La transformation de l’hiver au fil du temps

Paru / Mis à jour le

ATTENTION : Ce guide a été rédigé en français. Veuillez noter que si vous naviguez sur la version anglaise de notre site, vous verrez une traduction automatique. Vous pouvez changer de langue à partir du menu dans l'entête du site ou consulter nos guides en anglais ici.

Si chaque grosse tempête de neige qui s'ajoute à la précédente donne l'impression que l'hiver ne finit plus, et bien, détrompez-vous : la saison blanche est de plus en plus courte et la neige, de moins en moins présente. Les répercussions causées par le réchauffement climatique sont réelles et ont des conséquences visibles sur l'environnement, mais aussi sur l'économie et la société en général.

Chercher des activités...

Utilisez le moteur de recherche

Il permet de chercher par mot-clé, niveau, domaine d'apprentissage, discipline et dimension de la compétence numérique.

Se laisser inspirer...

Retour à la page d'accueil de SCOOP!

Parcourez les plus récents guides de ressources et activités et retrouvez ceux qui sont toujours d'actualité.

Si chaque grosse tempête de neige qui s’ajoute à la précédente donne l’impression que l’hiver ne finit plus, et bien, détrompez-vous : la saison blanche est de plus en plus courte et la neige, de moins en moins présente. Les répercussions causées par le réchauffement climatique sont réelles et ont des conséquences visibles sur l’environnement, mais aussi sur l’économie et la société en général.

« Il n’y a pas de retour en arrière possible à l’échelle de nos vies, projettent les experts, mais seulement une dernière chance d’en atténuer les conséquences. Nous avons analysé l’accumulation de neige au sol consignée dans les stations d’Environnement Canada depuis la moitié du 20e siècle. La transformation de la saison blanche, emblématique de notre territoire et de notre identité, est indéniable. »

Source : Radio-Canada, 5 mars 2019

Entre 1955 et 1975, l’épaisseur de la neige au sol était en moyenne de 60 cm à Montréal et de 100 cm à Québec. Maintenant, plus près de nous, entre 1996 et 2015, cette couverture neigeuse a fondu de moitié à Montréal et du quart à Québec pour atteindre respectivement 30 et 75 cm.

« “Cette diminution est directement liée au réchauffement climatique”, atteste Ross Brown, expert en couverture neigeuse à Environnement Canada. Nos hivers connaissent davantage de journées avec une température supérieure à zéro, explique-t-il. »

Source : Radio-Canada, 5 mars 2019

Avec moins de neige et plus de pluie, un des secteurs qui pourrait écoper davantage est celui des sports d’hiver et en particulier les stations de ski.

« Les stations de ski québécoises pourraient perdre jusqu’à trois semaines d’activité d’ici 2050, conclut une étude publiée ce lundi. Pour limiter les pertes financières, les stations devront changer leurs façons de faire. »

Source : Radio-Canada, 25 février 2019

Plusieurs solutions sont envisageables, mais il faudra emboîter le pas, et rapidement. La transformation de l’hiver québécois est débutée et c’est en réfléchissant collectivement que nous pourrons nous adapter au réchauffement climatique tout en posant les bons gestes pour en atténuer les conséquences.

Les pistes pédagogiques sont réservées aux enseignant(e)s abonnés à SCOOP!, par l’École branchée.

si vous êtes déjà abonné(e) ou apprenez-en plus ici!
SCOOP! c'est...
 

Conçues pour combler de courtes périodes ou inspirer de plus grands projets, les activités proposées dans les guides SCOOP! permettent à l’enseignant(e) d’aborder la matière au programme en plus de développer la culture informationnelle et la compétence numérique des élèves.

Vous naviguez en mode invité!

Abonnez-vous ou pour masquer les publicités et voir les activités pédagogiques!

Pour ne rien manquer

Recevez une alerte par courriel dès la parution d'un nouveau SCOOP! :

SCOOP! dans ma planif?

D'autres guides d'activités et ressources SCOOP! à découvrir