L'École branchée, un organisme à but non lucratif
ANNONCE
0,00 $

Votre panier est vide.

Médias sociaux : guide et formation pour les élèves et leurs parents

Après une année de réflexion, le Collège François-de-Laval, une école secondaire privée de Québec, a conclu qu’il valait mieux éduquer les élèves que d’interdire les médias sociaux.

Publié le :

Classé dans :
ANNONCE

Après une année de réflexion, le Collège François-de-Laval, une école secondaire privée de Québec, a conclu qu’il valait mieux éduquer les élèves que d’interdire les médias sociaux.

« On ne voulait pas brimer les jeunes, c’est leur réalité. Il vaut mieux les encadrer, les éduquer et les sensibiliser », lance Marc Dallaire, directeur général. La semaine dernière, un premier groupe d’élèves de première secondaire a assisté à une conférence du programme de prévention. « On a réalisé, par exemple, que des jeunes avaient mal configuré leurs paramètres de sécurité. Ça vient confirmer que nous sommes dans la bonne direction », mentionne Marc Dallaire, directeur général.

Les élèves des autres niveaux vont également recevoir la formation, puis ce sera au tour des parents. « Les parents nous disaient qu’ils se sentaient dépourvus, ils ne savaient pas comment encadrer les jeunes face à ça à la maison. C’est une autre des raisons pour lesquelles nous sommes allés de l’avant », note M. Dallaire. Il estime aussi que la connaissance et l’utilisation de ces outils seront un atout important pour les jeunes quand ils entreront sur le marché du travail.

Un guide à l’intention des jeunes et des parents s’intéressant particulièrement à Facebook a aussi été produit. Il a été mis sur pied avec l’aide de Pierre-Thomas Choquette, un spécialiste en médias sociaux, Stéphane Dion, de la firme National, et Pierre-Luc Pouliot, l’un des enseignants du collège. « Par la suite, nous l’avons soumis à des gens du milieu pour avoir leur rétroaction », mentionne M. Dallaire.

Depuis, l’histoire a été reprise dans les médias de Québec et a fait boule de neige. Des cégeps ont notamment communiqué avec M. Dallaire pour en savoir plus et pour avoir une copie du guide.

Pour l’instant, l’école a créé sa page Facebook, mais il n’y a pas de projets pédagogiques réalisés à l’aide des médias sociaux. M. Dallaire croit toutefois que ça pourrait venir. « Il y a quelques années, si on m’avait dit qu’un enseignant filmerait la correction d’un examen de mathématique d’un élève pour le mettre sur son portail et lui donner ses commentaires, j’aurais pensé que c’était impossible et c’est ce qu’on fait chez nous maintenant, note-t-il. J’encourage nos enseignants à être innovateurs. »

D’ailleurs, la technologie occupera une place de plus en plus grande au Collège François-de-Laval. L’école est déjà dotée de laboratoires informatiques, dont un mobile, et de 17 tableaux blancs interactifs dont certains sont branchés à des caméras et des microscopes. De plus, dès l’an prochain, des classes de première secondaire seront équipées d’ordinateurs portables pour certaines matières : les mathématiques, les sciences, l’univers social et l’anglais (en partie). C’est l’école qui paiera pour l’équipement. Ensuite, en 2013, un programme un élève, un portable, sera mis en place. On ignore pour l’instant si les élèves devront acquérir leur propre ordinateur ou si l’école les achètera pour leur louer ensuite.

À lire aussi :

Facebook et Twitter expliqués aux parents

Les médias sociaux populaires chez les enfants… et leurs parents!

L’identité numérique : pourquoi et comment en parler?

À propos de l'auteur

Nathalie Côté
Nathalie Côté
Nathalie est journaliste. Ses thèmes de prédilection sont la famille, l’éducation, la santé, la consommation, l’environnement et les phénomènes sociaux. Elle collabore notamment au journal La Presse.

Vos commentaires

Pour commenter ce sujet et y ajouter vos idées, nous vous invitons à nous suivre sur les réseaux sociaux. Tous les articles y sont publiés et il est aussi possible de commenter directement sur Facebook, Twitter ou LinkedIn.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou souhaitez publier un témoignage?

Faites connaître votre projet pédagogique ou partagez vos idées via nos sections Opinion, Témoignages ou Communiqués! Voici comment faire!

Recevez l'infolettre Hebdo

Recevez l'Info #DevProf et l'Hebdo pour ne rien manquer des nouveautés de l'École branchée!


Ces textes pourraient aussi vous intéresser :

Guerre en Ukraine : des sources d’information fiables pour rejoindre vos élèves là où ils sont (incluant TikTok!)

Les jeunes s’informent énormément par le biais des médias sociaux. Dans ces univers, la désinformation et les commentaires éditoriaux sont légion. Alors que le conflit en Ukraine suscite beaucoup d’inquiétudes chez les petits comme les plus grands, voici des sources d’information à leur portée que vous pouvez les inviter à consulter, même sur TikTok!

Les jeunes et les médias sociaux : au-delà des préjugés

Jérôme Desjarlais-Lessard et Annie Turbide du Service national du RÉCIT, domaine du développement de la personne, proposent une foule d’activités pour aborder les médias sociaux et leurs enjeux en classe. Les thèmes sont nombreux : de la vie privée à l'image corporelle, en passant par l'engagement politique.

Quand les conseiller(ère)s pédagogiques s’approprient les réseaux sociaux!

Alexandra Coutlée, conseillère pédagogique en intégration du numérique au RÉCIT local du Centre de services scolaire de Laval, amène les éducateurs à réfléchir à leur présence sur les réseaux sociaux.

Hypertrucage : De la désinformation à l’hyperpersonnalisation

L’hypertrucage, aussi appelé deepfake, est une forme de trucage qui gagne du terrain sur les médias sociaux. Nous vous proposons un aperçu du phénomène ainsi que quelques ressources pour l’aborder en classe avec vos élèves.