Motiver ses élèves

1
412

« Les élèves sont toujours motivés, mais pas nécessairement dans le sens des attentes de l’enseignant. Certains sont plus motivés à parler à leurs amis ou à se promener dans la classe qu’à suivre les directives, prendre des notes ou participer à une activité », notent avec humour Carolyn Chapman et Nicole Vagle, auteures de Motiver ses élèves publié récemment chez Chenelière Éducation.

Sans surprise, la technologie fait partie des 25 stratégies proposées. « L’utilisation de la technologie pour stimuler l’intérêt des élèves démotivés et engager tous les élèves de la génération numérique n’est plus une option », jugent les auteures.

Selon une étude publiée en 2012, les jeunes de 8 à 18 ans accordent plus de temps aux médias électronique qu’à n’importe quelle autre activité, excluant le sommeil, soit plus de 7 h 30 quotidiennement! « De nos jours, le cerveau est constamment sollicité par de nombreux outils et gadgets électroniques. Les élèves doivent se mettre en “mode veille” pour venir en classe. À l’école, il n’y a plus de jeux vidéo, d’écrans tactiles, de téléphones cellulaires ou de films d’action. Dans la plupart des classes, leur accès à Internet est limité et ils ne peuvent pas consulter librement MySpace, Facebook ou leurs blogues. Combien de temps ces élèves peuvent-ils supporter de rester assis, d’écouter ou de rester passifs? », questionnent-elles.

Elles suggèrent donc la mise sur pied d’une communauté en ligne où les élèves auront accès à de l’information, des liens, des consignes pour les travaux, visionner un cours, etc. Pour ce faire, elle propose différents outils. Il ne faut toutefois pas oublier que certains élèves pourraient ne pas avoir accès à la technologie choisie à la maison et qu’il faudra leur offrir d’autres possibilités.

À lire aussi :

Le blogue pour motiver les élèves à écrire

Des iPad pour motiver les élèves

La « twittérature », pour stimuler le goût de l’écriture chez les jeunes

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.