Bonne journée mondiale des enseignants!

1
426

En ce 5 octobre, journée mondiale des enseignants, L’École branchée remercie tous ceux qui font une différence positive dans la vie de nos enfants. « Il faut tout un village pour élever un enfant », mais avec un bon prof, c’est sûrement plus facile! 😉

 

Voici aussi quelques communiqués de presse de différents organismes qui nous sont parvenus à cette occasion.


Journée mondiale des enseignants – Un engagement profond pour la réussite des élèves et la valorisation de l’école publique

QUÉBEC, le 5 oct. 2015 /CNW Telbec/ – La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) profite de la Journée mondiale des enseignants pour souligner le travail essentiel des quelque 100 000 enseignants du préscolaire, du primaire, du secondaire, de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes qui travaillent dans nos commissions scolaires. « Les élus scolaires partagent avec les enseignants cet engagement profond pour la réussite des élèves et la valorisation de l’école publique », a déclaré la présidente de la FCSQ, Josée Bouchard.

Le thème retenu par l’UNESCO cette année, Un personnel enseignant fort pour des sociétés durables, met en lumière l’importance d’avoir un système d’éducation de qualité pour assurer le développement de la société. « Le Québec peut se targuer d’avoir l’un des meilleurs systèmes d’éducation au monde, mais les compressions budgétaires qui s’élèvent à plus d’un milliard de dollars depuis 2010 fragilisent ses acquis », s’inquiète Mme Bouchard.

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

 

SOURCE Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)


 

Lancement du rapport de recherche : « Quelle est la pertinence de la formation générale au collégial? »

MONTRÉAL, le 5 oct. 2015 À l’occasion de la journée mondiale des enseignants, Le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) rend public une recherche intitulée : « Quelle est la pertinence de la formation générale au collégial ? Une revue de la littérature, une enquête auprès de 166 enseignants ».

Caractéristique essentielle des cégeps depuis bientôt 50 ans, la formation générale s’est retrouvée particulièrement critiquée depuis un an (Conseil supérieur de l’éducation, Fédération des cégeps, Rapport Demers du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport). L’enquête réalisée  a notamment permis de peindre un portrait des professeurs des cégeps qui est fort différent de celui qui découle des divers rapports consultés : des personnes aux prises avec de nombreux défis, qui multiplient les efforts pour adapter leurs cours aux besoins des étudiants et à la société actuelle; qui innovent par l’usage des technologies à des fins éducatives, et qui croient surtout fermement au maintien de la formation générale dans les cégeps.

La recherche est disponible sur le site du CRIFPE : http://crifpe.ca/formationgenerale/

Pour en savoir davantage, communiquez avec l’auteur du rapport, Thierry KARSENTI de l’Université de Montréal.

 

SOURCE Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation


 

Journée mondiale des enseignants – Merci les profs !

BOUCHERVILLE, QC, le 4 oct. 2015 /CNW Telbec/ – À l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, qui se tient le 5 octobre de chaque année, la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) et l’Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (APEQ-QPAT) veulent rendre un hommage particulier aux enseignantes et enseignants du Québec qui font un travail extraordinaire tous les jours et qui, en dépit de toutes les compressions dans le réseau, continuent à porter l’école à bout de bras et de mener les élèves vers la réussite.

« Dans ce contexte d’austérité et de demandes patronales méprisantes, il est primordial de prendre le temps aujourd’hui de reconnaître toute la contribution des enseignants qui, chaque jour, préparent l’avenir. Ils y sont pour beaucoup quand les élèves prennent leur envol et nous leur disons merci », a déclaré Mme Josée Scalabrini, présidente de la FSE. « Pour arriver à mieux valoriser la profession enseignante, il faut aussi insuffler dans notre réseau un changement d’attitude envers les enseignants afin de s’assurer que l’on respecte leur autonomie et que l’on tienne compte de leur expertise dans l’amélioration de notre système d’éducation », ajoute M. Richard Goldfinch, président de l’APEQ.

En cette journée de reconnaissance du travail des enseignants, les deux organisations syndicales demandent que le gouvernement donne des mandats clairs à ses négociateurs en vue d’obtenir une entente satisfaisante et négociée, qui permet d’améliorer à la fois les conditions de travail du personnel et la qualité de l’éducation au Québec.

Publication des résultats d’une large consultation sur la valorisation de la profession enseignante

Profitant de la journée, la FSE publie les résultats qualitatifs d’une importante tournée de 76 rencontres très significatives, effectuées en 2013, avec plus de 1 600 enseignantes et enseignants de tous les secteurs d’enseignement. Cette démarche sur la valorisation de la profession enseignante est d’ailleurs la plus vaste qui a eu lieu au Québec à ce jour.

