Le Grand Nord aux premières loges du réchauffement climatique

Paru le

 

Tuktoyaktuk est un hameau inuit situé complètement au nord des Territoires du Nord-Ouest. Ce village de moins de 1000 habitants est menacé de disparaître à tout moment. Là-bas, dans le Grand Nord, le réchauffement climatique est loin d’être un concept abstrait (comme certains le disent encore) et c’est une communauté entière qui risque d’être engouffrée par la prochaine grosse vague.

Comme l’Arctique se réchauffe de deux à trois fois plus vite que le reste de la planète, la réalité de Tuktoyaktuk est telle qu’autant la montée du niveau de la mer que la fonte du pergélisol préoccupent constamment cette communauté au quotidien. 

« Les 962 habitants du village sont ainsi confrontés à l’une des érosions côtières les plus rapides et dévastatrices jamais observées sur Terre. Non seulement des tempêtes, plus violentes et plus fréquentes, grugent les côtes de Tuk, mais encore les assauts répétés des vagues contribuent à fragiliser le pergélisol, ce qui entraîne encore plus d’érosion ; parfois, des pans entiers de la côte s’effondrent avec fracas dans la mer. »

Source : La Presse, 16 septembre 2019

La communauté de Tuktoyaktuk est aux premières loges pour assister au désolant spectacle des changements climatiques. Aucune autre à travers le monde n’est autant menacée dans l’immédiat par le réchauffement et c’est pourquoi les habitants sont continuellement en alerte : 

« […] l’ex-policière met tout ce qu’elle possède dans les sacs d’épicerie qui s’accumulent dans le salon. Tout ce qu’elle espère sauver du naufrage annoncé. Bientôt, elle entreposera les sacs dans un endroit sûr. Sa maison sera vide – à part un lit, un sofa et deux ou trois casseroles. »

Source : La Presse, 16 septembre 2019

La disparition annoncée de Tuktoyaktuk est inévitable malheureusement. Peu importe les mesures qui sont et seront prises pour lutter contre le réchauffement de la planète, il est trop tard pour l’Arctique qui verra ses eaux montées et, par conséquent, ses terres disparaître.

Ton défi

En chiffres :

  • 70 % des infrastructures de l’Arctique risquent d’être endommagées par la fonte du pergélisol d’ici 2050;
  • De 50 à 75 cm : hausse prévue du niveau de l’océan Arctique d’ici 2100;
  • De 5 à 9 % : hausse prévue des températures hivernales dans l’Arctique d’ici 2080;
  • De 30 % à 99 % du pergélisol de l’Arctique dégèlera d’ici 2100.

Source : La Presse, 16 septembre 2019

Tu penses quoi de ces prévisions? Es-tu inquiet pour notre planète? Quelles actions à petite et grande échelles devront être posées pour améliorer la situation? Écris tes réflexions dans ton blogue.

 

Pour obtenir les suggestions d’activités destinées aux enseignants, vous devez vous abonner aux guides en version Enseignant ou École! Cliquez ici pour en savoir plus!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir

Le mystère des pyramides d’Égypte élucidé?

Une équipe de scientifique prétend avoir percé le mystère de la construction des pyramides d’Égypte. Évidemment, les extraterrestres n’ont rien à voir avec cette nouvelle théorie. Voyons donc de quoi il s’agit!

Le 12 janvier 2010, Haïti tremblait

Le 12 janvier 2010 à 16h53, un séisme de 7,0 à 7,3 sur l’échelle de Richter secouait Port-au-Prince. Un mois plus tard, le gouvernement annonce un bilan de plus 230 000 morts, 300 000 blessés et 1,2 million de sans-abris.

11 mai, journée mondiale du commerce équitable

Cette journée se déroule dans le cadre de la quinzaine du commerce équitable, du 4 au 19 mai 2013. Les élèves savent-ils ce qu’est-ce que le commerce équitable? Profitons-en pour s’informer un peu…