Technologies éducatives en 2014 : ce qui sera « hot », ce qui perdra des plumes…

3
244

2014 est à nos portes… Quelles sont les tendances à surveiller cette année? Celles qui influenceront le quotidien des classes? Celles qui semblent s’essouffler? Le magazine THE Journal a demandé à son panel d’experts de se prononcer sur la question…

Le magazine THE Journal (Technological Horizons in Education) a publié tout récemment un article sur les tendances présentement à la hausse et à la baisse en technologie éducative. En effet, chaque année, la rédaction demande à son panel d’experts de discuter de différents thèmes technologiques qui vont influencer le futur proche du milieu scolaire.

Voici un résumé de ce qui risque d’être hot dans la prochaine année.

1) Le mouvement Bring Your Own Device (BYOD)
Le Bring Your Own Device est une tendance forte et plusieurs l’envisagent comme une solution moins coûteuse pour les institutions. En français, on parle d’Apportez Votre Appareil Personnel (AVAP) ou Apportez Votre Appareil Numérique (AVAN). Qu’on suive la vague ou non, cette réalité est déjà présente dans nos écoles! Plusieurs élèves trimballent déjà quotidiennement leur appareil mobile, et ce dès le milieu du primaire. Il n’est pas rare que ces appareils soient branchés à un forfait permettant l’accès à Internet. Une étude faite par Vision K-20 a démontré que 48 % des dirigeants d’écoles secondaires américains sondés permettent aux élèves d’apporter et d’utiliser leurs appareils en classe, dont 12 % sans restrictions! Vous pouvez en savoir un peu plus sur le blogue Un monde de possibilités de l’éducation en langue française en Ontario.

2) L’utilisation des médias sociaux comme plateforme d’apprentissage
La technologie des médias sociaux permet une expansion de l’apprentissage à l’extérieur des murs de la classe. Le Web statique, le 1.0, s’est transformé en un Web 2.0 social et flexible. Cette transformation est faite pour rester et va mener vers le Web sémantique, ou 3.0. Les élèves utilisent déjà ces outils dans leur vie de tous les jours. Éduquer nos jeunes sur cette réalité est une nécessite.

3) L’utilisation du iPad
Le iPad est actuellement utilisé dans plusieurs écoles. Un avantage majeur de cet outil est sa percée chez le public en général et sa quantité d’applications éducatives. De plus, c’est un outil mobile, multimédia et créatif. En 2014, il demeure toujours un incontournable.

4) Analyser l’apprentissage
L’arrivée d’outils d’apprentissage en ligne permet la collecte de données. Ces données entrent dans ce mouvement du Big data où la quantité phénoménale d’information demande la création de nouveaux outils de traitement. L’avantage de ces nouveaux outils est qu’ils vont permettre la mise en place d’un apprentissage beaucoup plus personnalisé. Déjà, certaines plateformes universitaires permettent une personnalisation du cheminement de l’élève en fonction de ses difficultés. Une tendance à suivre de près.

Ce qui stagne : les « badges » comme système de récompense, les ressources éducatives libres, les Learning Management Systems (LMS), l’apprentissage par le jeu.

Et ce qui s’essouffle lentement… les ordinateurs de bureau et le portfolio électronique… ainsi que le système d’exploitation Windows!

Curieux(se) d’en savoir plus sur les justifications? Lisez l’article au complet ici!

Ces tendances ne sont pas des vérités absolues, mais elles ont de bonnes chances d’influencer notre prochaine année. Qu’en pensez-vous?

3 COMMENTAIRES

  1. Salut Sébastien,

    Merci pour cet article très intéressant. Sais-tu ce que je m’attendais à y trouver mais que je ne vois pas ? La percée progressive des « wearable tech » (technologies portables) dans le processus d’évaluation des apprentissages. Selon moi, ça rendra le point 4 encore plus pertinent.

    Mais peut-être que ce sera plus 2015 que 2014 🙂

    Antoine

  2. Pourquoi mentionner l’iPad, plutôt que les tablettes ou les technologies mobiles ou outils nomades au sens large? Cela déforce le propos… si non globalement d’accord!

Comments are closed.