apple vient, avec cette annonce, accélérer ce changement. On peut s’attendre à un outil simple d’utilisation, à l’image des outils conçus par Apple, mais un outil aussi qui, en remettant en question le cadre de fabrication des livres et des manuels scolaires, doit nous faire réfléchir sur les limites qu’il va déplacer », a indiqué au Devoir Clément Laberge de la compagnie De Marque, éditeur d’Infobourg.

Hors d’Apple, point de salut

Apple souhaite sans contredit s’imposer dans les écoles. Et il a mis en place un certain nombre de restrictions pour y parvenir. La principale étant la nécessité d’évoluer dans un environnement Mac! En fait, les livres en format iBook ne pourront être lus que sur un iPad si l’on souhaite avoir accès à toutes les fonctionnalités, fait remarquer PC INpact. De plus, une fois conçus, les livres ne peuvent être vendus que sur iBookstore. « Le contrat de licence de iBooks Author […] s’ouvre sur une note importante spécifiant que si vous vendez un livre ou tout autre travail généré par le logiciel, vous avez le droit de le vendre ou le distribuer uniquement via Apple. […] En clair, si vous proposez des iBooks gratuits, vous pouvez le faire librement. Si vous comptez faire payer, vous devez obligatoirement passer par Apple et verser votre dîme de 30 % », signale Mac4Ever.

À lire aussi :

Les tablettes numériques en vogue au primaire

Le Collège St-Jean-Vianney succombe aux iPad

Des iPad pour motiver les élèves

Vos commentaires sur l'article

Vous pouvez commenter cet article ici et y ajouter vos idées!

Publicité par Google


À propos de l'auteur

Nathalie Côté
Nathalie est journaliste. Ses thèmes de prédilection sont la famille, l’éducation, la santé, la consommation, l’environnement et les phénomènes sociaux. Elle collabore notamment au journal La Presse.

Quelques annonces

Vous avez une nouvelle à nous communiquer?

Écrivez-nous sans tarder à info@ecolebranchee.com

Vous pouvez aussi publier votre propre texte!
Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez les nouvelles de l’École branchée

L‘École branchée | Hebdo, la publication qui alimente votre boîte courriel pour que vous ne manquiez rien!

Prochaines formations en direct