La transformation de l’hiver au fil du temps

Paru le

Si chaque grosse tempête de neige qui s’ajoute à la précédente donne l’impression que l’hiver ne finit plus, et bien, détrompez-vous : la saison blanche est de plus en plus courte et la neige, de moins en moins présente. Les répercussions causées par le réchauffement climatique sont réelles et ont des conséquences visibles sur l’environnement, mais aussi sur l’économie et la société en général.

« Il n’y a pas de retour en arrière possible à l’échelle de nos vies, projettent les experts, mais seulement une dernière chance d’en atténuer les conséquences. Nous avons analysé l’accumulation de neige au sol consignée dans les stations d’Environnement Canada depuis la moitié du 20e siècle. La transformation de la saison blanche, emblématique de notre territoire et de notre identité, est indéniable. »

Source : Radio-Canada, 5 mars 2019

Entre 1955 et 1975, l’épaisseur de la neige au sol était en moyenne de 60 cm à Montréal et de 100 cm à Québec. Maintenant, plus près de nous, entre 1996 et 2015, cette couverture neigeuse a fondu de moitié à Montréal et du quart à Québec pour atteindre respectivement 30 et 75 cm.

« “Cette diminution est directement liée au réchauffement climatique”, atteste Ross Brown, expert en couverture neigeuse à Environnement Canada. Nos hivers connaissent davantage de journées avec une température supérieure à zéro, explique-t-il. »

Source : Radio-Canada, 5 mars 2019

Avec moins de neige et plus de pluie, un des secteurs qui pourrait écoper davantage est celui des sports d’hiver et en particulier les stations de ski.

« Les stations de ski québécoises pourraient perdre jusqu’à trois semaines d’activité d’ici 2050, conclut une étude publiée ce lundi. Pour limiter les pertes financières, les stations devront changer leurs façons de faire. »

Source : Radio-Canada, 25 février 2019

Plusieurs solutions sont envisageables, mais il faudra emboîter le pas, et rapidement. La transformation de l’hiver québécois est débutée et c’est en réfléchissant collectivement que nous pourrons nous adapter au réchauffement climatique tout en posant les bons gestes pour en atténuer les conséquences.

Les pistes pédagogiques sont réservées aux enseignant(e)s abonnés à SCOOP!, par l’École branchée.

si vous êtes déjà abonné(e) ou apprenez-en plus ici!

Retour à l'accueil des guides

SCOOP! c'est...
 


L'actualité résumée pour les jeunes.

+

Des idées d'activités pour l'enseignant(e)!

 
 

Chaque guide de la collection SCOOP! propose une situation de lecture comme mise en contexte, puis des idées variées pour la classe. L'approche permet d'arrimer compétences disciplinaires et compétence numérique, tout en éduquant aux médias!

Chercher un guide...

Index des guides

Pour le primaire

Pour le secondaire

D'autres guides d'activités à découvrir

Le mouvement #NeverAgain dénonce le lobby des armes à feu

Quelques jours après la tuerie de Parkland en Floride, des étudiants survivants ont mis en place le mouvement Never again, « plus jamais », pour pousser les élus américains à adopter des mesures sur le contrôle de la vente d’armes à feu.

Michael Schumacher : son état inquiète toujours

Le pilote allemand de Formule 1, Michael Schumacher, est toujours dans le coma plus de 3 semaines après son accident de ski, où sa tête a violemment heurté un rocher.

Conquérir les grandes profondeurs

L’idée de vivre sous les mers continue d’habiter notre esprit collectif. Explorons plus en détails comment l’architecte océanographe français Jacques Rougerie poursuit sa quête des océans à travers le projet SeaOrbiter.