Enseigner avec un TBI? Et puis après?

15
376

L’arrivée massive des tableaux blancs interactifs (TBI) en classe transforme les pratiques pédagogiques. Où en sont les enseignants en cette rentrée scolaire 2011 quant à l’utilisation du TBI en classe? Les conseillers pédagogiques France Leclerc et Sébastien Deschamps ont proposé plusieurs idées concrètes pour les outiller lors de la réunion nationale du RÉCIT, tenue du 3 au 5 octobre.

Des ressources toutes prêtes

Plusieurs enseignants de la commission scolaire de la Rivière-du-Nord ont exprimé d’emblée le besoin de ressources toutes prêtes à Mme Leclerc. Leurs préoccupations sont bien compréhensibles, car les tébéiciels, ces fameux logiciels qui accompagnent les TBI, exigent une bonne appropriation technique et des heures de travail pour créer des activités. C’est pourquoi plusieurs communautés telles que Promethean Planet, Smart Exchange et Planète Sankoré offrent aux enseignants la possibilité de déposer leur matériel et de télécharger celui d’autres collègues pour s’en inspirer. Il s’agit de choisir sa communauté en fonction de la technologie privilégiée dans son école, tout en gardant en tête que le logiciel Sankoré est libre, gratuit et qu’il peut être utilisé sur toutes les marques de tableaux.

Un canevas pour offrir de la formation TBI aux élèves

Certes, plusieurs enseignants désirent utiliser un TBI dans leur classe, mais ils trouvent le défi technologique un peu grand. Pour leur éviter de se sentir inconfortables devant leurs élèves, Mme Leclerc propose une solution originale : elle se déplace en classe et offre une formation à la fois aux enseignants et aux élèves. En deux heures, ces enfants de la génération C apprennent les principales fonctions du tébéiciel et sont en mesure d’épauler leur enseignant une fois la formation terminée.

Des outils pour bâtir des activités

Comment transformer une leçon sur tableau vert pour qu’elle intègre le potentiel du tableau blanc interactif? Voilà ce que Mme Leclerc suggère comme point de départ aux enseignants. Il s’agit de partir d’une situation de classe réelle et de trouver comment faire participer davantage les élèves grâce aux possibilités du TBI. Créativité et innovation sont donc sollicitées et des vidéos inspirantes sont proposées.

Pour connaître les autres besoins exprimés par les enseignants et les suggestions des conseillers pédagogiques, on visite cette section du site Le TBI en classe.

Pour en savoir davantage

Un TBI dans ma classe, et alors?

10 actions gagnantes pour l’utilisation du TBI

Un tableau blanc, c’est plus qu’un TBI

Par Julie Beaupré

Conseillère pédagogique TIC et animatrice RÉCIT à la commission scolaire des Affluents

Comments are closed.