Ainsi, après avoir rencontré les principales personnes concernées, c’est-à-dire les enseignantes et enseignants, la FSE a notamment réussi à mieux cerner le problème de la valorisation de la profession et à identifier des pistes de solution sur trois thèmes centraux :

  1. La valorisation de la profession, qui passe notamment par une reconnaissance accrue de l’autonomie et de l’expertise des enseignants, de même que par une augmentation du temps disponible pour accomplir leurs tâches ;
  2. La place de l’enseignant comme professionnel dans l’établissement, qui revêt tout son sens quand on respecte ses choix pédagogiques en tant qu’expert et quand on lui permet d’exercer un meilleur contrôle sur sa tâche ;
  3. La place de l’équipe enseignante dans l’établissement, équipe qui doit être au cœur des décisions prises en lien avec l’organisation de l’école. Les enseignants veulent être consultés et écoutés dans les changements qui concernent l’enseignement et la vie de l’école.

« Les constats que fait la FSE sont incontournables pour valoriser la profession enseignante. Nous savons que la place qu’on accorde aux enseignants est indissociable de celle accordée à l’éducation dans la société. En cette Journée mondiale des enseignants, nous invitons le gouvernement à travailler de concert avec nous pour améliorer notre système d’éducation en faisant confiance au jugement des enseignants », a conclu Mme Scalabrini.

On peut trouver la fiche sur la valorisation de la profession enseignante sur le site de la FSE à l’adresse fse.qc.net. La FSE travaille à la valorisation de la profession depuis 2008.

Internationale de l’Éducation

Organisée depuis 1994 par l’UNESCO, la Journée mondiale des enseignants a lieu le 5 octobre et est célébrée chaque année par ses partenaires, dont fait partie l’Internationale de l’Éducation (IE). La CSQ est un membre actif de l’IE.

Profil de la FSE-CSQ

La Fédération des syndicats de l’enseignement regroupe 35 syndicats représentant plus de 65 000 enseignantes et enseignants de commissions scolaires de partout au Québec. Elle compte parmi ses membres du personnel enseignant de tous les secteurs : préscolaire, primaire, secondaire, formation professionnelle et formation générale des adultes. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et négocie en cartel avec l’Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (APEQ-QPAT), qui représente les 8 000 enseignantes et enseignants des commissions scolaires anglophones du Québec. Ensemble, elles représentent plus de 73 000 enseignantes et enseignants.

 

SOURCE Fédération des syndicats de l’enseignement (CSQ)


 

FNEEQ-CSN : Journée mondiale des enseignantes et des enseignants – Choisir l’éducation

MONTRÉAL, le 4 oct. 2015 /CNW Telbec/ – Choisir l’éducation. « La valorisation de la profession enseignante va de pair avec l’importance qu’on accorde à l’éducation dans une société », indique d’emblée Mme Caroline Senneville, présidente de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN). Or, le constat que l’on peut dégager de la situation actuelle au Québec n’est pas reluisant.

À la veille de la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants que l’on célèbre partout sur la planète, la présidente de la FNEEQ-CSN dénonce vertement les compressions imposées à tous les ordres d’enseignement. « Au primaire et au secondaire, dans les cégeps, dans les universités, ce n’est pas vrai qu’on peut tout le temps faire plus avec moins, » affirme-t-elle.

À l’évidence, le choix du gouvernement du Parti libéral, premier ministre en tête, et de son ministre de l’Éducation est clair: obsédé par l’atteinte du déficit zéro à tout prix, le gouvernement du Québec nie la réalité.

« La réalité, c’est que nous nous assistons à une incroyable mobilisation citoyenne et populaire envers les écoles et le personnel qui y oeuvre, la réalité, ce sont les dizaines de milliers de personnes qui ont pris la rue hier à Montréal et qui ont démontré avec force leur attachement aux services publics. La réalité, c’est la nécessité d’avoir des conditions de travail décentes », soutient la présidente de la FNEEQ-CSN.

Choisir l’éducation, c’est investir dans l’avenir de la société. L’éducation est un droit humain inaliénable et une responsabilité sociale de toute démocratie. L’éducation, c’est la clé de l’épanouissement personnel, d’une population en santé, d’une économie dynamique, d’une démocratie active.

Un mouvement mondial
« À l’instar de nos 30 millions de collègues membres de l’Internationale de l’éducation (IÉ), nous nous inscrivons dans le nouvel agenda mondial qui fait de l’éducation un des piliers du développement, pour des sociétés durables, tel que le clame le thème retenu cette année », conclut Mme Senneville.

Les syndicats et les membres de la FNEEQ-CSN souligneront la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants, à leur façon, demain, 5 octobre.

