Accueil Mots-clés Téléphone mobile

Mot-clé: téléphone mobile

À propos des téléphones intelligents en classe : éduquer plutôt qu’interdire

Récemment, j’ai répondu aux questions d'une journaliste à propos des téléphones intelligents en classe. Je vous partage ici ma réflexion sur le sujet.

L’éternel débat du cellulaire en classe…

Notre chroniqueur partage quelques réflexions concernant l'épineuse question des téléphones intelligents en classe. Entrez dans la discussion!

Téléphones cellulaires chez les ados : les inquiétudes des parents sont-elles fondées?

L’usage répandu des téléphones cellulaires chez les adolescents inquiète plusieurs parents. Ces derniers ont-ils raison de s’en faire? Leurs peurs sont-elles fondées? Une étude américaine s’intéresse à ces questions.

Encadrer le téléphone cellulaire à l’école : des impacts positifs sur la productivité des...

Selon des chercheurs britanniques, le fait de limiter, d’encadrer, voire d’interdire les téléphones cellulaires à l’école, aurait des impacts positifs sur l’apprentissage des élèves.

10 raisons d’utiliser les téléphones mobiles en classe

Alors que certaines écoles se félicitent de l’interdire, le téléphone cellulaire en classe fait ses preuves dans d’autres! Appuyé par une bonne stratégie d’intégration, il peut s’avérer un outil d’apprentissage et d’organisation indispensable.

Une application pour le monde de l’éducation?

Québec - Mirego, une entreprise de Québec qui développe des applications pour iPhone et pour iPad, lance un concours qui pourrait intéresser les éducateurs branchés. Dans le cadre du concours, vous pourriez gagner 50 000$ en services professionnels chez Mirego pour le développement de votre propre application mobile.

Le cellulaire ombilical des ados

Montréal - Nous connaissons tous des jeunes qui ne peuvent se détacher de leur cellulaire. Leur portable est comme un membre de leur corps, et ils se sentent amputés sans lui. C’est par curiosité personnelle envers ce phénomène que Marguerite Soulière, professeure à l’École de service social de l’Université d’Ottawa, a décidé d’y poser son regard scientifique.