Fabrique Beaubois : La boîte ouverte, en carton, le patron

0

par Florence Richer, enseignante en arts au Collège Beaubois

« Think outside the box », début des années 1970, cliché exprimant la rigidité de la forme carrée et critiquant le manque d’imagination qui cède sa place au conventionnalisme. Pourtant, depuis le tout début du processus de création de la Fabrique Beaubois, lorsque je visualise notre MakerSpace, c’est toujours la boîte en carton qui émerge dans mon esprit : elle est ouverte, en carton brun et toujours accompagnée par son patron de fabrication.

Ouverte du haut, arêtes manquantes, ses limites ne sont pas totalement déterminées, permettant une ouverture sans équivoque. En termes d’ouverture, je ferai d’abord référence à Communautique, qui projette ce qui a lieu dans quatre ou cinq autres FabLab de d’autres pays, sur un mur, en temps réel. Ensuite, avec l’accès aux technologies de la communication, tous les apprenants de la boîte pourront s’abreuver via la toile du Web, des correspondances, des blogues, et plusieurs autres. De plus près, je souhaite une ouverture sur la communauté montréalaise, de tous les âges, et un tissage de liens inter-école. Notre boîte sera le lieu pour s’ouvrir à de nouveaux apprentissages et pour, bien entendue, partager notre créativité et transférer nos savoirs.

Notre boîte est en carton, légère et rigide. Matériaux symbolisant l’ordinaire, il saura donner le temps et l’aise à ses usagers pour se familiariser, s’approprier les lieux et créer l’atmosphère propice aux prototypages, aux essais et erreurs. Les multiples utilités, la résistance ainsi que des réponses à des besoins très variés du carton sont en harmonie avec l’école de pensée que nous souhaitons rendre à notre Fabrique Beaubois.

Le patron qui accompagne notre boîte symbolise l’ébauche, la première étape à tout projet créatif. Ce brouillon est nécessairement modifiable puisque nous sommes tous de nouveaux initiés à la culture de MakerSpace, à différents stades, et que l’évolution est partie prenante de notre démarche conceptuelle. Nos premières idées sont le fondement de notre Fabrique Beaubois, les lignes pointillées soutiennent le commencement et nous servent de repère pour les prochaines étapes de mise sur pied de notre boîte; le brouillon est malléable et ne cesse de grandir grâce à nos apprentissages.

Maintenant, la curiosité nous habite : dans quelle boîte allons-nous créer notre évolution?

la-boite

Cet article fait partie du dossier « La mise en place d’un atelier de fabrication numérique (makerspace) », dont voici la liste des articles en ordre antéchronologique.