Profil de la FNEEQ-CSN

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) regroupe près de 35 000 membres dans les cégeps, les universités et les établissements d’enseignement privés des ordres secondaire et collégial. Elle est l’organisation la plus représentative de l’enseignement supérieur au Québec.

 

SOURCE Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN)


 

Journée mondiale des enseignants – Une pléiade d’artistes rend hommage aux profs de l’école publique

MONTRÉAL, le 2 oct. 2015 /CNW Telbec/ – C’est demain dès 11 h à la TOHU que se tient la grande fête « Hommage aux profs de l’école publique » organisée par la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), en collaboration avec La Capitale assurance et services financiers. À quelques jours de la Journée mondiale des enseignants du 5 octobre, c’est en humour et en chanson que la population est invitée à célébrer les profs et leur travail quotidien auprès des élèves, jeunes et adultes.

« Malgré les nombreuses attaques auxquelles le milieu de l’éducation est confronté et le climat d’austérité qui prévaut dans les écoles, nous tenions à saluer le travail des enseignantes et enseignants qui contribuent chaque jour à instruire des élèves qui deviendront des citoyennes et citoyens libres et égaux, curieux et ouverts sur le monde. En après-midi, nous honorerons aussi une personne qui soutient la FAE depuis ses débuts et qui a largement contribué à promouvoir l’école publique et ses profs depuis des années », explique Nathalie Morel, vice-présidente à la vie professionnelle à la FAE.

Programmation
Les quelque 10 000 personnes attendues pourront s’amuser tout au long de la journée grâce à une programmation variée allant des jeux gonflables, jusqu’aux parties de ballon chasseur, en passant par les ballons-poires et le ping-pong. Celles et ceux qui désireront se sustenter pourront faire leur choix parmi cinq camions de cuisine de rue et le bistro de la TOHU. L’accès au site et aux activités est gratuit.

Deux nouveautés se sont ajoutées à la programmation. D’abord, sous le chapiteau, l’école de cirque CirQus offrira aux jeunes de 8 à 17 ans des cours d’initiation au cirque, comme le trapèze et la jonglerie.

Aussi, après avoir fait l’éloge des profs de l’école publique sur le plateau de l’émission de Pénélope McQuade en août dernier, Émile Proulx-Cloutier a pour sa part accepté d’ouvrir le spectacle, bien qu’il soit en prestation le soir même à Granby dans le cadre de sa tournée Aimer les monstres.

Dès 13 h, Pénélope McQuade animera un spectacle ponctué de prestations musicales et d’humour ainsi que de témoignages de reconnaissance d’artistes engagés auprès des jeunes et soucieux de préserver l’école publique. N’hésitez pas à apporter vos chaises!

Heures approximatives des prestations :

13 h 05 : Émile Proulx-Cloutier, comédien, chanteur
13 h 30 : David Goudreault, slameur
13 h 40 : Luce Dufault, chanteuse
14 h 05 : David Goudreault, slameur
14 h 10 : Guy Nantel, humoriste
14 h 35 : Vincent Vallières, chanteur
15 h 05 : Jasmin Roy, comédien, animateur et conférencier
15 h 10 : Dan Bigras, chanteur
15 h 35 : David Goudreault, slameur
15 h 45 : Vilain Pingouin, groupe musical
16 h 15 : Claire Pimparé, comédienne et animatrice
16 h 25 : Les Denis Drolet, humoristes
16 h 45 : Christian Bégin, acteur
16 h 55 : Stefie Shock, chanteur

Aide-mémoire

Grande fête « Hommage aux profs de l’école publique »
Le samedi 3 octobre 2015, de 11 h à 17 h

Lieu
La TOHU
2345, rue Jarry Est
Montréal (Québec)
H1Z 4P3
Directions : www.tohu.ca
­­­Stationnement gratuit

Pour plus de détails sur la programmation : lafae.qc.ca/3octobre

La FAE regroupe huit syndicats qui représentent quelque 34 000 enseignantes et enseignants du préscolaire, du primaire, du secondaire, du milieu carcéral, de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes et le personnel scolaire des écoles Peter Hall et du Centre académique Fournier, ainsi que les 600 membres de l’Association de personnes retraitées de la FAE (APRFAE).

 

SOURCE Fédération autonome de l’enseignement (FAE)

1 COMMENTAIRE

  1. Enseignantes et enseignants! Afin de souligner la Journée mondiale des enseignants, Webvrac vous offre un rabais de 25 % sur tout achat de thés. Commandez en ligne au http://www.webvrac.com et inscrivez le code de promotion  »école ». Rabais en vigueur jusqu’au 12 octobre prochain.

Comments are closed.